Islamweb
       Le 1er Ramadan -         La révélation des Feuilles d’Ibrahim -‘Alaihi Sallam. Il est mentionné dans un hadith rapporté par Al-Bayhaqi et Ibn Abi Chayba que  "Les feuilles d’Abraham - ‘Alaihi Sallam - ont été révélés la première nuit de Ramadan. La Thora a été révélée six jours après le début de Ramadan. L’Evangile a été révélé treize jours après le début de Ramadân. Enfin, la révélation du Coran a débuté dans les dix derniers jours de Ramadan."     -         L’entrée de l’armée musulmane sous le commandement de ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou- en Egypte en l’an 20 après l’Hégire.         -         Le Siège de Bablyoun par l’armée commandée par ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou-  après avoir vaincu sur son chemin les troupes romaines en l’an 20 après l’Hégire.     -         Le commencement de la conquête de l’Andalousie : les troupes musulmanes commandées par Tarif Ibn Malik se sont regroupées sur la rive Sud le 1ier jour de Ramadan de l’an 91 après l’Hégire.         -           L’arrivée des occidentaux à Al-Mansoura après qu’ils aient conquis Dimyat en l'an 647 après l’Hégire.     -         Mort d’Ibn Sina (célèbre médecin et philosophe musulman) en l'an 428 après l’Hégire.         -         Construction de la mosquée Al-Qarawiyin à Fès au Maroc en l'an 245 après l’Hégire.   - L'armée sioniste choisit ce jour du mois béni de Ramadan pour mener une incursion sanglante contre les populations civiles à Gasa. Incursion qui a fait du côté palestinien 110 morts et plus de 400 blaissés dont la grande majorité est constituée de femmes et d'enfants. Cet evennement dramatique  eut lieu en l'an 1425 après l'Hégire                    
Dimanche, Février 28, 2021
Rajab 17, 1442
Allah, Exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Ô enfants d’Adam, dans chaque lieu de Salât portez votre parure (vos habits). Et mangez et buvez; et ne commettez pas d’excès, car Il [Allah] n’aime pas...

More

Exposé détaillé sur la question de l’intention dans le jeûne Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses...

More

Il nous arrive souvent de négliger les premiers jours du mois de Ramadan faute de nous y être suffisamment préparés et parce que nous ne ressentons ni la valeur du jeûne, ni le plaisir de la récitation du Coran...

More

Hier, j’ai enterré mon ami alors qu’il espérait jeûner le mois de Ramadan avec nous. Il était en bonne santé et se portait bien… Il attendait une nouvelle journée… il attendait l&...

More

Louanges à Allah qui a distingué certaines de Ses créatures par les bienfaits qu’Il a bien voulu leur octroyer et que Son salut et Sa bénédiction soit sur Son Prophète. Mon frère bien-aim&eacu...

More

Other Categories

Islamweb Radiodiffusion

Rejoignez nous pour suivre ses événements spirituels minute par minute..
Stations de diffusion

Bref aperçu
du jeûne de Ramadan

La fête des musulmans (Aïd) : règles et bienséances

Mardi 15/09/2009 Imprimez

Le Prophète — Salla Allahou Alaihi wa Sallam — a dit : « Toute nation a ses festivités et voici les vôtres. » Dans ce hadith le prophète fait allusion aux deux fêtes musulmanes (les deux Aïd) et précise qu’elles sont des fêtes spécifiques aux musulmans.

Les musulmans n’ont pas de festivité à l’exception de l’Aïd al-Fitr et l’Aid al-Adhâ. Anas (Radhiya Allahou Ainhou) a dit : « Le Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) vint à Médine alors que les habitants de cette cité avaient deux fêtes. Durant ces deux jours, des défilés et des festivités avaient lieu. Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) interrogea les Ansâr (les musulmans de Médine) à ce propos. Ils lui répondirent qu’avant l’Islam, ils avaient l’habitude d’organiser des défilés durant ces deux jours de fête. Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) leur dit : « À la place de ces deux jours, Allah vous a choisi deux autres jours qui sont meilleurs, il s’agit de l’Aïd al-fitr et de l’Aïd al-Adha. » » (Rapporté par Abou Dawoud)

 

 

 Ces deux fêtes font partie des bienfaits d’Allah pour lesquels nous devons faire preuve de considération et dont nous devons comprendre le sens. Nous allons à présent citer quelques une  les règles et bienséances du jour de l’Aïd.

 

 

Parmi  ses règles:

1.      L’interdiction du jeûne : Il est interdit de jeûner le jour de l’Aïd selon le hadith d’Abou Sa’îd Al-Khoudrî (Radhiya Allahou Ainhou) dans lequel il rapporte que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a interdit de jeûner le jour de la rupture du jeûne et le jour de l’al-Adhâ (fête du sacrifice). (Rapporté par Mouslim)

 

 

 2.      Assister à la prière de l’Aïd : certains savants sont d’avis que la prière de l’Aïd est obligatoire. Ceci est l’opinion des savants hanafites et de cheikh Al-Islam Ibn Taymiyah. D’autres savants disent qu’elle est une obligation de suffisance communautaire qui concerne la communauté dans son ensemble. Dès lors qu’un nombre suffisant d’individus s’en chargent, les autres en sont exemptés. Ceci est l’opinion des savants hanbalites. Un troisième groupe de savants est d’avis que la prière de l’Aïd est une sounna fortement recommandée. Ceci est l’opinion des Malékites et des Chaféites.

 

 

3.      Accomplir des prières surérogatoires : il n’y a pas de prières surérogatoires à accomplir ni avant ni après la prière de l’Aïd. Ibn ‘Abbâs (Radhiya Allahou Ainhouma) a rapporté que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) avait l’habitude de sortir le jour de l’Aïd et de faire deux unités de prière sans les faire précéder ni suivre d’aucune autre prière. Ceci s’applique lorsque la prière est effectuée à l’extérieur. Cependant, si la prière de l’Aïd est effectuée dans une mosquée, il faut accomplir la prière de salutation de la mosquée.

 

 

 4.      Les femmes doivent assister à la prière de l’Aïd : selon la sounna du Prophète (Salla Allah Alaihi wa Sallam) tout le monde doit assister à la prière de l’Aïd et se comporter avec droiture et piété. La femme indisposée ne doit pas négliger le rappel d’Allah ni fuir les lieux où l’on se rassemble pour rechercher la science et évoquer Allah, à l’exception des mosquées. Les femmes, bien entendu, ne doivent pas sortir sans leur hidjab (voile).

 

 

Parmi ses bienséances:

 

 

 1.      Prendre un bain rituel (le Ghousl) : une des bonnes manières qu’il convient de respecter lors du jour de l’Aïd est de prendre un bain rituel avant de se rendre à la prière. On rapporte que Sa’îd Ibn Joubayr a dit : « Trois choses sont recommandées le jour de l’Aïd : la marche (vers le lieu de prière), prendre un bain rituel et manger quelque chose avant de sortir (s’il s’agit ici bien sûr de l’Aïd al-Fitr). »

 

 

 2.      Manger avant de sortir : il ne faut pas se rendre au lieu de prière le jour de l’Aïd al-Fitr sans avoir mangé quelques dattes. Le hadith rapporté par Al-Boukhari selon Anas Ibn Mâlik stipule : « Le Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) ne sortait jamais le matin de l’Aïd al-Fitr sans avoir mangé quelques dattes et il en mangeait un nombre impair. » En ce qui concerne l’Aïd al-Adha, il est recommandé de ne pas manger avant la fin de la prière et de manger en premier lieu une partie de la viande de la bête sacrifiée.

 

 

 3.      Le takbîr le jour de l’Aid : C’est un des plus importants actes recommandés de ce jour. Ad-Daraqoutnî et d’autres ont rapporté que lorsqu’Ibn ’Umar (Radhiya Allahou Aihouma) sortait le jour de l’Aïd al-Fitr ou de l’Aïd al-Adha, il s’appliquait à faire le takbir tout le long du chemin vers le lieu de prière et il continuait  à le faire jusqu’à l’arrivée de l’imam.

 

 

 4.      Se féliciter mutuellement : les musulmans pourront échanger leurs vœux et peu importe la forme. Ils peuvent, par exemple, dire « Taqabbal-Allahu minna wa minkoum » (qu’Allah agrée nos bonnes actions et les vôtres). Joubayr Ibn Noufayr a dit : « Au temps du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) lorsque les musulmans se rencontraient le jour de l’Aïd, ils se disaient « Taqabbal-Allahu minnâ wa minka » » (Rapporté par Ibn Hajar).

5.      Porter ses plus beaux vêtements : Jabir (qu’Allah l’agrée) a dit : « Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) avait une cape qu’il portait le jour de l’Aïd et le vendredi. » Al-Bayhaqî a rapporté qu’Ibn ‘Umar portait ses plus beaux vêtements le jour de l’Aïd, les hommes pouvaient alors montrer les plus beaux vêtements qu’ils possédaient lorsqu’ils sortaient pour la prière.

 

 

6.      Changer de chemin en revenant du lieu de prière: Jabir Ibn ‘Abdillah (Radhiya Allahou Aihou) a rapporté que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) empruntait un chemin différent en revenant de la prière de l’Aïd. (Rapporté par Al-Boukhari).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2021 ,  Islamweb.net , Tous droits réservés.