Islamweb
       Le 1er Ramadan -         La révélation des Feuilles d’Ibrahim -‘Alaihi Sallam. Il est mentionné dans un hadith rapporté par Al-Bayhaqi et Ibn Abi Chayba que  "Les feuilles d’Abraham - ‘Alaihi Sallam - ont été révélés la première nuit de Ramadan. La Thora a été révélée six jours après le début de Ramadan. L’Evangile a été révélé treize jours après le début de Ramadân. Enfin, la révélation du Coran a débuté dans les dix derniers jours de Ramadan."     -         L’entrée de l’armée musulmane sous le commandement de ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou- en Egypte en l’an 20 après l’Hégire.         -         Le Siège de Bablyoun par l’armée commandée par ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou-  après avoir vaincu sur son chemin les troupes romaines en l’an 20 après l’Hégire.     -         Le commencement de la conquête de l’Andalousie : les troupes musulmanes commandées par Tarif Ibn Malik se sont regroupées sur la rive Sud le 1ier jour de Ramadan de l’an 91 après l’Hégire.         -           L’arrivée des occidentaux à Al-Mansoura après qu’ils aient conquis Dimyat en l'an 647 après l’Hégire.     -         Mort d’Ibn Sina (célèbre médecin et philosophe musulman) en l'an 428 après l’Hégire.         -         Construction de la mosquée Al-Qarawiyin à Fès au Maroc en l'an 245 après l’Hégire.   - L'armée sioniste choisit ce jour du mois béni de Ramadan pour mener une incursion sanglante contre les populations civiles à Gasa. Incursion qui a fait du côté palestinien 110 morts et plus de 400 blaissés dont la grande majorité est constituée de femmes et d'enfants. Cet evennement dramatique  eut lieu en l'an 1425 après l'Hégire                    
Jeudi, Octobre 17, 2019
Safar 18, 1441
‘Abdallah Qahbî al-Ghâmidî Chers serviteurs d’Allah, voici qu'est venu le jour de l’Aïd, le jour du grand pèlerinage et le jour du Takbîr. C’est par le Takbîr que nous embellissons, n...

More

1- Réunions coraniques Organisez avec vos enfants des réunions quotidiennes tout au long du mois de Ramadan, que vous consacrerez à la récitation d’une des 30 parties du Coran, car certes les musulmans ne connaissen...

More

Il est devenu clair pour la majorité des spécialistes en psychologie et experts du comportement que l’intelligence émotionnelle est beaucoup plus importante que l’intelligence académique, c’est-à-d...

More

Louange à Allah, le Fort, le Puissant. Qu’Il accorde Son salut et Sa bénédiction à notre Prophète Muhammad, à sa famille et à ses compagnons élus. Le jeûne en Islam est une prescri...

More

Quels heureux moments que ceux où l’on voit les groupes de musulmans et de musulmanes se rendre dans les mosquées pour accomplir la prière de tarâwîh ou la prière nocturne pendant le mois sacré de ...

More

Other Categories

Islamweb Radiodiffusion

Rejoignez nous pour suivre ses événements spirituels minute par minute..
Stations de diffusion

Bref aperçu
du jeûne de Ramadan

L’éthique du jeûne

Mercredi 28/07/2010 Imprimez

Selon Abou Horayra, qu'Allah soit satisfait de lui, le Prophète (Salla Allahou `Alaihi wa Sallam) a dit :

«Le jeûne est une protection (contre l'Enfer). Lorsque l'un de vous jeûne, qu'il s'abstienne de se comporter avec grossièreté et de se mettre en colère, et si quelqu'un l'insulte, qu'il dise : ‘Je jeûne, je jeûne !’» (Boukhari et Mouslim).
Selon une autre variante,
« Lorsque l’un d’entre vous jeûne, qu’il ne se comporte pas avec grossièreté et qu’il ne vocifère pas ; et si quelqu’un l’insulte ou l’agresse, qu’il dise : ‘Je jeûne, je jeûne !’ » (Boukhari et Mouslim).
Selon une troisième variante, « N’insulte personne quand tu jeûnes, et si quelqu’un t’insulte, dis : ‘Je jeûne, je jeûne !’ ». Et si tu es debout, assieds-toi » (An-Nassaa’i).
Selon Abou Horayra, qu'Allah soit satisfait de lui, le Prophète (Salla Allahou `Alaihi wa Sallam) a dit :
«Celui qui ne renonce pas au mensonge, aux actes illicites qui en sont la conséquence, et à la colère, Allah n’a que faire qu’il renonce à la nourriture et à la boisson » (Boukhari).
Selon `Aïcha, qu'Allah soit satisfait d’elle (le Prophète, Salla Allahou `Alaihi wa Sallam) a dit : « Le jeûne est une protection contre l’Enfer. Que celui qui jeûne ne se mette donc pas en colère pendant ce jour. Si quelqu’un s’emporte contre lui, qu’il ne l’injurie pas ni ne l’insulte et qu’il dise : ‘je jeûne’ » [An-Nassaa’i (Al-Albani: Sahih)].
Quand Abou Horayra, qu’Allah soit satisfait de lui, et ses Compagnons jeûnaient, ils ne quittaient pas la mosquée et disaient : « Nous purifions notre jeûne » (Ahmad, Abou No`aïm).
Enseignements et dispositions religieuses :
1.        Le jeûne est une cause de protection contre l’Enfer car il consiste (entre autres) à s’abstenir des désirs physiques, or l’Enfer est cerné par les désirs physiques.
2.        Le jeûneur n’a pas le droit d’être grossier, ni d’avoir des rapports sexuels, ni de s’adonner à des préliminaires avec son conjoint (Fath Al-Baari). Seuls les baisers sont permis pour ceux qui sont rn mesure de contrôler leurs désirs.
3.        Les conduites déraisonnables, tels que les cris, la frivolité et les polémiques écervelées, sont prohibées pendant le jeûne.
4.        Quand le jeûneur est agressé verbalement ou insulté, il doit faire ce qui suit:
a) Il ne doit pas agir pareillement mais doit faire preuve de patience et d’indulgence.
b) Il ne doit pas répondre pour ne pas qu’il aille plus loin. En effet il a été rapporté selon d’autres versions : « Si une personne l’insulte, qu’il ne réponde pas » (Fath Al-Baari).
c) Si son agresseur ne se calme pas, il doit lui répéter plusieurs fois à voix haute : « je jeûne ! ». C’est pourquoi cette phrase a été répétée dans le hadith : « qu’il dise: ‘je jeûne, je jeûne !’ ».
 d) Si le jeûneur est debout et qu’il peut s’assoir, qu’il le fasse, conformément aux autres versions du hadith, et ce pour calmer sa colère et couper court aux manœuvres de son agresseur et du diable.
5.        Il ne faut pas déduire des hadiths que les insultes, la frivolité, les polémiques écervelées et autres conduites déraisonnables sont autorisées en dehors des périodes de jeûne ; elles sont, en temps normal détestables ou prohibées, mais c’est d’autant plus vrai en état de jeûne car elles vont à l’encontre de l’objectif visé par le jeûne (Fath Al-Baari).
6.        La Charia islamique est une ligne de conduite complète et de très haute moralité, dans la mesure où elle apprend à ses adeptes les bonnes mœurs et montre la meilleure manière d’agir avec les ignorants. Nous louons donc Allah, Exalté soit-Il, pour l’avoir prescrite et pour nous avoir guidés vers elle.
7.        Si le jeûneur est agressé physiquement ou menacé de mort, qu’il repousse son agresseur par la moindre des réactions ; il n’est pas interdit au jeûneur de répondre à ce genre d’agression (Al-Fath).
8.        Le jeûne qui est pleinement rétribué est celui au cours duquel les membres du jeûneur s’abstiennent de tout péché, où la langue s’abstient du mensonge et de la grossièreté, l’estomac de la nourriture et de la boisson, où les organes sexuels s’abstiennent de tous rapports et des attouchements (Ahadiith As-Siyaam, `Abd Allah Al-Fawzaane).
9.        Selon l’opinion de la majorité des oulémas, tomber dans la médisance, proférer des mensonges ou se mettre en colère, n’invalide pas le jeûne mais en réduit considérablement la rétribution, et le jeûneur est pécheur car il a commis des actes prohibés (Al-Fath, `Omdat Al-Qaari’)
10.      Ce hadith comporte la preuve que l’obligation de jeûner n’a pas pour ultime but de subir la faim et la soif mais plutôt d’en cueillir les fruits qui sont : le contrôle des désirs, la maîtrise de la colère, la soumission de l’âme instigatrice du mal et sa transformation en âme apaisée. Si cela n’est pas réalisé à travers le jeûne, ce jeûne est donc inutile puisque qu’il n’a aucun effet sur le jeûneur (Faydh Al-Qadiir).
11.      Le hadith prouve que le mensonge est à l’origine de la turpitude et de tout péché. Ces deux actes ont été associés au polythéisme dans le verset : « Abstenez-vous de la souillure des idoles et abstenez-vous des paroles mensongères » (Coran 22/30). Il est notoire que le polythéisme est aux antipodes du monothéisme pur, or le jeûne plus que tout autre acte dévotionnel est emblématique du monothéisme pur ; par conséquent les œuvres allant à son encontre souillent la pureté de cette adoration. 

© 2019 ,  Islamweb.net , Tous droits réservés.