Le sacrifice et les conditions qui le rendent obligatoire
Fatwa No: 30736

Question

Nous avons ma femme et moi, accompli le Hajj cette année. Nous avons fait un seul sacrifice pour nous deux (un bélier). Lorsque nous sommes rentrés chez nous, j’ai posé la question à un Cheikh qui m’a recommandé de sacrifier un autre animal au nom de ma femme. J’ai alors demandé à l’établissement al Haramayn qui se trouve à la Mecque de le faire à ma place. Est-ce que notre pèlerinage est correct sachant que j’ai fait tout mon possible pour le rendre correct, et je prends Allah, exalté soit-Il, à témoin à ce propos.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager Mohammed ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Votre pèlerinage est valide si Allah, exalté soit-Il, le veut. Cependant, il convient de faire la différence entre le sacrifice recommandé et le sacrifice obligatoire. Le pèlerin qui n’a commis aucune désobéissance, qui n’a manqué aucun rite, et dont le hajj n'est ni « Qirân » ni « Ifrâd », est appelé à sacrifier un animal. C'est une Sunna prophétique, conformément au hadith de Boukhari et Mouslim selon lequel le Prophète (), a sacrifié cent chamelles grasses. L’Imam al-Nawawi, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit dans son livre intitulé « al-Majmû » : «Il a été convenu qu’il est préférable à quiconque va à la Mecque en visant d’accomplir soit un Hajj soit une ‘Umra, de sacrifier un animal et de le faire égorger à la Mecque pour l’offrir à manger aux pauvres du Haram ; ils ont ajouté qu’il était préférable que la bête soit sans défaut et qu’elle soit grasse. »

La majorité des oulémas ont fait prévaloir l’antenais en avançant que le pèlerin en sera gratifié.

L'imam al-Nawawy, qu'Allah lui fasse miséricorde a dit : « Les savants sont d'accord qu'il est recommandé pour celui qui effectue le hadj ou la ‘Umra de sacrifier une bête, de l'égorger sur place et de distribuer sa viande aux pauvres du Haram. Il est préférable que ce soit une bête en bonne santé ». La majorité des savants affirment que le sacrifice d'un bélier suffit.

Quant au sacrifice obligatoire c'est celui qui est prescrit dans le hajj de type «Tamattu’» ou  « Qirân », ou qui est destiné à expier une chasse, le manquement d'un rite obligatoire ou la transgression de l’un des interdits de l’ihrâm.

Si vous avez commis votre femme et vous, une désobéissance quelconque qui nécessite un sacrifice, et que vous avez sacrifié un seul bélier pour vous deux, vous ne serez pas récompensés car c’est un rite fondamental qui n’admet pas le partage entre deux personnes, conformément à l’opinion des Malékites et des Chafé’ites.

Ibn al-Athîr, qu’Allah lui fasse miséricorde, a mentionné dans son livre « Jame’ al-Usûl » que le Prophète () a dit :

« Un ovin ou un bovin mouton ne doivent être sacrifiés que par une seule personne ».

En vertu de ce hadith, chacun de vous doit offrir son animal pour être récompensé, et il n’y a pas de mal à demander à un établissement ou à une personne de votre connaissance à la Mecque à vous remplacer pour faire le sacrifice.

 

Et Allah sait mieux

Fatwas en relation

Vertus du Hadj