Pardonner et faire preuve de flegme

Pardonner et faire preuve de flegme
  • Date de publication:24/01/2022
  • Catégories:Ethique
  • Fréquence:
625 95

 

Pardonner et faire preuve de flegme

L’aspect par lequel le musulman se distingue le plus dans ce monde, après les actes de culte que son seigneur lui a imposés, est le comportement islamique dont il doit se parer. Qui le met en pratique comptera parmi les hommes les plus proches et les plus aimés d’Allah. Par son bon comportement, il atteindra le niveau de ceux qui jeûnent le jour et prient la nuit. Le bon comportement est aussi l’acte qui pèsera le plus lourd dans la balance le jour de la résurrection. Toutes ces informations ont été rapportées du Prophète (). Aussi, pardonner et rester flegme face aux méfaits des gens font partie de ces comportements.

Anas ibn Mâlik, qu’Allah soit satisfait de lui, rapporte : « Je marchais avec le Prophète () il portait un manteau en laine de Najrân (une région du Yémen) à gros ourlet. Soudain, un bédouin vint à sa hauteur et le tira si violemment par le col de son vêtement que je vis au niveau du cou du Prophète la trace laissée par l'encolure. Puis le bédouin dit: Mohammed! Ordonne qu'on me donne des biens d'Allah que tu détiens. Le Prophète se tourna vers lui en rigolant, puis ordonna qu'on lui donne quelques biens. » (Boukhari et Mouslim).

Ce hadith relate une scène qui met en avant le parfait comportement du Prophète () son indulgence et sa patience face à la rudesse de l’attitude qui émana de ce bédouin. Plus encore, il sut faire preuve de pardon et de flegme en rigolant. Et ce, malgré avoir été durement saisi par le manteau, au point que celui-ci s’abîma en laissant une trace sur son cou. Il intima avec cela l’ordre que lui soit donné ce qu’il réclamait. C’est cette même patience et cette même indulgence dont il fit preuve le jour de la bataille de Uhud quand sa canine se brisa, qu’il fut blessé au visage et qu’un coup violent fut porté sur ses côtes. Dans cette situation il dit : « Ô Allah pardonne à mon peuple car ils sont ignorants. » (Boukhari dans Al-Adab Al-Mufrad).

Un autre évènement met en exergue le pardon et le flegme du Prophète (). Le jour de la conquête de La Mecque, il y entra victorieux et s’assit dans la mosquée. Tous les yeux étaient tournés vers lui attendant de voir ce qu’il allait faire des païens de Quraych qui l’avaient alors persécuté et chassé de sa ville natale pour ensuite le combattre. Il n’eut d’autre attitude que de manifester un noble comportement en leur pardonnant leurs méfaits à travers ses paroles : « Partez ! Vous êtes libres. » (Bayhaqi Al-Sunan Al-Kubra).

Le pardon et le flegme : l’intérêt et les conséquences louables à mettre en pratique ces deux nobles comportements :

-          Obtenir la récompense : qui pardonne et cherche la réconciliation alors Allah le récompensera.  Allah dit : « Quiconque, en effet, subit un tort peut y répondre de manière proportionnée. Celui, toutefois, qui privilégiera le pardon et la réconciliation en sera récompensé par Allah qui n’aime pas les êtres injustes.» (Coran 42/40).  

-          Obtenir l’amour d’Allah. En effet, pardonner et faire preuve d’indifférence aux erreurs des autres participent de la bienfaisance et Allah aime ceux qui sont bienfaisants.

-          Acquérir un calme et une stabilité intérieure en raison d’un cœur exempt de tout ressentiment. Le meilleur des hommes en la personne du Prophète () alors qu’il est blâmé, ne prête aucune attention et reste indifférent aux reproches et insultes qui lui sont adressés. Il dit à ses compagnons : «  N’êtes-vous pas étonnés de voir comment Allah détourne de ma personne les insultes et les malédictions que m’adressent les infidèles de Quraysh. Ils m’insultent et me maudissent en me donnant le surnom de mudhammam (le blâmé) alors que je suis Mohammed (le digne de louange). » (Boukhari). C’est dans ce sens que les vers suivants furent composés :   on dit à un insensé de m’insulter … je passe mon chemin me disant ne pas être concerné

-          Echapper au mal des gens. L’imam Ahmad a dit : neuf dixième de l’attitude à adopter pour échapper au mal des gens consiste à faire preuve d’indifférence face à leurs méfaits.

-          Accroitre les liens d’affection et d’amour. Al-A’mash, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : ‘Etre indifférent au mal des gens met un terme à de nombreux méfaits.’ Aktham ibn Sayfî a dit : ‘Qui fait preuve de dureté se met les gens à dos, qui les ménage gagne leurs cœurs, et tout le bonheur réside dans l’indifférence aux méfaits des gens.’ A dit vrai le poète : Si tu réprimandes ton ami pour chaque fait … tu ne trouveras personne sans un reproche à lui adresser

-          Inspirer le respect aux autres puisque celui qui adresse constamment des reproches aux autres ne manquera pas de les voir lui en adresser et même des gens les plus vils. Ibn Al-Jawzi, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : ‘ Rester indifférent face aux méfaits des gens reste l’une des attitudes les plus nobles. En effet, se tromper et commettre des erreurs est inhérent à la nature humaine. En accordant de l’attention à toutes les fautes et erreurs des gens, on en vient à se fatiguer et à fatiguer les autres.’ Comme le dit le poème : sur tant de choses je ferme les yeux … bien que les ouvrir je le peux

-          Rester indifférent face aux erreurs des gens fait partie du caractère de virilité d’un homme. ‘Amr Al-Makkî, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit : fait partie du caractère de virilité d’un homme de rester indifférent face aux erreurs de ses coreligionnaires.’

Comment parvenir à mettre en pratique le comportement qu’est le pardon et le flegme ? :

Pour parvenir à ce que cette attitude de pardon mutuel entre les musulmans de façon particulière et entre les gens de façon plus générale il convient de veiller aux points suivants :

-          S’évertuer à avoir le cœur pur et exempt de toute maladie spirituelle qui entache la vie de l’homme et de ses pairs, à l’image de la jalousie, de la rancœur et autres. Dans le hadith rapporté par Abdullah ibn ‘Amr, ce dernier dit : «  On demanda au Prophète () : Quels sont les meilleurs des gens ? Il dit : Toute personne au cœur propre aux propos véridiques. Ils demandèrent : On sait bien ce qu’est une personne qui tient des propos véridiques, mais qu’est-ce qu’un cœur propre ? Il dit : c’est un homme dont le cœur est pieux et pur, qui ne pèche pas, ne transgresse pas, n’est ni rancunier ni jaloux. » (Ibn Majah).

-          Comprendre que personne n’échappe aux fautes et aux erreurs. Tout le monde en commet, cela fait partie de ce qu’Allah a décrété pour chacun de nous. Il est dit dans le hadith : «Tous les enfants d’Adam commettent des erreurs, et les meilleurs d’entre eux sont ceux qui se repentent à leur seigneur. » (Tirmidhi).

-          L’homme doit espérer obtenir le pardon divin, Sa grâce et Sa satisfaction. Sa rétribution sera fonction de la nature de notre œuvre. Celui qui dissimulera les fautes de son prochain, Allah dissimulera les siennes. Et celui qui pardonnera les erreurs d’un fidèle, Allah lui pardonnera les siennes.

-          Avoir à l’esprit les mérites à pardonner et passer sur les erreurs des gens. C’est d’ailleurs un comportement auquel le Prophète () fut enjoint de se conformer dans le coran : « Montre-toi indulgent, incite les hommes à la vertu et détourne-toi des ignorants. » (Coran 7 ; 199).

-          Veiller à imiter le Prophète () le prendre pour modèle puisqu’il a un comportement éminent. Il s’est paré de toutes les qualités louables et des caractéristiques remarquables, c’est le modèle par excellence. Comme il est dit dans le verset : « Vous avez un bel exemple à suivre dans le Messager d’Allah, exemple édifiant pour quiconque espère la récompense d’Allah ici-bas et dans l’au-delà, et invoque fréquemment Son nom.» (Coran 33 ; 21).

-          Exercer son âme à adopter un bon comportement avec les gens et, notamment, à faire preuve de pardon, d’indulgence, et de passer outre les erreurs qu’ils peuvent commettre.

C’est ainsi que pardonner et faire preuve de flegme devant les fautes que les gens peuvent commettre fait partie des plus nobles comportements dont a su faire preuve le Prophète () à travers sa vie et dans son appel à la religion. Le prendre pour modèle à travers tous les aspects de son comportement est de la plus haute importance afin que la fraternité et l’amour entre les musulmans puissent être à la tête de leurs relations.

Articles en relation