La femme

  1. La femme
  2. Règles du Hadj

Que pouvez-vous faire pendant ces jours bénis de Dhoul-Hidjah ?

Que pouvez-vous faire pendant ces jours bénis de Dhoul-Hidjah ?
7904 1782

Les journées de Dhoul-Hidjah sont celles qui sont les plus bénies ; par conséquent, chaque musulman devrait profiter autant qu’il le peut de cette occasion. Parmi les bénédictions d’Allah, exalté soit-Il, figure le fait qu’Il nous a fait don de nombreuses manières d’accomplir de bonnes actions et de L’adorer, pour que le musulman puisse être constamment actif et régulier dans son adoration de son Seigneur. Ci-après quelque unes des nombreuses bonnes actions que vous pouvez accomplir en ces jours-ci.

Souvenez-vous, les actions qui sont d’ordinaire de rang inférieur deviennent supérieures et plus aimées d’Allah, exalté soit-Il, en ces jours-là, que les actions de rang supérieur accomplies à d’autres moments. Ceci est mentionné dans le hadith où le Messager d’Allah () a dit au sujet du djihâd, qui est l’action de rang supérieur à toute autre action, et qui devient moins importante que le jeûne volontaire en ces jours, exception faite du mudjâhid qui risque sa vie et ses biens pour la satisfaction d’Allah, exalté soit-Il, et revient sans rien (NDT : martyr). (Boukhari)
Le pèlerinage et la ‘Umra sont les meilleures actions accomplies pendant Dhoul-Hijjah.
Jeûner autant de jours que possible, plus particulièrement la journée de ‘Arafat, qui est une sunna. Jeûner et l’une des meilleures actions. Allah, exalté soit-Il, a choisi, parmi toutes les bonnes actions, le jeûne pour Lui-même, comme cela est mentionné dans un hadith qudusî : « Toutes les actions du fils d’Adam sont pour lui, sauf le jeûne ; il est pour Moi et Je suis Celui Qui le récompense » (Boukhari, 1085).
Le takbîr al-muqayyid : le takbîr, qui est limité au moment qui suit les cinq prières obligatoires. Il commence après la prière du Fajr du jour de ‘Arafat (pour les non pèlerins) jusqu’à la prière de l'Asr (milieu d’après-midi) du dernier jour du Tachrîq.
Le takbîr al-mutlaq : le takbîr sans limites ; ‘Allahu Akbar’ (Allah est le plus Grand), prononcé à n’importe quel moment du jour et de la nuit jusqu’à l'Aid al-Adhâ.
Accomplir énormément de prières surérogatoires.
Réciter le Coran et le mémoriser.
S’abstenir des désobéissances et des péchés, car la désobéissance cause la colère d’Allah, exalté soit-Il. Le Messager d’Allah () a dit :
« Certes, Allah ressent de la ghayra (honneur, prestige et colère ressentie en cas de sa violation) et ce sentiment de ghayra est provoqué quand une personne commet des actes qu’Allah, exalté soit-Il a prohibés » (Boukhari et Mouslim).
Tandis que l’obéissance et le fait de s’abstenir de tout ce qu’Allah, exalté soit-Il, a interdit, est une forme d’adoration et un moyen de gagner Son amour.
Hâtez-vous de vous repentir sincèrement, car le repentir signifie revenir vers Allah, exalté soit-Il. C’est la renonciation en apparence et en secret, à toutes ces actions qu’Allah, exalté soit-Il, déteste, en regrettant ce qui s’est passé, en abandonnant immédiatement ces mauvaises actions et en étant déterminé à ne pas recommencer. C’est un signe du succès du musulman quand il combine le repentir avec les bonnes actions pendant les jours les plus vertueux. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Mais celui qui se sera repenti, qui aura cru et fait le bien, il se peut qu’il soit parmi ceux qui réussissent » (Coran 28/67).
Donner l’aumône.
Participer à la prière de l'Aid et assister à la khutba (sermon).
Immoler une bête pendant le jour de l'Aid al-Adhâ est une autre bonne action qui rapproche l’esclave de son Seigneur.
Il y a tellement à gagner, faites bon usage de ces journées inestimables et irremplaçables .

Articles en relation