La femme

  1. La femme
  2. Dans les anciennes civilisations

La vierge Marie dans l’islam

La vierge Marie dans l’islam
10905 804

Marie, la mère de Jésus, occupe une position très spéciale en Islam et Allah affirme qu’elle est la meilleure femme que l’humanité est connu.  Il l’a préférée à toutes les femmes à cause de sa piété et de sa dévotion.

« Et un jour les anges dirent à Marie : « Ô Marie!  Certes, Dieu t’a élue et purifiée, et t’a préférée à (toutes) les femmes de la création.  Ô Marie!  Obéis à ton Seigneur, prosterne-toi et incline-toi avec ceux qui s’inclinent (en prière). » (Coran 3:42-43)
Allah, Exalté soit-Il,  a également fait d’elle un exemple à suivre.  Il dit, dans le Coran (sens du verset):
« De même, Marie, la fille d’Imran, qui avait préservé sa chasteté; Nous insufflâmes en elle de Notre Esprit.  Elle accepta comme véridiques les paroles de son Seigneur, de même que Ses écritures, et elle fut du nombre des serviteurs obéissants. » (Coran 66:12)
Elle était la femme parfaite pour mettre au monde Jésus de façon aussi miraculeuse, car celui-ci a été conçu sans l’intervention d’un homme ; il n’a donc pas de père.  Elle était connue pour sa piété et sa chasteté ; si ce n’avait pas été le cas, alors personne ne l’aurait crue lorsque vint le moment, pour elle, d’expliquer aux gens qu’elle avait conçu un enfant tout en demeurant vierge, un fait que l’Islam considère comme vrai et qu’il confirme.  Elle possédait une nature très particulière et Allah, Exalté soit-Il, a fait en sorte que de nombreux miracles parsèment sa vie et ce, dès son enfance.  Voici ce qu’Allah, Exalté soit-Il, nous a révélé sur l’histoire de Marie.
L’enfance de Marie
« Certes, Allah  a préféré Adam, Noé, la famille d’Abraham et la famille d’Imran à (toutes Ses) créatures.  Ils étaient descendants les uns des autres.  Allah  entend tout et Il est Omniscient. (Rappelle-toi) quand la femme d’Imran dit: « Seigneur, je T’ai dédié ce qui est dans mon ventre [pour être dévoué à Ton service et à Ton adoration].  Veuilles l’accepter.  Certes, Toi, et Toi seul entend tout et sait tout. »  (Coran 3:34-35)
Marie était la fille d’Imran et de sa femme Hannah. Imran était de descendance davidique ; il provenait donc d’une famille de prophètes, d’Abraham, en passant par Noé, jusqu’à Adam, que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur eux tous.  Tel que mentionné dans le verset, elle est née dans la famille élue d’Imran, qui était né dans la famille élue d’Abraham, qui lui était né également dans une famille élue.  Hannah était une femme stérile dont l’unique désir était d’avoir un enfant et qui avait promis à Dieu que s’Il exauçait son souhait d’avoir un enfant, elle ferait en sorte qu’il se consacre à Son service au Temple.  Dieu répondit à son invocation et elle devint enceinte. Mais lorsqu’elle donna naissance à l’enfant, elle fut attristée de constater que l’enfant était une fille, car c’étaient normalement les garçons qui se consacraient au service de Dieu, dans le Temple.
« Puis, lorsqu’elle eut accouché, elle dit : « Seigneur !  Voilà que j’ai accouché d’une fille. » (Coran 3:36)
Mais Allah, Exalté soit-Il,   dit dans le Coran (sens du verset): « Allah savait mieux que quiconque de ce dont elle avait accouché… » (Coran 3:36)
… car Allah, Exalté soit-Il,   avait choisi sa fille, Marie, pour l’un des plus grands miracles de la création : la naissance de Jésus, conçu par une mère restée vierge.  Hannah nomma sa fille Marie (Maryam, en arabe) et demanda à Allah, Exalté soit-Il, de les protéger, elle et sa descendance, contre Satan :
« Je l’ai nommée Marie et certes, je demande Ta protection, pour elle et pour sa descendance, contre Satan le banni. »  (Coran 3:36)
Dieu exauça sa prière et favorisa Marie, de même que le fils qu’elle allait avoir plus tard, Jésus, d’un trait particulier dont il ne favorisa personne, ni avant ni après eux : ni l’un ni l’autre ne fut frappé du toucher de Satan en venant au monde.  Le prophète Mohammed () a dit : « Aucun enfant n’est mis au monde sans être, au moment de sa naissance, touché par le diable; (c’est pourquoi) il se met à crier.  En cela, il n’y a eu d’exception que pour Marie et son fils. » (Ahmed)
Nous constatons une similitude entre ce récit et le récit chrétien de « l’immaculée conception », bien qu’il y ait aussi de grandes différences entre les deux.  L’idée du péché originel n’existe pas en Islam; le fait de ne pas être frappés par le toucher de Satan est une grâce accordée par Allah, Exalté soit-Il, à Marie et à son fils. Comme d’autres prophètes, Jésus a été protégé contre les grands péchés. Quant à Marie, même si elle n’était pas une prophétesse comme telle, Allah, Exalté soit-Il, ne l’en a pas moins protégée et guidée comme Il le fait avec les croyants pieux.
« Et son Seigneur l’agréa parfaitement et la fit grandir de la meilleure manière.  Et Il en confia la garde à Zacharie. »  (Coran 3:37)
Après la naissance de Marie, sa mère Hannah l’emmena au temple et offrit à ceux qui s’y trouvaient de la faire grandir sous leur tutelle. Connaissant la noblesse et la piété de sa famille, ils se querellèrent pour obtenir l’honneur de l’élever. Ils se mirent d’accord pour tirer au sort et ce fut nul autre que le prophète Zacharie qui fut choisi. C’est donc sous sa tutelle qu’elle fut élevée.
Miracles en sa présence et visite des anges
Tandis que Marie grandissait, le prophète Zacharie remarqua qu’elle possédait des caractéristiques particulières, car différents miracles se produisaient régulièrement en sa présence. On avait donné à Marie une chambre isolée, dans le temple, dans laquelle elle se vouait à l’adoration de Dieu. Chaque fois que Zacharie entrait dans sa chambre pour s’enquérir de ses besoins, il trouvait près d’elle des fruits hors saison en abondance.
« Chaque fois que celui-ci entrait dans le sanctuaire où elle se trouvait, il trouvait près d’elle de la nourriture.  « Ô Marie !  D’où te vient cette nourriture ? », Lui demanda-t-il un jour.  Elle répondit: « Cela me vient d’Allah.  Allah donne sans compter à qui Il veut. » (Coran 3:37)
Elle reçut la visite d’anges à plus d’une reprise. Dieu nous apprend que des anges la visitèrent et l’informèrent du statut particulier qu’elle occupait au sein de l’humanité :
« Et un jour les anges dirent à Marie : « Ô Marie!  Certes, Allah t’a élue et purifiée, et t’a préférée à (toutes) les femmes de la création. Ô Marie! Obéis à ton Seigneur, prosterne-toi et incline-toi avec ceux qui s’inclinent (en prière). » (Coran 3:42-43)
Parce qu’elle reçut la visite d’anges et qu’elle fut préférée à toutes les femmes de la création, certains ont maintenu que Marie était une prophétesse. Cela reste matière à débat. Même si elle ne l’était pas, l’islam estime qu’elle occupe la position la plus élevée parmi toutes les femmes de la création de par sa piété et sa dévotion, et parce qu’elle a été choisie par Allah, Exalté soit-Il, pour donner naissance à Jésus de façon miraculeuse.

Articles en relation