Comment répondre aux allégations d’un chrétien qui prétend que rien dans le Coran n’interdit son mariage avec une musulmane ?
Fatwa No: 88406

Question

Je connais une jeune fille musulmane qui veut se marier avec un chrétien. Celui-ci la manipule et lui dit qu’il n’y a rien dans le Coran qui interdise franchement le mariage d’un Chrétien avec une musulmane, mais que le Coran interdit seulement le mariage de la musulmane avec un polythéiste ou un incroyant. Il lui dit que les Chrétiens ne sont pas des polythéistes parce que le Messager (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a épousé Maria la copte. Comment répondre à ces allégations ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager Mohammed ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Tout musulman ou musulmane doit bien connaître sa religion et prendre l’avis des savants avant d’agir. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : «  Interrogez les connaisseurs que l’on peut prendre pour référence (littétralement : les gens du Rappel), si vous ne savez pas.» (Coran 16/43) Il est bien connu qu’une femme musulmane ne peut pas épouser un incroyant qu’il fasse partie des juifs et des chrétiens ou non, car Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Ne mariez pas vos filles aux idolâtres tant qu'ils n'ont pas acquis la foi. » (Coran 2/221) La preuve que les gens du Livre parmi les Juifs et les Chrétiens ne croient pas en Allah, exalté soit-Il, se trouve dans le Livre d’Allah, exalté soit-Il, Qui dit (sens du verset) : « Certes sont mécréants ceux qui disent: «Allah, c’est le Messie, fils de Marie! (…)» (Coran 5/17) Mais le mariage d'un musulman avec une juive ou une chrétienne est permis à condition qu’elle soit chaste comme le dit Allah, exalté  soit-Il (sens du verset)

« Toute nourriture bonne et pure vous est désormais permise. La nourriture de ceux qui ont reçu les Écritures est aussi licite pour vous, de même que la vôtre l'est pour eux. Pour ce qui est du mariage, il vous est permis de vous marier aussi bien avec d'honnêtes musulmanes qu'avec d'honnêtes femmes appartenant à ceux qui ont reçu les Écritures avant vous » (Coran 5/5)

La différence entre les deux cas est claire. L’homme possède l’autorité dans son foyer et ce droit ne peut pas revenir au mécréant. Il se peut que la femme soit influencée par son mari et devient mécréante comme lui, ce qui ne peut arriver dans les couples où l’homme est musulman.
Il faut donc conseiller cette jeune fille et lui dire qu’en approuvant ce mariage, elle commet un péché grave. C’est une forme de fornication et non un mariage. Elle doit donc quitter ce jeune homme au plus vite.

Rappelons que Maria qu'Allah soit satisfait d’elle s’est convertie à l’Islam et que la relation entre elle et le Prophète () et était celle d’un maître avec son esclave; elle n’était pas son épouse.

Le musulman qui n’a pas une connaissance approfondie de la religion ne doit pas répondre aux gens vicieux. Il faut donner la parole aux savants pour qu’ils discutent avec ces gens et montrent la fausseté de leurs idées.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui