Anticipons le mois de Ramadan

Anticipons le mois de Ramadan
  • Date de publication:26/04/2015
  • Catégories:Le jeŻne
  • Fréquence:
9300 2475

Le mois de Ramadan approche. Il sera encore un mois plein de miséricorde pour ceux qui auront la chance d’y assister et qui feront les efforts pour en cueillir les fruits.
C’est une période de revivification de la piété, de la foi et de l’excellence. C’est le mois où l’on renouvèle son pacte avec Allah, où l’on fait le plein de foi pour l’année à venir, où l’on retape son armure spirituelle. Malheureusement ce mois va passer sans pour autant toucher une grande partie d’entre nous. Malheur à ceux qui restent insensibles à tous ces bienfaits ! Bienheureux, au contraire sont ceux qui remplissent leurs nuits en prière et leurs journées par le goût extraordinaire du contrôle de leurs instincts !

Allah le Tout-Puissant casse la monotonie de l’être humain en lui donnant tout au long de sa vie des rendez-vous ; ces rendez-vous qui ont lieu à des différents lieux et époques sont autant de miséricordes qu’il faut savoir saisir, ils ont pleins de bienfaits pour celui qui sait les anticiper, les accueillir et les vivre. Ce concept est extrêmement important dans la vie du musulman car de nombreux rappels sont présents à ce sujet dans le Noble Coran et les hadiths.

Le concept de Baraka est plein de mystères. Personne ne sait d’où et comment il sera touché par la miséricorde divine. L’homme pieux reste donc concentré sur son effort en attendant la rétribution promise. Elle peut être cachée dans certaines nuits, dans la nourriture, parfois dans une matinée ou une après-midi, dans certains lieux. Personne ne sait où la Baraka peut toucher le serviteur sauf Allah l’Omniscient.

Un simple coup d’œil sur l’histoire de l’humanité nous permet de voir que de tout temps l’homme a instinctivement séparé la sphère de la norme de celle de l’extraordinaire ainsi que celle du sacré de celle du profane. Cette capacité de distinction est à la base de l’activité cultuelle dans toutes les sociétés humaines, qu’elles soient primitives ou modernes. Dans la vraie religion, tout acte d’adoration ne doit être accompli que pour la seule et unique divinité, Allah. Pour casser notre routine, attirer notre attention, mettre au défi notre intellect, satisfaire notre spiritualité et finalement remplir notre besoin instinctif d’adoration, de dévotion et d’amour, Allah le Tout-Puissant a choisi dans toute Sa sagesse, des symboles tangibles pour nous. Ces symboles de temps et d’espaces remplis de la Baraka sont une aide importante pour nous. Le mois de Ramadan est sans conteste le plus riche, le plus facile à voir parmi tous ces symboles.

La société laïque moderne a fait d’énormes dommages dans le domaine de la spiritualité, elle a tenté de détruire ces symboles ainsi que leurs mystères. Noyés dans une société ultra-matérialiste et néo-libérale on tente de nous faire oublier notre spiritualité et par la même notre Créateur. Les emails ont remplacé les prières, les films d’actions la lecture du Coran, les magazines de mode les hadiths, les petits-amis les époux.

Beaucoup d’entre nous sont pris par surprise au moment de l’arrivée du mois de Ramadan. Il arrive sans provoquer chez beaucoup d’entre nous d’enthousiasme, d’excitation ou d’espoir. Tous ces sentiments ont été détournés du sacré pour être orientés vers les plaisirs futiles et éphémères de la société de consommation.

Si vous êtes trop occupés et que votre production n’est pas pour autant améliorée, c’est que peut-être vous n’avez pas la Baraka dans votre temps ni dans vos efforts, peut-être que vos actions n’ont pas de réelles intentions positives et alors c’est Satan qui vous occupe avec elles. Une solution : cherchez refuge auprès d’Allah. Il faut avoir en permanence ce constat à l’esprit, en être pleinement conscient et cherchez refuge auprès d’Allah régulièrement.

Ne vous chargez pas trop durant le mois de Ramadan. Soyez régulier surtout afin de pouvoir gardez un bon rythme après la fin du mois. Il ne s’agit pas de se mettre dans le rouge durant ce mois puis durant les onze à venir de tout abandonner. Restez attaché aux choses régulières comme les cours donnés à la mosquée, les discussions entre amis ayant pour objectif l’entraide et l’encouragement dans les bonnes œuvres. Cherchez tout au long de l’année les événements à ne pas rater comme les jours de jeûnes surérogatoires. Si vous avez la chance d’habiter dans un cadre relativement préservé, faites des excursions dans la nature pour vous rendre compte de la beauté de la création d’Allah et méditer sur ce sujet. Apprenez les hadiths du Prophète () pour vous imprégner de sa vie et mettez en pratique ses enseignements. Le véritable amour pour le Prophète () ne consiste pas à mettre des autocollants aux slogans enflammés sur nos voitures, le véritable amour consiste à faire vivre sa Sunna à travers nos actions. Gardez votre langue occupée par les invocations et le rappel d’Allah. Et n’oubliez pas de vous préparer pour le mois de Ramadan pour atteindre d’autres niveaux dans votre religion.
 

Articles en relation