La montagne des Archers

La montagne des Archers
5455 755

C’est une petite montagne située à quelque trois kilomètres au Nord de la mosquée du Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam. Il s’agit de la montagne sur laquelle le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, avait ordonné aux archers, qui étaient au nombre de cinquante, de cantonner et de prendre position, lors de la bataille d’Ohod, pour protéger l’aile arrière des Musulmans contre l’infiltration des mécréants. Or, les archers ont enfreint les ordres du Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, croyant que la bataille avait pris fin. Dès qu’ils abandonnèrent leurs postes, les mécréants profitèrent de l’occasion pour attaquer les Musulmans, faisant un grand nombre de morts. Certes, nous appartenons à Allah, et c’est à Lui que nous retournerons.

 
Ayant à l’origine le nom de « montagne de ‘Aynayn », la montagne des Archers a pris ce nom après la bataille d’Ohod.
 
Al-Baraa’ ibn ‘Aazib, qu’Allah soit satisfait de lui, rapporta ce qui suit : « Le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, mit à la tête des archers, qui étaient au nombre de cinquante, ‘Abd Allah ibn Djobayr, et leur dit :
 
‹Si vous voyez les oiseaux nous happer, ne quittez pas votre poste, jusqu’à ce que je vous le dise. Si vous voyez que nous avons vaincu et battu les mécréants, ne quittez pas votre poste, jusqu’à ce que je vous le dise›.
 

Les Musulmans l’emportèrent sur les mécréants, et, par Allah, je vis les femmes qui couraient à toute vitesse à tel point que leurs vêtements s’étaient soulevés, faisant apparaître leurs chaînettes de cheville et leurs jambes. Les compagnons de ‘Abd Allah ibn Djobayr s’écrièrent : ‹Au butin, au butin. Vos compagnons l’ont emporté. Qu’attendez-vous ?›. Et ‘Abd Allah ibn Djobayr de leur dire : ‹Avez-vous oublié ce que le Messager d’Allah vous a ordonné ?›. Et eux d’insister : ‹Par Allah, nous nous rendrons chez nos compagnons et nous emparerons d’une partie du butin›. Et lorsqu’ils les rencontrèrent, ils furent mis en déroute et défaits. Et voici que, derrière eux, le Messager d’Allah les appelait alors qu’ils prenaient la fuite. Il ne resta avec le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, que douze hommes, et soixante-dix parmi nous furent tués » (Boukhari).

Articles en relation

Vertus du Hadj