La femme

  1. La femme
  2. Les problèmes sociaux

L’ingratitude envers les parents figure parmi les péchés les plus graves

L’ingratitude envers les parents figure parmi les péchés les plus graves
10696 1263

Les relations entre les parents et les enfants ont beaucoup changé ces dernières décennies. Or, le Prophète, , avait prédit, dans un Hadith, la désobéissance qui apparaîtra au sein de la communauté musulmane. Ceci a touché malheureusement beaucoup de foyers musulmans et les conséquences en sont très graves car une fois que les liens de parenté sont altérés et touchés par la mésentente et le manque de respect, c’est toute la communauté musulmane qui est touchée et ce sont les générations futures qui en payeront le prix.

La bonté envers les parents occupe une place très importante dans l’Islam. Le Prophète a dit : « La satisfaction d’Allah se trouve dans la satisfaction des parents. »

 Donc si tu veux qu’Allah  soit satisfait de toi, tu dois tout abord satisfaire tes parents, par le bon comportement et en leur obéissant. Et dans la suite du Hadith le Prophète, , a dit : «Et la colère d’Allah se trouve dans la colère des parents. »

L’obéissance aux parents est l’une des plus grandes voies qui mène au Paradis. Ainsi, la plus importante adoration en Islam est la prière et son sommet c’est le Djihad. Cependant le Prophète, ,   relia les deux actes avec la bonté envers les parents. Abdallah Ibn Messaoud rapporte qu’il vint voir le Prophète, , et lui demanda : « Ô Prophète, quelles sont les meilleures œuvres au regard d’Allah ? » Il  lui répondit: « La prière accomplie à son heure, la bonté envers les parents, le Djihad dans le sentier d’Allah.» [Rapporté par Boukhari]

Abdallah Ibn Amr Ibn Ass rapporte qu’un homme vint voir le Prophète, , et lui a dit : « Ô Envoyé d’Allah, je m’engage à faire le Djihad et à faire la Hidjra. » Le Prophète, , lui demanda pourquoi voulait- il  s’engager dans ces deux actions. Le Compagnon répondit qu’il voulait être récompensé par Allah.  Alors le Prophète lui demanda si l’un de ses parents était encore vivant. Le Compagnon répondit que tous les deux l’étaient encore. Le Prophète lui dit : « Retournes chez tes parents et soit bienfaisant envers eux. » [Rapporté par Muslim]

Allah, exalté soit-Il, a lié l’obéissance à Son adoration dans plus d’un verset. Il dit à titre d’exemple (sens du verset): « [...] et ton Seigneur a décrété : N'adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et mère : si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi; alors ne leur dis point : "Fi !" et ne les brusques pas, mais adresses-leur des paroles respectueuses. » [Coran 17 / 23]

Abdallah Ibn Abbas  a fait la remarque suivante: «Dans chacun des trois versets suivants  révélés au Prophète, , deux choses sont liées et Allah  n’accepte pas que l’une d’elle soit accomplie sans l’autre.»

Les trois versets en question sont:

« Obéissez à Allah et obéissez au Prophète » [Coran 3 / 132]

« Accomplissez la prière et acquittez vous de la zakat » [Coran 2 / 110]

« Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu'envers tes parents [Coran 31 / 14]

 

Force est de constater qu’à un certain âge, beaucoup de jeunes veulent, comme ils disent « profiter de la vie ». Ils disent que leurs parents ayant fait leur vie, ayant profité de leur jeunesse, c’est à eux aujourd’hui de faire la leur sans savoir rendre compte à leurs parents. Ils ne veulent pas être surveillés par leur père. Ceci est un grand péché pour le musulman.

L’Islam recommande une relation de miséricorde, Rahma, entre parents et enfants, une relation de responsabilité, de respect et de piété de part les uns et les autres et non d’être adversaires dans des situations où les enfants sont d’un côté et les parents de l’autre. Le Prophète, ,  a dit dans un Hadith rapporté par Boukhari : « N’entrera point au Paradis celui qui désobéit à ses parents. »

Il est interdit de se montrer agressif contre ses parents (notamment à l’égard de la mère qui est plus faible) en haussant la voix, en refusant leur conseil, en leur claquant la porte au nez, ou pire, en les battant. Ces comportements sont considérés comme étant un péché capital très grave. Le Prophète, , a dit à ses Compagnons :   «Voulez-vous que je vous dise quels sont les plus grands péchés? »

« Oui, ô Messager d’Allah, dirent-ils ».

« Le polythéisme (donner à Allah un associé) dit-Il, et l’ingratitude envers les parents ». Il, , s’assit alors qu’Il était adossé et se mit à répéter : « Et le faux témoignage »  au point que nous aurions désiré qu’Il se taise. (Boukhari et Mouslim)

Un Compagnon  a demandé au Prophète, : « Ô Envoyé d’Allah, qui est la personne qui a le plus droit à ma bienveillante compagnie ? » Il, , lui a dit : « Ta mère. »  Le Compagnon a demandé : « Et qui d’autre? » Il, , lui a dit : « Ta mère. » Le Compagnon a encore demandé : « Et qui d’autre ? » Il, ,  lui a dit : « Ta mère. »  Le Compagnon a enfin demandé pour la quatrième: « Et qui d’autre ? » Alors le Prophète, ,  lui a dit : « Ton père. »  [Rapporté par Boukhari] 

Il  est prescrit au musulman de se comporter de la meilleure façon envers ses parents et plus particulièrement lorsqu’ils sont âgés ou deviennent incapables de travailler ou de gérer leurs affaires. En ce moment là, les parents âgés ont davantage besoin de la bienveillance de leurs enfants. En cette période délicate s’illustre la miséricorde d’Allah pour ceux qui ont leur parent âgé vivant avec eux. C’est une opportunité pour ces enfants qu’Allah leur confère cette tache  sublime parce qu’Il les aime. S’ils traitent leur parent âgé de la meilleure façon, Allah leur facilitera le chemin du Paradis.

Le Prophète, , a dit : « Qu’il soit humilié ! Qu’il soit humilié ! Qu’il soit humilié ! Celui qui a eu l’opportunité d’avoir ses deux parents âgés ou l’un d’eux et malgré cela n’entre pas au Paradis. »

Le musulman  ne doit pas oublier en vivant sa vie, qu’il soit marié ou père de famille, qu’il a des devoirs vis-à-vis de ses parents. Il doit les aimer, les respecter, être humble envers eux et leur obéir tant qu’ils lui ordonnent de faire le bien et le licite.

N’est-il pas étrange que le musulman dont les parents sont les seuls êtres au monde qui l’aiment sans attendre de lui des biens matériels, préfère les voir mourir (lorsqu’ils atteignent un âge avancé) les considérant comme un fardeau dont il faut se débarrasser ?

 

Puisse Allah  nous aider tous et toutes à être bienveillants envers nos parents et nous guider sur le droit chemin.

Articles en relation