Aperçu historique et moment de la fête des Mères

Aperçu historique et moment de la fête des Mères
  • Date de publication:19/05/2010
  • Catégories:Articles
  • Fréquence:
4630 901

1)   Moment de la fête des mères dans les différents pays

La date de la fête des mères et la manière dont elle est célébrée, diffère d'un pays à l'autre.
En Norvège, elle est célébrée le deuxième dimanche de février. En Argentine, elle est célébrée le deuxième dimanche d'octobre. Au Liban, c’est le premier jour du printemps. En Afrique du Sud elle est célébrée le premier dimanche de mai.
En France, elle est célébrée le dernier dimanche de mai et est considérée  comme une fête familiale, les membres de la famille s’y réunissent pour dîner et offrent à la mère des cadeaux autour d’un gâteau qu’ils partagent.
La Suède a également un jour férié pour la journée de la famille qui est le dernier dimanche de mai. Quelques jours avant ce jour la Croix-Rouge suédoise vend des roses en plastique pour que les enfants désireux de les offrir à leurs mères.
Au Japon, cette journée est célébrée le deuxième dimanche de mai, tout comme en Amérique du Nord où des expositions présentent des dessins d’enfants âgés de 6 à 14 ans ; ces expositions ont pour nom : «Ma mère». Ces expositions se déplacent de ville en ville pour revenir à la case de départ tous les quatre ans et commencent à apparaitre dans un certain nombre de pays.
2)   Aperçu historique sur la fête des Mères 
Certains historiens mentionnent que l’origine de la fête des mères remonte aux festivals de printemps que célébraient les Anciens Grecs. Ces festivals étaient consacrés à la déesse-mère Rhéa, l'épouse (et sœur) de Cronos, dieu le père. Dans la Rome antique, il y avait une fête similaire consacrée à l'adoration ou la vénération de la Cybèle, une déesse. Ces traditions remontent à environ 250 ans avant la naissance du Messie (). Les célébrations religieuses des Romains étaient appelés "Hilaria" et duraient trois jours du 15 au 18 mars.
 
En Angleterre
Les festivités organisées en ce jour en Angleterre sont semblables à celles organisées lors de la célébration de la fête des mères moderne, sauf que les anglais lui donne le nom de "Mothering Sunday" ou le dimanche du mi-carême (parce qu’il est au milieu de leur période de jeûne, le carême). Certains disent que les célébrations qui ont eu lieu pour se recueillir et honorer la déesse romaine Cybèle ont été modifiées par l'église pour que le culte soit désormais tourné vers Marie (Alaiha Assalam). Cette coutume commença lorsque quelques personnes s’encouragèrent à visiter l'église principale dans leur localité apportant des offrandes. En 1600, les jeunes hommes et femmes de milieux modestes et les fonctionnaires ont commencé à visiter leur mère pour "Mothering Sunday", apportant des cadeaux et de la nourriture.
 
Les États-Unis
Quant aux Etats-Unis l’histoire est toute autre : pour comprendre l’histoire de la fête des mères aux Etats-Unis nous devons nous pencher sur la biographie d’Anna M. Jarvis (1864-1948) :
C’est elle qui eut l'idée de faire de la fête des mères un jour férié aux États-Unis. Elle ne s’est jamais mariée et avait une relation très forte avec sa mère. Elle était la fille d'un ministre et a enseigné à l'école du dimanche de l’église méthodiste d’Andrew (Sunday school of Andrew Methodist Church) à Grafton, en Virginie occidentale. Deux ans après la mort de sa mère, elle lança une campagne adressée aux ministres, aux parlementaires et aux chefs d’entreprise afin de faire de la fête des mères un jour férié dans le pays. Elle sentait que les enfants n'appréciaient pas à leur juste valeur les efforts et sacrifices fournis par leur mère tout au long de leur vie, et elle espérait que cette journée servirait à renforcer les sentiments des enfants pour leurs mères et pères et ainsi renforcerait les liens familiaux.
Le début :L'Église honora Mlle Anna Jarvis, à Grafton, en Virginie occidentale, à Philadelphie et en Pennsylvanie le 10 Mai, 1908. Ce fut le début de la fête des mères aux États-Unis.
Les œillets, surtout les blancs parce qu'ils étaient censés représenter la bonté, la pureté et de la patience, caractéristiques de l'amour maternel, étaient l'une des fleurs préférées de sa mère.
Au fil du temps, des œillets rouges sont devenus le symbole de l’amour pour la mère encore vivante, et les œillets blancs pour la mère disparue.
La fête des mères est devenue pour la première fois une fête officielle en Virginie-Occidentale et dans l’état de l'Oklahoma en 1910. C’est en 1911 qu’elle est devenue officielle dans tout le territoire américain. A partir de ce moment sa célébration s’est propagée en Amérique latine et particulièrement au Mexique, puis au Canada, en Chine, au Japon et en Afrique. Le 10 mai 1913 le Congrès américain choisit que la date officielle de cette fête serait le premier dimanche de mai.

Articles en relation

Les plus visités

Articles

Le point de vue islamique concernant la fête des mères

L'Islam n'a pas besoin des innovations des autres, que ce soit la fête des mères ou autres choses. Les enseignements islamiques sur le respect dû aux mères suffisent et les musulmans...Plus