La femme

  1. La femme
  2. Description du Hadj

Les signes de l'agrément du pèlerinage (III)

Les signes de l
3762 493

Comment atteindre la piété lors du pèlerinage ?

On ne peut faire preuve de piété lors du pèlerinage qu'en étant soucieux de vouer ce pèlerinage à Allah, exalté soit-Il, exclusivement, en imitant les paroles et les actions du Messager () et en cherchant à réaliser le sens de la formule Labbayk Allahumma Labbayk (Me voilà répondant à Ton appel, ô Allah), formule que nous répétons à haute voix.

Réaliser le sens de cette parole se fait tout d'abord par le fait de comprendre son sens. L'individu dit cette parole lorsque l'appelle Celui qu’il aime et vénère, il s'agit donc d'une réponse positive à l'appel de Celui que vous aimez, craignez et exaltez lorsqu'Il vous appelle ou vous invite. Vous lui répondez hâtivement en disant "Labbayka (me voilà répondant à Ton appel)". Au contraire, si quelqu'un que vous n'aimez pas et pour qui vous n'avez pas d'estime vous appelle, vous trouvez difficile de répondre à son appel et il se peut que vous vous absteniez d’y répondre".

Lors du voyage du pèlerinage, c’est Celui que nous aimons passionnément, Celui que nous craignons et Celui en qui nous plaçons nos espoirs, qui nous appelle. Lui qui est le Majestueux et le Généreux. Nous avons rapidement répondu à Son appel car nous L'aimons plus que tout autre. Ceci est un des signes de la foi comme il est dit dans le hadith prophétique : " Trois choses, celui qui les possède ressentira la délicieuse saveur de la foi : Aimer Allah et Son Messager plus que quiconque, n’aimer une personne que pour (plaire à) Allah et détester retourner à la mécréance comme on détesterait être jeté dans le feu. " (Boukhari et Mouslim).
 

Parmi les récompenses que reçoivent ceux qui répondent positivement à l'appel, figure le fait que le mal qu'ils redoutent sera repoussé loin d'eux. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : "Ceux qui, quoiqu’atteints de blessure, répondirent à l’appel d’Allah et du Messager, il y aura une énorme récompense pour ceux d’entre eux qui ont agi en bien et pratiqué la piété. Certes ceux auxquels l’on disait : « Les gens se sont rassemblés contre vous ; craignez-les» - cela accrut leur foi - et ils dirent : « Allah nous suffit ; Il est notre meilleur garant». " (Coran 3/ 172-173).

Parmi ces récompenses figure aussi le fait d'être guidé vers le Paradis ; Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : "La meilleure [fin] est pour ceux qui répondent à [l’appel] de leur Seigneur. Et quant à ceux qui ne Lui répondent pas, s’ils avaient tout ce qui est sur la terre, et autant encore, ils l’offriraient en rançon. Ceux-là auront le détestable rendement de compte et l’Enfer sera leur refuge. Quel détestable lit de repos ! " (Coran 13/ 18).

La meilleure chose dans le pèlerinage est le fait que le pèlerin prenne l'habitude de répondre à l'appel de son Seigneur et du Messager () ; Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : "Ô vous qui croyez ! Répondez à Allah et au Messager lorsqu’il vous appelle à ce qui vous donne la (vraie) vie, et sachez qu’Allah s’interpose entre l’homme et son cœur, et que c’est vers Lui que vous serez rassemblés. "(Coran 8/ 24).

Les aspects de la réponse à l'appel dans le pèlerinage sont nombreux : notre Seigneur, exalté soit-Il, nous a appelés à quitter notre patrie et notre famille et nous lui avons répondu positivement. Allah, exalté soit-Il, nous a appelés à faire le Tawâf autour de la Maison Sacrée et nous lui avons répondu positivement ; et bien que les mosquées soient nombreuses sur terre, nous avons abandonné toutes les mosquées pour nous diriger vers Sa Maison Sacrée. Il nous a invités à embrasser la Pierre Noire ou à tendre la main en sa direction et nous avons répondu à son appel, tout en sachant qu'il s'agit d'une pierre qui n'est ni utile ni nuisible. Mais le Messager () tendit la main vers elle et l'embrassa et nous faisons, nous aussi, de même par imitation du Messager () Allah, exalté soit-Il, nous a appelés à nous diriger vers Mina et à y passer la nuit le jour de la Tarwiya alors nous avons quitté la Mosquée Sacrée et nous nous sommes dirigés vers Mina en faisant le Talbiya et en répondant à Son appel.

Allah, exalté soit-Il, nous a appelés à nous tenir debout à 'Arafat et nous lui avons répondu. Il nous a appelés à passer la nuit à Muzdalifa et nous avons répondu positivement à Son appel. Allah, exalté soit-Il, nous a appelés à jeter les Cailloux sur les Djamarât et à passer la nuit à Mina, et nous avons répondu positivement à Son appel. Puis Il, exalté soit-Il, nous a appelés à accomplir le Tawâf et à faire le Sa'î entre Safa et Marwa, et nous Lui avons obéi et donné suite à Son appel. Dans la plupart de ces œuvres, le pèlerin ne fait rien d’autre que de répondre et d’obéir à l'ordre d'Allah, exalté soit-Il, et de se soumettre à Son Décret.

Est-ce que nous obéissons à Allah, exalté soit-Il, dans toutes nos actions ? Allah, exalté soit-Il, nous a appelés à être de purs monothéistes Lui vouant exclusivement nos actes d'adoration et écartant tout polythéisme, est-ce que nous Lui obéissons ? Il, exalté soit-Il, nous a appelés à accomplir régulièrement les cinq prières obligatoires, est-ce que nous Lui obéissons ? Il, exalté soit-Il, nous a appelés à nous montrer reconnaissants envers nos parents, à entretenir nos liens de parenté, à être bienfaisants envers nos voisins et les membres de nos familles, à bien traiter les gens, Lui obéissons-nous ? Allah, exalté soit-Il, nous a appelés à abandonner l'illicite et les actes de turpitude, tant apparents que secrets, Lui obéissons-nous et donnons-nous suite à Son appel ?

Si vous obéissez à Allah, exalté soit-Il, en faisant tout ce qu'Il vous dit de faire, vous réaliserez donc la piété du pèlerinage et vous reviendrez ainsi tel que vous étiez le jour où votre mère vous a enfanté, absous de vos péchés.

Cherchez les raisons de la rémission des péchés après l'accomplissement du pèlerinage :
Le pèlerinage accompli avec piété est une des raisons de la rémission des péchés, car le Messager () a dit : " Celui qui aura fait le pèlerinage sans commettre ni d'actes impudiques ni de désobéissances reviendra tel qu'il était le jour où sa mère l'a enfanté, absous de ses péchés ".
Mais la reconnaissance de l’unicité d’Allah, exalté soit-Il, et l'abandon du polythéisme ont une plus grande récompense ; Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : " Allah a promis à ceux qui croient et font de bonnes œuvres qu’il y aura pour eux un pardon et une énorme récompense. " (Coran 5/ 9). Ou encore : "Certes Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne quelqu’associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Mais quiconque donne à Allah quelqu’associé commet un énorme péché. " (Coran 4/ 48).
Celui qui rencontre Allah avec des péchés remplissant la terre mais Le rencontre sans rien Lui associé, Il, exalté soit-Il, lui pardonnera tous ses péchés.
L'imploration du pardon d'Allah, exalté soit-Il, est une des meilleures causes d'absolution :
Soyez donc soucieux d'implorer le pardon d'Allah, exalté soit-Il, car le Messager () se repentait en permanence et il disait cent fois par jour : "Mon Seigneur, pardonne-moi et accepte mon repentir, car c'est Toi qui acceptes le repentir et qui pardonnes fréquemment les péchés".

Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : " […] et pour ceux qui, s’ils ont commis quelque turpitude ou causé quelque préjudice à leurs propres âmes (en désobéissant à Allah), se souviennent d’Allah et demandent pardon pour leurs péchés - et qui est-ce qui pardonne les péchés sinon Allah ? - et qui ne persistent pas sciemment dans le mal qu’ils ont fait. Ceux-là ont pour récompense le pardon de leur Seigneur, ainsi que les Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement. Comme est beau le salaire de ceux qui font le bien ! " (Coran 3/ 135-136).

Sachez, cher coreligionnaire, que les œuvres qui procurent la rémission des péchés sont innombrables. Parmi ces œuvres figurent les ablutions et l'évocation d'Allah, exalté soit-Il, après ces ablutions. Il en est de même pour le fait de dépenser pour la cause d'Allah, exalté soit-Il, dans l'aisance comme dans l'adversité. Il en est de même pour le fait de contenir sa colère, de pardonner aux gens, de se montrer endurant, de faire deux rak'ât (deux unités de prière) après les ablutions. Parmi les causes d'absolution des péchés, figure aussi le fait de procéder à l'adhân (l'appel à la prière), de répondre à l'appel du muezzin, d'accomplir régulièrement la prière en commun à la mosquée, d'attendre les prières, d'accomplir les cinq prières obligatoires et les prières du vendredi, de dire "âmîn" après les invocations faites dans la prière, d'accomplir la prière nocturne. De même, le fait d'évoquer Allah, exalté soit-Il, suite aux prières assure la rémission des péchés au serviteur. Les preuves qui corroborent cela et qui sont puisées dans le Noble Coran et dans la Sunna sont innombrables.

Nous demandons donc à Allah, Le Très Grand, Seigneur du Noble Trône, par Ses Beaux Noms et Ses éminents Attributs de nous faire figurer au nombre de ceux  à qui Il accorde Son pardon.

Qu'Allah accorde Sa paix et Sa bénédiction à notre Prophète, ainsi qu'à sa famille et à tous ses Compagnons.
 

Articles en relation