Est-il permis de verser la zakat à un musulman pauvre qui ne se soucie ni de sa religion ni de sa prière ?
Fatwa No: 89661

Question

Est-il permis de verser la zakat à un musulman pauvre qui ne se soucie ni de sa religion ni de sa prière et qui n’accomplit pas ses cinq prières ? Cependant, il est musulman car il croit en Allah, en Son Messager et aux autres fondements nécessaires pour être musulman.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Si cet homme délaisse totalement la prière, alors un groupe d’oulémas est d’avis que celui qui délaisse la prière est mécréant en vertu de la parole du Prophète () : « La Salât est le rempart qui sépare l'homme du polythéisme et de la mécréance. » (Mouslim) Et en vertu de sa parole : « Le pacte qui existe entre eux et nous est la prière; celui qui l’abandonne a certes mécru. » (Al-Tirmidhî, al-Nasâ’î et d’autres)

Si tel est le cas, il n’est pas permis de verser la zakat à cet homme et celui qui la lui verse n’est pas dispensé de l’obligation de la verser car la zakat ne doit pas être versée à un mécréant. Cheikh al-islam Ibn Taymiyya a dit : « Par conséquent, on ne doit rien donner à celui qui ne prie pas parmi les gens qui ont reçu les preuves irréfutables (de la Révélation) jusqu’à ce qu’il se repente et accomplisse la prière. »

En revanche, s’il prie et fait parfois preuve de paresse en ce qui concerne la prière sans la délaisser totalement, alors il n’y a aucun inconvénient à lui verser la zakat et plus particulièrement si cela est pour l’inviter à observer les ordres d’Allah, exalté soit-Il et les lui indiquer.

Nous vous conseillons de réserver sa zakat aux gens vertueux et pieux parmi les pauvres, indigents et autres personnes qui ont droit à la zakat et ils sont nombreux à cette époque. Ils y ont davantage droit que ceux qui n’accordent aucune importance à la religion d’Allah.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation