La raison de la fragmentation du Coran

La raison de la fragmentation du Coran
3233 1195

Il est bien connu que le Noble Coran n’est pas descendu sur le Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) en un seul bloc, mais qu’il lui a été révélé par fragments tout au long des vingt-trois années de sa Noble Mission. Allah exalté soit-Il dit (sens du verset) : « (Nous avons fait descendre) un Coran que Nous avons fragmenté, pour que tu le lises lentement aux gens. Et Nous l’avons fait descendre graduellement.» (Coran : 17/106).  

La sagesse de cette répartition réside aussi dans le fait que le Coran provient du monde céleste de l’Inaccessible (`âlam al-ghayb) pourvu d’une force et d’une intensité à la mesure de sa magnificence. `Â’ishah (Radhiya Allahou ‘Anha) a dit : "J’ai vu le Prophète recevoir la révélation des jours où il faisait très froid et malgré le froid glacial la sueur lui perlait au front."
Allah, exalté soit-Il, par Sa sagesse infini et par Sa divine prévenance envers Son Prophète, a fait que la descente de Son Livre s’étala sur la durée de la Noble Mission prophétique si bien qu’elle apaisait son cœur et le raffermissait.
Le Coran devint ainsi une provision continue procédant progressivement à l’éducation de la communauté musulmane en puissance tant par les préceptes que par l’action, et se renouvelant au fur et à mesure des événements. Chaque fois qu’une chose nouvelle survenait, la portion correspondante du Coran était révélée et Allah, exalté soit-Il, exposait les prescriptions qui convenaient.
Le Très-Haut dit (sens des versets): «Et ceux qui ne croient pas disent : "Pourquoi n’a-t-on pas fait descendre sur lui le Coran en une seule fois ?" Nous l’avons révélé ainsi pour raffermir ton cœur. Et Nous l’avons récité soigneusement. Ils ne t’apporteront aucune parabole, sans que Nous ne t’apportions la vérité avec la meilleure interprétation.»(Coran : 25/32 et 33)
Enfin, l’affaire est une question de foi et de reconnaissance que le Coran est le Livre d’Allah descendu sur Son Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam), sa lecture est un acte de culte, il représente en lui-même un défi pour les toutes les créatures, et est préservé par Allah, le Seigneur de l’Univers Qui dit (sens des versets) : «Et c’est certainement un Coran noble, dans un Livre bien gardé que seuls les purifiés touchent ; il est une révélation de la part du Seigneur de l’Univers(Coran: 56/77-80)

Articles en relation