Le contrat de mariage de celui qui l’a conclu à une époque où il n’observait pas la prière
Fatwa No: 89161

Question

Je suis marié depuis quatre ans. Mon épouse est très douce et nous avons une fille. Or, il y a un problème qui me tracasse toujours. Quand j’ai conclu le contrat de mariage, je n’observais pas la prière. J’ai commencé à l’observer scrupuleusement après la consommation du mariage, trois jours après la conclusion du contrat de mariage. J’ai récemment entendu que je dois renouveler le contrat de mariage, car mon épouse ne devait pas se marier avec moi tant que je n’observais pas la prière, que dois-je faire ? Je ne veux pas vivre d’une manière illicite avec elle, ni perdre ma famille. Mais je ne peux pas non plus négliger les droits d’Allah, exalté soit-Il.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

La négligence de la prière est un acte grave qui fait partie des péchés capitaux. Celui qui néglige la prière en niant son obligation est jugé mécréant, selon le consensus unanime des oulémas. Quant à celui qui la néglige par paresse, les oulémas divergent sur son statut, certains affirmant qu’il devient mécréant et sort de l’Islam, ce qui suffit pour montrer la gravité de cet acte. Vous devez donc prendre garde à ne pas la négliger de nouveau à l’avenir.

 

Quant à votre mariage, si vous n’avez pas négligé l’accomplissement de la prière parce que vous niiez son obligation, votre mariage est valide, compte tenu de l’avis de ceux, soit la majorité des oulémas, qui ne jugent pas mécréant celui qui a abandonné l’accomplissement de la prière par négligence. Partant, vous n’êtes pas enjoint de renouveler votre contrat de mariage.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui