Un mari prive sa femme et veut faire une 'Umra
Fatwa No: 250630

Question

Assalam alaykum, Je suis marié et j'ai deux enfants en bas âge alhamdoulilah. Mon problème est que mon mari et moi avons beaucoup de conflits car il ne se soucie pas de notre bien-être, il ne sort presque jamais avec nous, quand il fait les courses il me dit que ceci ou cela est trop cher donc il arrive qu'il nous en prive en disant qu’il le rapportera quand il ira dans tel autre commerce mais il ne le fait pas donc je me retrouve à retourner faire les courses avec mes deux enfants qui ont 3 ans et 8 ans à pied, ou en transport en commun, et Allah est témoin que je suis sans cesse en difficulté car je dois pousser la poussette avec les provisions et le bébé et surveiller l'autre enfant qui marche près de moi avec tous les dangers de la route autour. Alhamdoulilah j'ai passé mon permis que j'ai obtenu et juste après notre voiture est tombée en panne, cela fait une année qu'elle est garée sur un parking et que l'on paye les frais d'assurance pour rien, mon mari refuse de s'en occuper et il ne fait aucune recherche pour acheter un autre véhicule disant qu'il n'a pas les moyens. Mais le problème et qu'il me dit qu'il veut faire la ‘Umra cette année pour le ramadan donc qu'il préfère garder son argent pour ça, le problème c'est qu'il est déjà parti deux fois ces deux dernières années et il m'a laissée seule avec les enfants, et il ne souhaite pas acheter de véhicule pour me faciliter les choses car toute la semaine il travaille loin et il est fatigué donc je dois attendre son jour de repos mais même son jour de repos il le passe dehors avec les frères et au masjid. Je précise aussi que nous ne mettrons pas nos enfants à l'école, je leur fais l'école à la maison, donc je ne peux pas les laisser enfermer à la maison c'est aussi pour cette raison que j'ai besoin de la voiture, pour leur faire des sorties chez d'autres sœurs ou dans des parcs pour jouer car ça reste des enfants. Donc doit-il privilégier la ‘Umra même si il l'a déjà faite 2 fois et me laisser seule avec mes enfants en bas âge et je dois me débrouiller dans les transports en commun ? Barak´Allah ou fikoum de m'éclairer.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Le mari doit subvenir aux besoins de sa femme et de ses enfants sans gaspillage ni avarice, on ne peut lui imposer ce qu’il n’est pas en mesure de faire comme il n’est pas excusé pour ce qu’il peut fait dans ce domaine. Allah, le Très Haut, dit : « Que celui qui est aisé dépense de sa fortune et que celui dont les biens sont restreints dépense selon ce qu'Allah lui a accordé. Allah n'impose à personne que selon ce qu'Il lui a donné, et Allah fera succéder l'aisance à la gêne. » (Coran 65/7).

Votre époux doit donc prendre ses responsabilités envers vous et envers ses enfants en dépensant de sa fortune pour satisfaire vos besoins.

Il doit savoir que son devoir de subvenir aux besoins de sa famille est l’un des tributs de l’autorité qu’Allah, le Très Haut, lui a accordé sur son épouse, Allah, le Très Haut, dit : « Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. » (Coran 4/34).

De même, il y a de nombreuses récompenses pour les dépenses sur la femme et les enfants pour celui qui désire l’agrément d’Allah, le Très Haut, et dont l’intention est bonne ; comme rapporté par les imams Boukhari et Mouslim d’après Sa'd ibn Abî Waqqâs (Radhia Allahou Anhou) que le Prophète () lui a dit : « Il vaut mieux que tu laisses tes héritiers riches que de les laisser indigents quémander les gens. Et tu seras récompensé pour toute dépense que tu prodigueras désirant l’agrément d’Allah, le Très Haut, même la bouchée que tu mets dans la bouche de ton épouse. »

Également la négligence des gens dont on a la charge est un péché capital comme rapporté par les imams Ahmed et Mouslim dans le hadith suivant : le Prophète () a dit : « Il suffit à l’homme comme péché de négliger ceux dont il a la charge. », dans une autre version de Mouslim : « Il suffit à l’homme comme péché de priver ceux dont il a la charge de leur subsistance. »

Si votre mari a manqué à son devoir en ne vous prodiguant pas le nécessaire pour vivre, nous espérons que vous le conseilleriez avec sagesse et douceur en vous basant sur les hadiths cités précédemment.

S’il a accompli ses devoirs envers vous, alors il n’y a aucun mal à ce qu'il parte faire une 'Umra, car le Prophète () a incité à accomplir cet éminent rite et a dit que c’est une des causes de la richesse ; les imams Ahmed, al-Tirmidhî et al-Nasâ`î ont rapporté d’après Ibn Masûd (Radhia Allahou Anhou) que le Prophète () lui a dit : « Poursuivez (l’accomplissement) du Hadj et de la 'Umra car ils éliminent la pauvreté et les péchés comme le soufflet élimine les saletés du fer, de l’or et de l’argent. Et le Hadj parfait n’a d’autre récompense que le Paradis. »

Mais il doit s'assurer avant son depart que vous serez en sécurité et que vous ne manquerez de rien !

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Vertus du Hadj