Sa femme ne suit aucune religion
Fatwa No: 89467

Question

Je suis un musulman de France. Je suis marié à une femme avec qui j'ai eu un enfant. Son autre enfant a vu le jour avant notre mariage (elle n'était pas chaste). Elle ne suit aucune religion et il lui est difficile de croire en l'Islam ou au christianisme. Lorsque je me suis marié, je ne savais pas que le musulman ne pouvait épouser qu'une musulmane ou une chrétienne. Si je la répudie, je ne pourrai pas avoir la garde des enfants. Elle croit toutefois en une divinité unique. Je l'ai interrogée à ce sujet hier et elle m'a dit qu'elle croiyait fermement en une divinité unique, mais sans être chrétienne. Elle dit qu'elle ne croit pas en la trinité ou au fait que le Christ soit une divinité. Elle se dit aujourd'hui prête à prononcer le témoignage de foi et à devenir une musulmane non pratiquante. Elle dit qu'elle ne connaissait rien à l'Islam et que c'est moi qui le lui ai fait découvrir. C'est pourquoi elle me demande de lui laisser un délai afin qu'elle réfléchisse convenablement à l'Islam avant de prendre une décision. Elle dit ne pas vouloir être hypocrite ou prétendre croire en ce qu'elle ne croit pas vraiment. Elle dit qu'après réflexion elle dira si elle croit en l'Islam ou pas. Je pense qu'elle est sur la bonne voie et qu'elle va bientôt embrasser l'Islam. Ma question est maintenant : si elle embrasse l'Islam, doit-on renouveler notre mariage ou continuer comme maintenant ? Puis-je continuer à vivre avec elle ou dois-je la quitter en attendant qu'elle prenne une décision ? Nous vivons pour l'instant sans rapports conjugaux. Eclairez-moi s'il vous plaît.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

L'Islam interdit d'épouser une femme mécréante sauf si elle est adepte d'une des religions révélées. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Et n'épousez pas les femmes polythéistes tant qu'elles n'auront pas la foi [...] » (Coran 2/221) Ainsi, si vous avez épousé cette femme mécréante alors qu'elle ne faisait pas partie des gens du Livre, votre mariage avec elle est invalide. Dans ce cas, vous devez vous séparer d'elle et ne pas vivre avec elle, car elle n'est pas votre femme du point de vue de la Législation islamique. Quant aux enfants, ils vous sont rattachés si vous l'avez épousée en pensant que ce mariage était valide.

 

Ensuite, si elle embrasse l'Islam et ne fait rien de contraire à l'Islam, il vous est alors permis de l'épouser après avoir attendu une période de viduité pour vérifier qu'elle n'est pas enceinte. Cependant, ce mariage doit se faire avec un nouveau contrat et une nouvelle dot.

 

Nous attirons ici votre attention sur le fait que le musulman doit approfondir la connaissance de sa religion et tout particulièrement en ce qui concerne les choses licites et illicites. Il faut donc interroger les savants sur ce que l'on ne connaît pas avant toute initiative.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation