La femme

  1. La femme
  2. Culture et moyens de divertissement

Pensée créatrice pour une meilleure productivité (Partie 1)

Pensée créatrice pour une meilleure productivité (Partie 1)
7449 1778

Dans la première partie de cette série nous allons parler des avantages et du contexte de la pensée créative ainsi que de quelques conseils pour vous permettre de débuter à appliquer ce concept.

Votre potentiel de créativité

Beaucoup de gens lient la créativité à l’art. Il est vrai que l’expression artistique est l’une des formes de la créativité, mais la créativité est bien plus que de la peinture, de la sculpture ou de la poésie. Nous, les humains, avons reçu le don de la pensée et de la compréhension, quelque chose qu’Allah le Tout Puissant mentionne de nombreuses fois dans le Noble Coran.
 

Utilisons ce don offert par Allah de manière créative

Utiliser ce cadeau divin, penser, de façon créative signifie utiliser nos facultés et nos compétences pour créer quelque chose d'original et bénéfique, que ce soit une solution à un problème, une idée, une théorie ou une façon de faire quelque chose. Tout le monde a la capacité d'être créatif, d'une manière ou d'une autre. Lorsque nous utilisons notre potentiel créatif, nous sommes ouverts aux nouvelles idées et informations et nous essayons de voir les choses sous des angles différents.

La pensée créative vous est bénéfique à bien des égards. Elle renforce vos compétences en termes de résolution de problème, peut vous aider à être plus productif et à construire de bonnes habitudes. Elle donne confiance en soi et comme elle approfondit la compréhension du monde qui nous entour, elle peut également approfondir notre relation avec le Créateur Suprême.

Notre héritage créatif

L’histoire islamique regorge d’exemples tous aussi magnifiques les un que les autres concernant la pensée créative. En fait de grandes choses ont été accomplies par la volonté de certains à vouloir créer, innover et tracer de nouvelles voix. Les noms de beaucoup de ces pionniers musulmans ont traversé l’histoire et ceux-ci occupent une place spéciale dans nos cœurs. Bien sûr, lorsque nous regardons la biographie de notre Prophète bien-aimé () nous voyons de nombreux exemples de cette pensée créative, prenons un seul exemple, celui de la construction de la Ka'ba et du dilemme auquel les tribus firent face pour fixer la pierre noire :
Les Quraychites entreprirent de reconstruire la Ka'ba car celle-ci ne possédait pas de toit, l’édifice avait subi les affres des intempéries et les aléas du temps affaiblirent ses fondations et lézardèrent ses murs. Les gens avaient peur de détruire la Ka'ba, craignant les représailles de son Seigneur mais lorsqu’ils virent al-Walîd commencer et qu’aucun malheur ne l’atteignit, ils le rejoignirent et continuèrent à démolir jusqu’à ce qu’ils atteignent la fondation réalisée par Ibrâhîm. Chaque partie de l’œuvre était attribuée à une tribu. Chaque tribu rassembla des pierres et la construction commença. Lorsque l’endroit où devait être fixée la Pierre Noire fut atteint, un dilemme opposa les tribus : qui aurait l’honneur de la mettre en place. Le problème divisa les tribus pendant 4 à 5 nuits et faillit déclencher une guerre violente. Mais finalement une solution immergea : prendre pour juge la première personne qui franchirait la porte de la Maison Sacrée où ils étaient réunis. Mohammed () franchit la porte le premier. En le voyant ils s’exclamèrent : « Voici l’honnête (al-Amîn) ! Nous acceptons son arbitrage ! C’est Mohammed ! » Lorsqu’ils eurent informés Mohammed du problème, celui-ci demanda qu’on lui apporte un morceau de tissu. Il y plaça la Pierre Noire, en son centre et demanda aux chefs des tribus de tenir chacun un côté de l’étoffe puis de soulever la Pierre Noire. Ils s’exécutèrent et quand ils atteignirent sa place, Mohammed prit la pierre et la mit lui-même.
Ne s’agit-il pas ici d’un magnifique exemple de créativité ? Mohammed () capable d’une telle créativité était aussi capable d’écouter celle des autres : ne vous rappelez-vous donc pas la guerre de la tranchée et le conseil que lui donna Salman al-Fârisî ?

Par où commencer ? Conseils pour vous mettre sur la voie

Vos compétences créatives sont enfouies sous d'épaisses couches de poussière ? Alors cette question se pose à vous : où commencez et comment ?
Voici quelques étapes simples pour vous aider à renouer avec votre potentiel créatif :

La première étape consiste à avoir confiance en soi, ne doutez pas de vos capacités créatives. Cette première étape est très importante, en effet beaucoup de gens estiment à tort que la créativité est une chose réservée exclusivement aux esprits supérieurs, aux génies, une sorte d’élite de la créativité. La créativité est chose qui se développe si ne l’ai pas encore chez vous mais c’est une chose que nous avons en chacun de nous et vous n’êtes pas exclus.

Le deuxième conseil est le suivant : renseignez-vous sur le concept de créativité, de pensée créative et lisez de nombreux livres à ce sujet, sur les auteurs de ces livres et sur les gens qui ont développé cette pensée. Certains experts sont les auteurs de nombreux ouvrages sur la pensée créative, par exemple, Edward de Bono, Michael Michalko, et Roger Von Oech.

Troisièmement : la carte heuristique ou Mind Mapping
La carte heuristique ou Mind Mapping est une très bonne technique pour commencer, parce que la génération d'idées et leurs associations sont à la base de la pensée créatrice. Le Mind Mapping est une technique de libre-association qui peut être utilisée pour trouver des idées, faire des plans ou résoudre des problèmes.
Vous placez une image qui représente l'objet au milieu d'un morceau de papier. Ensuite, dessinez des branches épaisses à partir de votre image pour les principales associations, des petites branches pour les autres associations, etc. N’ajoutez pas plus d'un ou deux mots par branche, plus vous en utilisez pour établir une description, plus vous limitez vos associations.

Quatrièmement : cassez votre routine. Il est parfois utile de changer de routine pour obtenir de nouvelles perspectives sur les choses. Prendre une route complètement différente pour se rendre au travail par exemple. Acheter sa nourriture dans un autre supermarché, ou pourquoi ne pas aller au marché des fruits et légumes ? Il y a beaucoup de possibilités pour casser sa routine et laisser un vent nouveau rafraichir sa journée.
 

Dans la deuxième partie de cette série, nous parlerons -inchaa Allah- des habitudes et des modes de pensée qui nous empêchent de penser de façon créative.

Articles en relation