L’imama de la femme, prière surérogatoire avant et après la prière du vendredi et rôle des quatre imams
Fatwa No: 89128

Question

Une femme peut-elle diriger la prière ? Peut-elle prier derrière un homme dans une même chambre ? La prière du Vendredi est composée de combien de Rak'ahs ? Parce que chez nous au Pakistan, nous effectuons 4 Rak'ahs à titre de prières surérogatoires régulières, puis 2 Rak'ahs obligatoires, puis 4 et 2 à titre de prières surérogatoires régulières, puis 2 à titre de prière surérogatoire irrégulière. Alors qu’ici aux Emirats, ils prient 4 Rak’ahs à titre de prières surérogatoires régulières, 2 à titre de prière obligatoire et 2 à titre de prière surérogatoire régulière. Répondez-moi s’il vous plaît par des preuves de la Charia. Que pensez-vous des quatre imams, car j’ai entendu dire que ces doctrines provoquaient la division entre les musulmans ? Merci.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Selon l’avis prépondérant des oulémas, la femme peut diriger la prière en commun d’autres femmes, compte tenu du hadith d’Umm Waraqa, qu’Allah soit satisfait d’elle, dans lequel le Prophète () lui ordonna de diriger la prière des femmes de sa famille (Abû Dâwûd). Cependant, elle n’est pas autorisée à diriger la prière des hommes.

 

Elle peut prier derrière un homme, même s’il ne fait pas partie de sesMahrams, à condition que cela n’entraîne pas de tête-à-tête, et il serait mieux que cela soit en présence de l’un de ses Mahrams. Anas, , rapporta : « Le Prophète () dirigea une fois notre prière [chez la grand-mère d’Anas]. L’orphelin et moi, nous nous rangeâmes derrière lui. Quant à la vieille femme, elle se tint derrière nous. Le Prophète () fit avec nous deux unités de prière, puis partit » (Boukhari et Mouslim).

 

Quant à la prière du Vendredi, elle est composée de deux Rak'as sans aucune divergence entre les oulémas à ce propos, et le musulman ne doit pas en accomplir d’autres. Il n’y a aucune prière surérogatoire régulière à accomplir avant la prière du Vendredi, mais le musulman peut accomplir la prière surérogatoire irrégulière qu’il veut. Cependant, les hanafites recommandent l’accomplissement de quatre Rak'as avant, et ont argué d’un hadith, mais qui est très faible.

Les jurisconsultes ont divergé par rapport aux Rak'as accomplies après la prière du Vendredi. Selon l’avis prépondérant, si le priant accomplit la prière à la mosquée, il effectue quatre Rak'as après, et s’il l’effectue chez lui, il en effectue deux. La preuve : le Prophète () a dit :

 

« Celui d’entre vous qui désire accomplir une prière surérogatoire après la prière du Vendredi effectue quatre Rak'as » (Mouslim) ;

 

On rapporte que « Le vendredi, le Prophète () priait deux Rak'as chez lui » (Abû Dâwûd).

 

Quant aux quatre imams, ils constituent une lumière et un bienfait. Il n’existe aucun désaccord entre eux par rapport aux fondements de la religion, mais ils ont divergé par rapport aux questions secondaires, non pas de façon intentionnelle, mais pour diverses raisons, comme par exemple les divergences d’interprétation de certains textes religieux.

Cependant, on peut désapprouver le fanatisme blâmable de ceux qui sont venus après eux et qui a provoqué l’hostilité et la division entre les musulmans. Peut-être est-ce là ce que visait celui qui affirmait cela.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation