La femme

  1. La femme
  2. Les problèmes sociaux

La belle vie

La belle vie
1565 96

La belle vie

Quelle belle expression que celle-ci … la belle vie …

Avoir la belle vie est l’objectif de tout un chacun, la requête de toute personne sensée. C’est le souhait de chaque âme et nous nous efforçons tous autant que nous sommes à l’obtenir.

Qu’est-ce que la belle vie ?

Certains considèrent qu’avoir la belle vie c’est se retrouver sous les projecteurs ou de jouir d’un statut trompeur. D’autres se la représente par l’accumulation de biens, s’adonner à ses passions et consommer des substances qui mènent à la perdition. Pour d’autres, la belle vie c’est construire des châteaux luxueux et édifier de hautes constructions.

Tout cela n’est qu’apparence trompeuse et ne permet nullement d’obtenir une belle vie pas plus que de profiter d’une tranquillité de l’esprit, d’une âme pure et d’un cœur allègre. La vie que les gens mènent à notre époque est la plus grande preuve de ce que nous affirmons. Le monde n’avait jamais connu un tel développement technologique, de luxe, d’abondance de biens, de revenus élevés et de confort comme celui que nous connaissons de nos jours. Malgré tout ceci, les gens vivent une vie dans la gêne, avec tout ce que ce terme comprend comme significations … En réalité, nous vivons dans une civilisation de stress, de grandes confusions, d’un pénible mortel. Une civilisation de tristesse et de maladies psychologiques. L’homme en souffre de douleurs en raison de ces états de confusions psychologiques, du déchirement de son âme malgré les moyens matériels auxquels il est parvenu et qui lui permettent de combler ses exigences physiques.

Les crimes sont en hausse malgré les évolutions technologiques … Les établissements de santé spécialisées pour les soins psychologiques sont plus nombreux alors que les moyens de confort et de bien-être le sont davantage … Les cas de suicide se sont accrus parallèlement à l’augmentation des revenus … et bien que les possibilités de prendre du bon temps s’offrent à tout le monde, le stress et l’angoisse touchent de plus en plus de gens à titre individuel ou collectif.

La vie a moderne a su mettre à disposition des hommes les opportunités de confort et de jouissance matérielle mais n’a pas été capable de leur procurer un cœur heureux et une âme sereine.

Le monde moderne a atteint les sommets du raffinement sur le plan matériel et avec cela, il a touché les bas-fonds de la morale en terme de mœurs. Il a cassé toutes les barrières qui s’érigeaient devant les jouissances matérielles mais n’est pas parvenu à atteindre le bonheur intérieur. Le mieux que le progrès de cette civilisation ait pu donner aux hommes c’est une simple jouissance apparente et instantanée mais pas de pénétrer l’intérieur de l’âme. L’homme n’a pu donc goûter à la belle vie via cette civilisation.

Aux origines de la belle vie et les moyens d’y parvenir :

Un fidèle connaitra une belle vie quand son cœur sera empli de foi, sa langue évoquera son Seigneur et qu’il accomplira des actes vertueux et de bienfaisance. Allah dit :

« Quiconque, homme ou femme, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions. » (Coran 16 ;97).

C’est une promesse qu’Allah tiendra certainement envers ceux qui auront cru et œuvré pieusement. Il leur fera vivre une belle vie à l’ombre de la foi et de l’obéissance au Seigneur. Et Allah a fait en sorte qu’il faille mettre en œuvre un certain nombre de moyens pour la vivre, parmi lesquels :

Premièrement : la foi :

Croire en Allah, accepter Ses décrets et se soumettre à Sa volonté est ce qui donne un sens à l’existence, un goût à la vie et une valeur à l’homme. C’est ainsi que l’homme prend connaissance de la finalité de son existence et de la raison de sa création. En effet, c’est en prenant connaissance de la réalité de l’univers, de la vie et de l’homme. De la réalité du mode de vie qu’Allah nous a enjoint à travers Sa révélation. De la réalité de ce qui se passera après la mort. Et de la réalité de ce qui rend un homme heureux ou non. C’est par cette connaissance que l’homme pourra emprunter le chemin qui le mènera vers la belle vie.

La foi est à la base d’une âme bonne et d’une belle vie. Car une belle vie ne peut que jaillir à partir de la source que représente la foi en Allah, l’acceptation de Ses décrets, la confiance en Lui et l’aptitude à remettre son sort entre Ses mains. Allah dit : « Et quiconque croit en Allah, [Allah] guide son cœur. » (Coran 64 ;11). C’est-à-dire qu’Il fera que son cœur soit plein d’agrément, de sérénité, d’espoir et d’espérance. Le fidèle goûtera à ces sensations en son cœur et cela se répercutera sur son comportement. Et dans un hadith il est dit : « Le cas du croyant est vraiment étonnant! Tout ce qui lui arrive est en effet un bien pour lui, ce qui n'est donné qu'au croyant. Si un bonheur le touche, il remercie Allah et c'est un bien pour lui et si un malheur le touche, il patiente et c'est également un bien pour lui. »

Un homme qui ne croit pas en Allah est en réalité privé de tout bienfait. Celui qui a perdu Allah a perdu toutes belle chose en ce monde. Sa vie est malheureuse, stressante, ennuyeuse et angoissante. Ceci parce qu’un homme n’est pas uniquement constitué d’un corps mais d’un corps et d’une âme. En perdant la foi, c’est son humanité qu’un homme perd. Son existence n’a plus de sens, sa vie n’a plus de goût, il se sent mal à l’aise et de plus en plus stressé. Et ceci bien que ses moyens matériels soient plus abondants, qu’ils possèdent des palais et parviennent à toucher les étoiles au sommet des galaxies.

Deuxièmement : les œuvres pieuses :

Telles qu’elles sont évoquées dans le coran, les œuvres pieuses sont une notion bien plus vaste que le simple fait de s’acquitter des actes d’adoration. C’est un mode de vie qui comprend tous les aspects de la vie.

Les œuvres pieuses n’ont pas été légiférées uniquement à titre d’examen et d’épreuve, ou pour obtenir une récompense. Elles l’ont été pour rendre les gens heureux et que leurs âmes trouvent la sérénité. Afin qu’ils connaissent une situation meilleure et une belle vie.

Etre bienfaisant avec les gens est un des aspects qui permet de vivre une belle vie. Dans ses mémoires, un homme fortuné raconte qu’il pensait que le bonheur consistait à acquérir des biens de grande valeur mais qu’il s’est rendu compte que cette jouissance ne durait que peu de temps. Puis, que le bonheur consistait à réaliser des projets d’envergure à travers des sociétés et des grandes entreprises et c’est ce qu’il a fait mais là encore il s’est vite rendu compte le plaisir éprouvé était de courte durée. Un de ses amis lui fit remarquer que s’il voulait vraiment connaitre le bonheur, il pouvait le trouver en essayant de rendre les gens heureux. Il lui suggéra d’acheter des fauteuils roulants pour les enfants handicapés et de les leur remettre en main propre puis de constater la joie des enfants … C’est ce qu’il fit et il put voir le visage des enfants s’illuminer de joie. Et c’est ce qui le rendit très heureux … Et alors qu’il s’apprêtait à quitter les enfants, l’un d’eux le saisit et le regarda dans les yeux. Il lui dit : Pourquoi as-tu fais cela ? Et l’enfant de poursuivre : je veux me souvenir de ton visage pour pouvoir dire à mon Seigneur dans l’au-delà, quand nous serons au Paradis : cet homme nous a donné ces fauteuils … L’homme en fut touché et dit : Ma vie changea complètement depuis ce jour. Un homme heureux est un homme qui rend les gens heureux. Et un homme généreux est un homme dont la générosité englobe les gens. Et un homme bon est un homme duquel il n’émane que du bon, à travers ses intentions, ses paroles et ses gestes.

 Nous lui ferons vivre une belle vie :

Les prédécesseurs ont donné plusieurs exégèses au sens de la belle vie. Certains ont dit : c’est se contenter de ce que l’on a. Celui qui se contente de ce qu’Allah lui a décrété, il ne se fatiguera pas à courir derrière ce monde, il ne ressentira d’ailleurs que peu de fatigue et ne souffrira d’aucune angoisse. Même celui qui ne dispose que de peu de moyens. Il vivra une belle vie en se contentant de ce qu’il a, en acceptant ce qu’Allah lui a donné comme subsistance, en espérant être récompensé, en ne se souciant guère de ce bas monde, et à plus forte raison s’il s’abstient de regarder les bienfaits que les gens possèdent.

D’autres ont dit : « La belle vie consiste à accepter les décrets divins. C’est ainsi que le cœur trouve la sérénité et que l’âme est apaisée. D’autres affirment : La belle vie, c’est le goût de l’obéissance à Allah. Pour d’autres, la belle vie c’est une subsistance licite et bonne. Pour d’autres, c’est l’odeur de la proximité d’Allah ».

Ibn Al-Qayyim a dit : « Ce qui est juste est que la belle vie est la vie du cœur. La bonté, la joie et l’allégresse du cœur par la foi et la connaissance d’Allah. Par l’amour d’Allah, la confiance que l’on place en Lui. Il n’existe pas d vie plus belle que celle de celui dont le cœur se pare de ces qualités. Et il n’y a pas de bienfaits supérieurs à ceux-là si ce n’est ceux du Paradis ».

Un connaisseur de l’âme a dit : « Il m’arrive de vivre des moments de bien-être où je me dis : Si les gens du Paradis vivent de tels moments alors ils ont la belle vie ».

Malik ibn Dinar a dit : « Pauvres habitants de ce monde, ils en sont sortis sans y goûter ce qu’il y avait de meilleur. Et de quoi s’agit-il ? lui demanda-t-on. L’amour d’Allah, la proximité avec Lui, aspirer à Le rencontrer, se délecter de L’évoquer et de Lui obéir. »

Ibn Kathir a dit : « La belle vie comprend toutes les formes de repos quelles qu’elles soient ».

La belle vie s’obtient en étant en lien avec Allah. En ayant confiance en Lui, en étant serein sous la bienveillance divine, Sa protection et Son agrément. La belle vie procure la santé, le calme, l’agrément d’Allah, la bénédiction, des foyers apaisés et des cœurs aimants. Mais aussi, la joie des œuvres pieuses et de ses répercussions sur l’âme et dans la vie. L’argent n’est pas le seul composant qui contribue à vivre la belle vie. Il suffit d’en avoir un peu pour que le cœur puisse trouver son chemin vers ce qui est plus pur et plus pérenne auprès d’Allah.

Le musulman qui souhaite vivre la belle vie doit accrocher son cœur à Allah uniquement. Placer sa confiance en Lui dans toutes ses affaires. Se contenter de la subsistance qu’Allah lui a octroyée, accepter tout ce qu’Il a décrété, avoir une bonne intention, aimer le bien pour les gens, avoir un cœur bon et tolérant, dire des bonnes paroles, accomplir des bonnes actions, acquérir de l’argent par des bonnes voies, ne manger que ce qui est bon, ne choisir comme épouse qu’une femme qui jouit de bonnes qualités, pudique, afin de fonder une bonne famille. Il doit aussi être de bonnes mœurs et n’avoir pour compagnie que des bonnes gens.

La vie du fidèle sera encore plus belle s’il érige l’évocation d’Allah en tant que couronne, fait du livre d’Allah le cœur de sa vie, l’amour d’Allah ce qui la dirige, et l’obéissance d’Allah sa caractéristique. On ne ressent la beauté de ce monde qu’à travers l’évocation d’Allah. L’au-delà ne saurait être bon sans son pardon, ni le Paradis sans Le voir.

Il y a pourtant une différence à faire entre une personne qui est bonne et une autre qui est faible ou crédule. Celui qui est bon a le cœur pur alors que celui qui est faible fait preuve de négligence dans ses façons de gérer sa vie ... Parmi les sentences que l'on rapporte de Omar : « Je ne suis pas quelqu’un qui dupe les autres mais je ne me laisse pas dupé. » Sois donc bon et fort afin que les mauvaises gens ne te trahissent pas.

Une belle vie ne signifie pas qu’elle soit exempt d’épreuve :

La belle vie ne signifie pas qu’elle soit exempte de problèmes, d’angoisses, de tristesses et d’épreuves. Par contre, le fidèle sait recevoir et accepter toutes ces vicissitudes de la vie avec sérénité. Il comprend la nature de ce monde et qu’il faut nécessairement faire face à des épreuves fatigantes. Les prophètes étaient les hommes les plus éprouvés et malgré cela avaient la vie la plus heureuse. Le Paradis du croyant se trouve dans son cœur même s’il est accablé d’épreuves. D’ailleurs, la pire forme des épreuves n’est pas de vivre la vie d’un homme pauvre et éprouvé, sauf si on considère que les épreuves ne peuvent nous procurer aucun bien. Mais si on aborde l’épreuve de façon différente, et qu’on considère qu’elle peut être la source d’un bien, alors on ne ressentira de l’adversité que sous sa forme apparente. Mais dans la réalité des faits, on vivra une vie qui sera d’autant plus belle que notre comportement aura été en accord avec ce qu’Allah aime.

La rétribution des bonnes gens :

Celui qui vit une belle vie, Allah lui donnera une belle mort et le fera entrer dans la demeure des bonnes gens. Lors de l’agonie : « Ceux dont les Anges reprennent l'âme - alors qu'ils sont bons - [les Anges leur] disent : « Paix sur vous ! Entrez au Paradis, pour ce que vous faisiez ». » (Coran 16 ;32). Les anges lui diront comme il est mentionné dans le hadith : « Veuillez, chère âme bonne, sortir de ce corps bon. Vous êtes loués, et réjouissez-vous d’un repos et d’une subsistance du Seigneur qui vous aura agréés et n’est point courroucé. » Et lorsqu’il sera dans la tombe : « ses œuvres pieuses se présenteront à lui sous la forme d’un homme au beau visage, portant de beaux vêtements et dégageant une bonne odeur, il lui dira : Réjouis-toi de recevoir en ce jour ce qui te rendra heureux, ce qu’on t’a promis. Il lui dira alors : Qui es-tu ? Ton visage laisse présager du bien. Il répondra : je suis tes œuvres pieuses. »

Lorsqu’il entrera au Paradis les anges lui diront : « Salut à vous ! vous avez été bons : entrez donc, pour y demeurer éternellement » (Coran 39 ;73). Sois bon, la vie sera belle. Allah mettra à ton service des gens bons et te fera entrer dans l’au-delà dans une belle demeure avec les gens les meilleurs.

Ô Allah, donne-nous une belle vie, une belle mort et une belle récompense … Ô Toi qui es Le Plus Généreux.

Articles en relation