Son fiancé lui dit qu’il se demande si elle sera une bonne mère pour ses enfants
Fatwa No: 89881

Question

Grâce à Allah, j’ai embrassé l’Islam il y a deux ans et j’ai abandonné l’hindouisme. Je suis fiancée à un homme qui habite l’Iraq alors que je vis au Canada. J’ai gaspillé beaucoup d’argent ces derniers mois et, malgré l’emprunt que j’ai fait durant mes études et que je suis entrain de rembourser, j’ai acheté une voiture et des vêtements de luxe. Mon fiancé s’est fâché à cause de mes dépenses et m’a prévenue plus d’une fois, mais je ne l’écoutais pas. Aujourd’hui il refuse de m’épouser. Je lui ai demandé pardon, je me suis repentie et je suis retournée sur le droit chemin, mais il n’accepte pas mes excuses. Je suis devenue musulmane après avoir étudié cette religion pendant quatre ans. Je sais que le gaspillage est une mauvaise habitude et que je suis fautive. Mon fiancé me dit qu’il se demande si je serai une bonne mère pour sesenfants et si je peux les éduquer selon les principes de l’Islam. Ces mots m’ont profondément blessée. Ils sont contraires à l’Islam qui incite au pardon. Il est vrai que je suis fautive, mais la punition ne doit pas être aussi sévère. Est-ce que je suis fautive au point de ne pas mériter le pardon de mon fiancé que j’aime beaucoup ? J’aimerais une réponse de votre part et je vous saurais grée de me conseiller.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Nous vous félicitons pour avoir embrassé l’Islam ! Nous demandons à Allah, exalté soit-Il, de vous raffermir dans cette religion et d’en faire votre bonheur dans ce monde et dans l’au-delà. Au sujet de l’incitation au pardon en Islam, Allah, exalté soit-Il, a effectivement dit (sens du verset) :
« Qu’ils pardonnent et qu’ils passent outre. Ne souhaitez-vous pas, vous-mêmes, qu’Allah vous pardonne ? Allah est Absoluteur et Tout Miséricordieux.  » (Coran 24/22).

L’imam Mouslim, qu’Allah lui fasse miséricorde, rapporte dans son Sahih que le Prophète () a dit :« Allah ne compense celui qui pardonne que par plus de gloire. » Si vous vous êtes mal comportée envers votre fiancé et que vous lui avez fait des excuses, il doit vous pardonner et ne pas rompre les fiançailles. Mais si vous lui avez pris de l’argent sans sa permission, vous devez le lui rendre et libérer votre conscience.

Si votre fiancé est pieux et a un bon caractère, nous vous conseillons de demander la médiation de personnes bienfaisantes pour vous réconcilier. S’il n’est pas ainsi et insiste à rompre les fiançailles, mieux vaut changer d’avis à son sujet et peut être qu’Allah, exalté soit-Il, vous veut du bien en l’éloignant de vous. Peut-être aussi qu’Allah, exalté soit-Il, vous donnera un meilleur fiancé que lui. L’offense qu’il vous a faite peut vous aider à supporter la rupture des fiançailles et à être satisfaite de ce destin. De tels incidents au début du chemin et alors que vous n’êtes pas encore mariée laissent à supposer que la situation sera pire après le mariage. Ne vous faites pas de souci au sujet de vos fiançailles et fiez-vous à Allah, exalté soit-Il.

Nous vous conseillons de demander à Allah, exalté soit-Il, de vous accorder un mari pieux, et il n’y a a pas de mal à vous faire aider par des musulmans de confiance comme ceux que l’on trouve dans les mosquées et les centres islamiques.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui