Son épouse non musulmane est stérile
Fatwa No: 90579

Question

Je suis musulman et j’ai épousé une anglaise non musulmane qui est stérile. Allah nous a prescrit la polygamie et je désire avoir des enfants.
Cependant, je ne sais pas quoi faire si mon épouse ne m’autorise pas à épouser une autre femme. J’aimerais un éclaircissement à ce sujet et connaître
l’intégralité de mes droits en détail.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Allah a autorisé l’homme à épouser deux, trois, ou quatre femmes à condition qu’il fasse preuve d’équité entre elles. Allah, exalté soit-Il dit (sens du verset) : « [...]. Il est permis d'épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n'être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez. Cela afin de ne pas faire d'injustice (ou afin de ne pas aggraver votre charge de famille). » (Coran 4/3)

Si le frère qui a posé la question sait qu’il est capable d’être équitable, il lui est alors permis d’épouser une autre femme même sans le consentement de son épouse et celle-ci n’a pas le droit de s’y opposer. De plus, le fait d’avoir des enfants est encouragé par la Charia et le Prophète y a incité. Mi’qal Ibn Yasâr (qu’Allah soit satisfait de lui) rapporte qu’un homme est venu trouver le Prophète () et lui a dit : « J’ai rencontré une femme noble et belle mais qui cependant est stérile. Dois-je l’épouser ? » « Non », lui répondit le Prophète (). L’homme vint le trouver une seconde fois pour lui poser la même question mais le Prophète () le lui interdit une nouvelle fois. La troisième fois, le Prophète () a dit : « Epousez les femmes affectueuses et prolifiques, car je me prévaudrai de la supériorité de votre nombre sur celui des autres communautés le jour du Jugement Dernier. » (Abû Dâwûd, al-Nasâ’î) Que dire alors si en plus de ne pas être prolifique, elle n’est pas musulmane ?

Nous vous conseillons d’essayer de convaincre votre épouse de l’importance pour vous d’épouser une seconde femme, et que vous avez le droit d’avoir des enfants, et qu’il se peut que les enfants qu’il aura avec cette seconde épouse soient également un bien pour elle et qu’ils fassent preuve de bonté envers elle comme ils le font avec leur mère.

Cependant, si elle persiste à refuser, vous avez alors le droit de vous marier même sans son consentement et si elle demande le divorce à cause de cela, alors il vaut mieux la quitter que de rester avec elle. Telle est la prescription du point de vue de la charia. Quant au fait qu’il y a des lois dans le pays où vous vous trouvez interdisant cela, alors vous n’êtes pas tenu de vous y conformer tant que vous ne craignez pas un quelconque préjudice en les transgressant.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation