Ramadan et le renouvellement du repentir

Ramadan et le renouvellement du repentir
  • Author:
  • Date de publication:22/06/2015
  • Catégories:Le jeŻne
  • Fréquence:
5822 1797

Le changement est la loi de la vie présente, qui oscille entre la joie et la tristesse, les difficultés et le bien-être. Telle est la nature qu’Allah, exalté soit-Il, a originellement donnée aux hommes. Parmi les choses qui font partie de la nature de l’homme est le fait qu’il se détourne de son Seigneur, exalté soit-Il, à chaque fois que ses besoins sont satisfaits, et il revient à Lui en criant au secours quand il affronte une difficulté.

Allah, exalté soit-Il, a créé des périodes qui reviennent régulièrement pour réveiller celui qui est négligent et oublieux d’Allah, exalté soit-Il, et le ramener à Lui, après qu’il se soit détourné de Lui pour une raison quelconque. Parmi ces périodes, figure le mois béni de Ramadan qui a des spécificités par rapport aux autres mois, parmi lesquelles :

1- La récitation récurrente du Coran, raison pour laquelle certains savants des premières générations l’appelaient le mois du Coran ;
2- La multiplication des prières surérogatoires ;
3- L’accomplissement de la ‘Umra durant ce mois car sa récompense équivaut à celle d’un Hadj ;
4- Le fait de réconforter les pauvres en étant à leur service et en leur faisant l’aumône. Le Prophète (Salla Allahu Alaihi wa Sallam) était au cours de ce mois béni plus généreux qu’un vent impétueux ;
5- La première décade de ce mois est celle de la miséricorde d’Allah, exalté soit-Il, la deuxième celle de Son pardon et la dernière celle de l’affranchissement de l’Enfer.
6- Il comprend Laylat al-Qadr, une nuit pendant laquelle l’adoration qui est accomplie équivaut à l’adoration de quatre-vingts et quelques années.

Le mois de Ramadan étant le mois du repentir et du pardon, le musulman doit y renouveler son repentir et se tourner vers Allah, exalté soit-Il, pour qu’Il lui pardonne les désobéissances qu’il a commises. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

« Dis : ‘Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez point de la miséricorde divine !’ En vérité, Allah absout tous les péchés, car Il est le Clément et le Compatissant.» (Coran 39/53).

Et Allah, exalté soit-Il, Se réjouit du repentir de Son serviteur, aussi énormes que soient ses péchés. Aussi, le repentir doit remplir trois conditions :

1- Regretter le péché, en versant des larmes et en revenant à Allah, exalté soit-Il, dès que l’on s’en souvient, ce qui signifie ne pas s’en réjouir lorsque l’on s’en souvient ni s’en vanter.

2- Avoir la ferme intention de ne plus y revenir, quelles que soient ses justifications. Il n’y a aucun doute que cela est difficile, sauf pour celui à qui Allah le facilite et parmi les périodes propices pour obtenir cette aide d’Allah figure le mois béni de Ramadan.

3- Rendre aux ayants droit leurs droits, surtout s’il s’agit de droits financiers ou matériels. Si les objets à rendre ont été détériorés ou que leur usurpateur est incapable de les rendre, ce dernier doit demander à leur propriétaire de lui pardonner.

J’implore Allah, exalté soit-Il, de nous aider tous à nous repentir, de nous pardonner et d’effacer nos péchés, car Il est Absoluteur et Miséricordieux.
 

Articles en relation