Renouvelons notre vie durant le mois de Ramadan

Renouvelons notre vie durant le mois de Ramadan
5282 2162


Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :
« (Ces jours sont) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été révélé comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. […] » (Coran 2/185).
Le Prophète () a dit :
«Quiconque jeûne un jour pour Allah, Allah, exalté soit-Il, en récompense, éloignera la chaleur de l’Enfer de son visage d'une distance parcourue en soixante-dix ans. » (Boukhari et Mouslim).
La monotonie et la routine de la vie engendrent l’ennui et la lassitude chez beaucoup de gens.
Cependant, l’Islam donne à la vie un goût différent, refusant fatigue et ennui, jusqu’à ce qu’elle devienne « bonne » comme le dit Allah, exalté soit-Il (sens du verset) : « […] Nous lui ferons vivre une bonne vie. […] » (Coran 16/97)
Les cinq prières quotidiennes ne sont rien d’autre qu’une façon de briser la monotonie de la journée, la prière du Djumu’a de briser la monotonie de la semaine et la prière nocturne de briser la monotonie de la nuit. Quant au mois de Ramadan, il permet de briser la monotonie de l’année, et à chacune de ces étapes, l’homme renouvelle sa vie et se trouve face à de nouvelles significations le ramenant sur le droit chemin.
Le mois de Ramadan est l’étape majeure de toutes ces étapes durant lesquelles Allah, exalté soit-Il, vient en aide aux serviteurs en enchaînant pour eux les diables et en tendant Sa main pour donner généreusement.
Le mois de Ramadan est un don et un présent divin au monde, grâce auquel l’homme est capable de renouveler sa vie et de la remplir d’espoir.
Parmi les moyens de renouveler sa vie durant le mois de Ramadan, citons :
1. Le moment du sahûr qui est la dernière portion de la nuit que la plupart des musulmans négligent. Le mois de Ramadan vient alors pour attirer leur attention sur ce moment béni et les réveiller afin qu’ils prennent des forces en mangeant. Cependant, beaucoup de gens passent ce moment à manger et oublient le noble hadith :
« Allah, exalté soit-Il, descend durant le dernier tiers de chaque nuit jusqu’au ciel le plus proche de la terre et dit : 'Y a-t-il quelqu’un qui Me demande de pourvoir à ses besoins pour que Je le fasse ? Y a-t-il quelqu’un qui demande Mon pardon pour que Je lui pardonne ?', et ainsi de suite jusqu'à l’apparition de l’aube. » (Boukhari).
Combien avons-nous besoin de ce moment durant lequel nous renouvelons notre vie et demandons à Allah, exalté soit-Il, de quoi réformer notre religion ainsi que notre vie dans ce monde et dans l’au-delà.
2. La prière du Fajr à la mosquée qui est également négligée par les gens tout au long de l’année. Puis vient le mois de Ramadan qui leur fait prendre conscience qu’il existe une prière à laquelle assiste le plus grand nombre d’anges. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « […] et [fais] aussi la Lecture à l'aube, car la Lecture à l'aube a des témoins. […] » (Coran 17/78).
Le Prophète () a dit : « Annonce à ceux qui marchent la nuit pour aller à la mosquée la bonne nouvelle d’une lumière éclatante le jour de la Résurrection. Les gens seront effrayés, mais eux ne le seront pas. » (al-Tabarânî).
3. L’invocation d’Allah, exalté soit-Il, et la multiplication des invocations particulièrement durant ce mois béni, car l’invocation du jeûneur est exaucée comme cela est rapporté dans un noble hadith :
« Il y a trois catégories de personnes dont les invocations ne sont pas rejetées : le chef connu pour son équité, le jeûneur jusqu’à la rupture du jeûne et l’opprimé. »
Et dans une version : « […] le jeûneur au moment de rompre son jeûne […] » (Tirmidhî)
Les oulémas ont dit qu’Allah, exalté soit-Il, plaça le verset de l’invocation au milieu des versets du jeûne afin d’indiquer que l’invocation durant le jeûne n’est pas rejetée ; et combien de besoins envisageons-nous de satisfaire !
4. La lecture du Coran et sa méditation, car ce mois est le mois du Coran. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :
« (Ces jours sont) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. […] » (Coran 2/185)
Il est donc recommandé au musulman de terminer au moins une fois la lecture du Coran dans son intégralité en le méditant et en y réfléchissant.
5. La prière en commun à la mosquée. Le Prophète () a dit :
« Celui qui se rend à la mosquée en début ou en fin de journée, Allah lui prépare une place au Paradis à chacun de ses trajets (en allant à la mosquée et en revenant à sa maison). » (Boukhari et Mouslim)
Il existe de nombreux moyens nous permettant de renouveler notre vie durant le mois de Ramadan dont le fait de multiplier les prières surérogatoires, les prières nocturnes et l’aumône, de maintenir les liens de parenté, ce comprendre les significations de la fraternité en Allah, exalté soit-Il, et de respecter les sentiments du musulman. Tout cela donne à la vie un autre sens que celui auquel nous sommes habitués.
Le plus important de ces moyens renouvelant la vie est le premier mot du Coran à avoir été révélé durant le mois de Ramadan et qui est : « Iqra’ (Récite) ! », et la lecture au nom d’Allah, exalté soit-Il, car c’est le meilleur moyen d’élever le niveau de la culture islamique et de conscientiser les musulmans.
Le musulman doit s’accorder durant le mois de Ramadan au moins une heure par jour durant laquelle il lit. Il peut commencer par lire la biographie du Prophète () car c’est par le biais de la vie du Prophète () que fut révélé l’Islam.
Tous ces moyens ne sont qu’un début et non une fin, car beaucoup de gens pensent qu’ils doivent accomplir ces obligations durant le mois de Ramadan et les délaisser après celui-ci, et cela est la cause chez nous d’une régression continuelle, car le mois de Ramadan représente l’étincelle qui doit provoquer en chacun d’entre nous progrès, continuité et ascension et non pas une période comme les autres que l’on quitte lorsqu’elle se termine.
Et Allah, exalté soit-Il, est le Maître du succès.
 

Articles en relation