Faire deux invocations contradictoires
Fatwa No: 88367

Question

J’aimerais m’informer sur le martyr pour la cause d’Allah, exalté soit-Il. Tandis que je regardais un programme de télévision avec mon mari, j’ai vu les martyrs palestiniens et j’ai été très touchée. J’ai alors imploré Allah, exalté soit-Il, qu’il m’accorde la mort en martyre. Mais après j’ai senti que je voulais vivre longtemps avec mon mari pour élever nos enfants et les voir grandir. Ma première invocation se réalisera-t-elle ? Est-ce que je peux demander à Allah, exalté soit-Il, de me prêter longue vie ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Il ne fait aucun doute que le fait de souhaiter le martyre pour la cause d’Allah, exalté soit-Il, est un moyen de se rapprocher de Lui. Le serviteur souhaite accéder au martyr même s’il n’est pas sûr de réaliser cet objectif. Il a été prouvé que le Prophète () a dit :
« Quiconque demande à Allah le martyre avec sincérité, Allah le fait parvenir au rang de martyr même s’il meurt dans son lit. »

L’exaucement de l’invocation relève de l’Inconnaissable (al Ghayb) et le vœu de mourir en martyr peut être exaucé ou non. Il n’y a aucun mal à ce que vous souhaitiez le martyre et qu’en même temps vous désiriez vivre longtemps avec votre mari et vos enfants. Vous pouvez dire : « Ô Allah prête moi une longue vie avec mon mari et mes enfants et octroie-moi le martyre pour Ta cause. » Cela est sans doute meilleur. Selon certains savants, il est permis de demander à vivre longtemps tant que cette vie est vertueuse.

Le musulman doit cependant faire attention aux deux points suivants :

Le premier est que la vie des martyrs après leur mort est meilleure et plus réjouissante qu’on ne peut l’imaginer. Allah, glorifié soit-Il, dit (sens des versets) :

« Ne crois surtout pas que ceux qui sont tombés pour la Cause d’Allah soient morts. Ils sont, au contraire, bien vivants auprès de leur Seigneur qui les comble de Ses faveurs ; * ils sont heureux d'être reçus au sein de la grâce du Seigneur, et ravis que leurs compagnons de combat qui ne les ont pas encore rejoints ne connaîtront ni peur ni chagrin. » (Coran 3/169-170)

Le deuxième est que le fervent musulman ne doit pas souhaiter vivre longtemps pour jouir des plaisirs de ce monde qui est éphémère. S’il souhaite vivre longtemps, c’est pour se rapprocher d’Allah, exalté soit-Il, élever son rang et augmenter sa rétribution.

Et Allah sait mieux.   

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui