La femme

  1. La femme
  2. La vie conjugale et les enfants

Une stratégie pour consolider la relation conjugale

Une stratégie pour consolider la relation conjugale
4999 5304

« Ô ‘Aïch ». Ainsi notre bien aimé et Prophète () cajolait la mère des Croyants ‘Aïcha, , en élidant la dernière syllabe de son nom. Il () s'adressait à elle en disant: «Ô ‘Aïch» (Boukhari et Mouslim).

 La stratégie de la démonstration de l’affection en traitant son conjoint :
 Vous devez adopter cette fascinante stratégie dans la manière de traiter votre conjoint. Celle-ci consiste à ce que comporter envers lui avec douceur. Faites en sorte que l'application quotidienne de ce principe soit votre priorité absolue. Commencez par la maison, où vous êtes en contact permanent avec votre conjoint.
La douceur est un élément essentiel dans le développement des sentiments intimes au sein d'un couple. Elle peut être à la base de la relation conjugale. 
Une relation généreuse a de nombreux bienfaits. Chacun des deux époux est soucieux de maintenir une relation intime avec son conjoint et manifeste de l'intérêt à son égard. Etre affectueux avec son partenaire et éviter, en outre, que les discussions ne se transforment en disputes.
 Faire preuve de douceur ne signifie pas sourire lorsqu'on n'en ressent pas l'envie, ou faire preuve d'optimisme lorsqu'on est déprimé. Etre doux c'est se comporter envers son partenaire de la manière dont on aimerait qu'il se comporte envers nous.
Le meilleur moyen d'apprendre aux autres l'art de la douceur, c'est de prendre l’initiative d'être doux envers eux. La douceur est très contagieuse. Elle se répand rapidement parmi les gens. Nous sommes étonnés en voyant une épouse capable d’être très douce avec tout le monde alors qu'avec son époux elle est dure comme une pierre. C'est une artiste créative mais seulement avec les autres. Avec son mari, c'est une femme à problèmes, à la langue bien pendue, qui lui fait bien des misères.
 
Nous sommes également étonnés en voyant un mari être extrêmement doux et très tendre avec les gens mais pas avec sa femme. Dès qu'il la voit, il fait grise mine et devient irritable. Le Prophète () a recommandé aux hommes de prendre soin de leurs épouses.
Il a dit () :
« Le meilleur d'entre vous est celui qui se comporte le mieux avec ses épouses, et je suis celui qui se comporte le mieux avec mes épouses ». (Sahih Al-Djaame').
Le Prophète () s'adressa également aux femmes en disant :
« Si j'avais à ordonner à une personne de se prosterner devant une autre, j’aurais ordonné à la femme de se prosterner devant son époux. » (Sahih Al-Djaame')
 Il suffit de commencer par des gestes simples :
Il est très important que vous traitiez votre partenaire avec la même douceur que celle manifestée à l'égard de vos amis les plus intimes. Il suffit pour commencer de quelques gestes simples. Mais comment ?
 1-    Soyez à l’écoute de votre conjoint du fond de votre cœur, soyez respectueux et obligeant envers les sentiments d'autrui.
2-    Etre doux signifie prendre la permission lorsque cela est nécessaire.
3-    Vous devez vous excuser lorsque vous êtes fautif.
4-    Respectez les règles de politesse.
5- Essayez de bien connaître votre conjoint. Puis demandez-vous: « Qu'est-ce qui pourrait faire plaisir à mon conjoint ? »
En réalité la douceur tient essentiellement en des gestes simples.
 
Comment être doux lorsqu'on est occupé ? :
 Le mari ne doit pas seulement assurer une vie honorable à son épouse sur le plan matériel. Le mariage ne consiste pas à s'acquitter de ses devoirs d'une manière rigide et austère.
Le mariage est basé sur l'intimité et le soutien mutuel ainsi que sur l'amour, l'affection, la clémence, la bonne compagnie, la câlinerie et la plaisanterie. Tout comme la nourriture, la boisson, le logement et autres besoins matériels, la femme a aussi besoin de paroles tendres, de regards doux et de baisers affectueux ainsi que de câlineries et d’affabilité.
Donnons maintenant un exemple sur la manière d'être doux malgré ses nombreuses occupations :
Le Prophète () malgré ses nombreuses tâches liées à la Da'waa et la multiplicité des affaires de l'Etat, donnait à chacun son droit. Il cajolait ses épouses. Ibn Kathiir, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Parmi les qualités morales du Prophète () figurait le fait qu'il était d'une agréable compagnie et toujours souriant. Il plaisantait avec ses épouses, les cajolait, les entretenait et était souriant avec elles. Au point qu'il faisait la course avec la mère des Croyants ‘Aïcha, , et il était affectueux envers elle ». Elle dit, : « Le Prophète () fit une course avec moi et je la remportai. J'étais mince et svelte. Plus tard, lorsque je pris du poids et que je forcis, nous fîmes à nouveau une course ensemble et cette fois, il me battit. Il ria en disant : «Nous sommes quittes maintenant.»
Lorsqu'il achevait la prière de ‘Ichaa’, le Prophète () rentrait chez lui et passait un moment à discuter avec sa famille avant d'aller se coucher, ceci pour leur témoigner de l'affection. Allah, Exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « En effet, vous avez dans le Messager d’Allah un excellent modèle [à suivre], […] » (Coran 33/21)
 
Ainsi était notre bien aimé (). Malgré sa décence, sa majesté et ses innombrables tâches, il était () clément envers ses épouses et il leur faisait toujours bonne mine lorsqu'il était avec elles. Il était () d'une grande modestie et était très doux et tendre envers ses épouses et n’hésitait pas à plaisanter avec elles.
D'innombrables histoires furent rapportées sur sa manière de plaisanter avec ‘Aïcha, . Elle était jeune. Et le Prophète () par sa sagesse savait qu'elle avait besoin d'affection et de douceur. A cet égard ‘Aïcha, , dit : « Je buvais alors que j'avais mes menstrues et je donnai à boire au Prophète qui but en posant ses lèvres là où j'avais posé les miennes. Je pris un os encore couvert de viande pendant que j'avais mes menstrues. Je mangeai la viande qui s’y trouvait, puis je donnai (le reste) au prophète. Il l’a pris et mit sa bouche à l’endroit où j’avais mis la mienne » (Mouslim).
Le Prophète () n'a pas voulu que la majesté de la prophétie soit un rempart érigé entre lui et ses épouses, s. Il leur tenait bonne compagnie, et faisait preuve de jovialité et de douceur à leur égard. L'époux idéal est celui qui se montre affectueux envers sa femme, qui est doux avec elle et qui lui donne sa juste part de divertissement et d'amusement. Il peut faire cela de plusieurs façons adaptées à ses capacités et ses moyens. Il peut veiller à parler avec son épouse, se rendre en sa compagnie à un événement en accord avec les règles islamiques.
Sachez cher mari que celui qui sème l'affection ne récolte que l’affection.
Les gens sont comme des miroirs les uns pour les autres. Nous récoltons ce que nous semons. Si vous trouvez que la personne que vous aimez ne va pas bien, essayez quelques nouveaux gestes pour la consoler. Regardez-la dans les yeux et souriez. Ainsi vous lui transmettez le message suivant : « Ne t'en fais pas. Je t'aime même quand tu es déprimé ». Si vous procédez ainsi, votre partenaire va très probablement répondre par un sourire également. Vous êtes certainement d'accord avec nous que faire preuve d'affection dans la vie quotidienne est un élément essentiel pour consolider votre relation conjugale et ce tout au long de la vie.
Que l'homme et la femme fassent preuve d'ingéniosité dans l'application de cette stratégie affective. Que chacun d'entre vous commence à mettre en pratique cette stratégie pour consolider sa relation conjugale.

Articles en relation