Le henné et son utilisation dans le passé et aujourd'hui

Le henné et son utilisation dans le passé et aujourd
  • Date de publication:20/12/2012
  • Catégories:La femme
  • Fréquence:
9794 1536

« La meilleure chose à employer pour changer la couleur des cheveux blancs est le henné et le katam. »(Abou Dawoud et Tirmidhî).

On a rapporté sous l’autorité de Djâbir ibn ‘Abdallah (qu’Allah soit satisfait de lui) qui a dit : « On a apporté Abû Quhafa au Messager d’Allah () le jour de la conquête de La Mecque et on aurait dit que sa tête était comme un thaghama (une fleur blanche), alors le Messager d’Allah () a dit : « Conduisez-le chez l’une de ses femmes pour qu’elle lui change (la couleur de ses cheveux) avec quelque chose mais évitez le noir. » (Rapporté par Mouslim, Abou Dawoud, al-Nasâ`î et Ibn Madjah).

Salma, la domestique du Prophète (), a rapporté que ce dernier ordonnait à tous ceux qui se plaignaient d’un mal de tête d'effectuer la hidjâma et à tous ceux qui se plaignaient d’un mal aux pieds de les colorer avec du henné (Abou Dawoud et Ibn Madjah).

« Lorsque le Prophète () avait une plaie ou était piqué par une épine, il ordonnait qu’on lui mette du henné dessus. » (Authentique, Djâmi' al-Usûl par Ibn al-Athîr).

Le henné est utilisé depuis les temps anciens comme un colorant pour les ongles, les mains, les pieds et les cheveux. Le henné traditionnel est fabriqué à partir d’une plante connue sous le nom de Lawsonia Alba. Cette plante est cultivée principalement dans le Royaume d’Arabie Saoudite, en Iran, Egypte, dans le Nord de l’Afrique et en Australie.

Le composant colorant du henné est appelé Lawsone. Il est fait de résine, mannitol et d’huile volatile.

Il est mentionné dans l’encyclopédie Islamique de Médecine que les anciens Egyptiens utilisaient le henné pour momifier leur mort.

Le henné égyptien est une substance généralement verte qui donne aux cheveux une couleur brun rougeâtre. D’autres couleurs peuvent être obtenues en ajoutant d'autres colorants à l'henné naturel. Certaines femmes au Soudan ajoutent au henné une substance appelée ediamine paraphenylen afin de réduire le temps nécessaire pour la teinture, il passe d'une heure à quelques minutes. Mais ce mélange peut être fatal et la raison pour laquelle ce mélange est dangereux est inconnue, c'est pourquoi les gens qui utilisent le henné sont mis en garde contre l'ajout de cette substance. Le henné en lui-même est sûr et n'a pas d'effet secondaire connu. Il est 100% naturel. Le henné utilisé dans les différentes marques de shampooings en vente dans les grandes surfaces et pharmacies est exempt de cette substance.

Les récentes recherches médicales

Durant ces dernières années beaucoup de gens se sont tournés vers les produits naturels. L’idée de revenir vers des substances utilisées depuis des générations pour les cosmétiques est en train de gagner du terrain dans le milieu médical. L’une de ces substances est bien sûr le henné. Si nous portons un regard sur les différents produits servant à protéger les cheveux, nous nous rendrons compte que tous ont du henné dans leur composition que ce soient les shampoings, après-shampoings, teintures ou encore crèmes de soin.

Cette matière est décrite dans de nombreux hadiths comme étant la meilleure source de colorant pour les cheveux. Quelle est la preuve scientifique qui pourrait encourager ce retour à l’utilisation du henné ?

Un magazine américain spécialisé dans les problèmes de peau, Cutis, a publié un article sur le henné lors de sa première parution en 1986. Le Docteur Natu spécialiste New-Yorkais réputé dans les problèmes de peau a admis que le henné avait plusieurs avantages, les plus importants sont les suivants :

Ses effets ne sont pas permanents. Il ne colle pas de manière permanente aux racines des cheveux comme les autres colorants artificiels. Le henné commence à disparaître au bout de trois à six semaines. Enfin, il disparaît complètement et ne laisse aucune trace ni résidu.

Le henné est compatible avec tous les colorants naturels pour cheveux.

Le henné améliore la couleur naturelle des cheveux et leur donne de l'éclat. Il faudrait l’utiliser plusieurs fois avant que des changements visibles de couleur apparaissent.
Le henné renforce chaque cheveu, restaure les cheveux abîmés et empêche la formation de pointes fourchues. Il y a différents shampooings et revitalisants qui contiennent du henné et sans que cela n’entraîne une teinture des cheveux. Ils leur donnent beauté et éclat.
L’utilisation excessive du henné est sûre en comparaison avec d'autres substances artificielles. Il n'y a que de rares cas d’allergie de la peau.
Le Prophète () n’a-t-il pas dit : «La meilleure chose à employer pour changer la couleur des cheveux blancs est le henné et le katam. » ? Les récentes recherches médicales sur le sujet tendent à affirmer ce que le Prophète () a dit. Ceci n’a rien d’étrange lorsque l’on connaît ses propos selon lesquels : « La plante aromatique par excellence des gens du Paradis est le henné. » Si le henné est la plante préférée pour le parfum au Paradis, il ne peut être que le meilleur des traitements pour les cheveux ici-bas.

Articles en relation