La femme

  1. La femme
  2. Description du Hadj

Description du rituel d’Al-Ifraad

Description du rituel d’Al-Ifraad
4267 488

 

1-   Le pèlerin se met en état de sacralisation pour le Hadj et dit : « Me voici voulant accomplir le Hadj ». Lorsqu’il entre à La Mecque, il accomplit le Tawaaf Al-Qodoum, la circumambulation d’arrivée, autour de la Ka’bah, puis s’il veut avancer l’accomplissement du Sa’y, le va-et-vient entre As-Safaa et Al-Marwah, il peut le faire après le Tawaaf Al-Qodoum et il reste en état de sacralisation jusqu’au jour d’At-Tarwiyah, le huitième jour de Dhoul-Hidjah.
2-   Le huitième jour, il se dirige vers Mina pour y rester jusqu’au neuvième jour.
 
3-   Dans la matinée du neuvième jour, il quitte Mina pour se rendre à ‘Arafat et il reste dans ses limites en évoquant Allah, Exalté soit-il, et en L’invoquant jusqu’au coucher du soleil.
 
4-   Après le coucher du soleil le jour de ‘Arafat, il se dirige vers Mozdalifah, y accomplit les prières du Maghrib et du ‘Ichaa’ et y reste jusqu’au Fadjr.
 
5-   Avant le lever du soleil du dixième jour, il quitte Mozdalifah pour aller à Mina afin de jeter les cailloux sur la Djamarah Al-‘Aqabah, la Grande Stèle, sauf s’il fait partie des personnes qui ont une excuse et pour qui il est permis de partir après minuit. Il se rase les cheveux ou les coupe et il n’a pas à sacrifier d’offrande, car il est Mofrid, c’est-à-dire qu’il accomplit le Hadj selon le rituel Al-Ifraad sans y joindre une ’Omrah pendant les mois du Hadj. Après l’accomplissement de cela, il est alors en état de désacralisation mineure.
 
6-   Il se dirige vers La Mecque, accomplit le Tawaaf Al-Ifaadah, la circumambulation de retour, et fait le Sa’y entre As-Safaa et Al-Marwah, sauf s’il l’a accompli après le Tawaaf Al-Qodoum, auquel cas il ne doit accomplir que le Tawaaf Al-Ifaadah. Après avoir accompli tout cela, il lui est alors permis tout ce qu’il lui était interdit auparavant, même les rapports avec ses femmes.
 
7-   S’il ne lui est pas possible d’accomplir le Tawaaf Al-Ifaadah, il lui est permis de le retarder jusqu’aux jours d’At-Tachriiq, les 11ème, 12ème et 13ème jours de Dhoul-Hidjah.
 
 
8- Après la désacralisation du dixième jour, il se dirige vers Mina pour y passer la nuit et y jeter les cailloux. Il y passe les nuits du onze et du douze s’il veut se presser ou y ajoute la nuit du treize s’il veut s’attarder.
 
9-   Lors des jours d’At-Tachriiq, il jette les cailloux sur les trois Djamarahs après que le soleil dépasse le zénith et commence à décliner, et cela chaque jour en commençant par la plus petite Djamarah, puis la moyenne, puis la plus grande.
 
10-   Après que le pèlerin a accompli les activités des jours d’At-Tachriiq, il accomplit obligatoirement le Tawaaf Al-Wadaa’, la circumambulation d’adieu, à l’exception de la femme qui a ses menstrues ou ses lochies, car cela ne lui est pas obligatoire, et par cela les activités du Hadj selon le rituel Al-Ifraad sont alors terminées.
 

Articles en relation