Islamweb
       Le 1er Ramadan -         La révélation des Feuilles d’Ibrahim -‘Alaihi Sallam. Il est mentionné dans un hadith rapporté par Al-Bayhaqi et Ibn Abi Chayba que  "Les feuilles d’Abraham - ‘Alaihi Sallam - ont été révélés la première nuit de Ramadan. La Thora a été révélée six jours après le début de Ramadan. L’Evangile a été révélé treize jours après le début de Ramadân. Enfin, la révélation du Coran a débuté dans les dix derniers jours de Ramadan."     -         L’entrée de l’armée musulmane sous le commandement de ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou- en Egypte en l’an 20 après l’Hégire.         -         Le Siège de Bablyoun par l’armée commandée par ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou-  après avoir vaincu sur son chemin les troupes romaines en l’an 20 après l’Hégire.     -         Le commencement de la conquête de l’Andalousie : les troupes musulmanes commandées par Tarif Ibn Malik se sont regroupées sur la rive Sud le 1ier jour de Ramadan de l’an 91 après l’Hégire.         -           L’arrivée des occidentaux à Al-Mansoura après qu’ils aient conquis Dimyat en l'an 647 après l’Hégire.     -         Mort d’Ibn Sina (célèbre médecin et philosophe musulman) en l'an 428 après l’Hégire.         -         Construction de la mosquée Al-Qarawiyin à Fès au Maroc en l'an 245 après l’Hégire.   - L'armée sioniste choisit ce jour du mois béni de Ramadan pour mener une incursion sanglante contre les populations civiles à Gasa. Incursion qui a fait du côté palestinien 110 morts et plus de 400 blaissés dont la grande majorité est constituée de femmes et d'enfants. Cet evennement dramatique  eut lieu en l'an 1425 après l'Hégire                    
Lundi, Novembre 30, 2020
Rabee' Al-Aakhir 15, 1442
Il a été rapporté par Abou Bakr, qu'Allah soit satisfait de lui, que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Deux mois ne diminuent jamais : les deux mois de fête à savoir le Ramadan et le...

More

Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « (Ces jours sont) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été révélé comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du di...

More

Chers coreligionnaires en vie. Je m’appelle ‘Abdallah, même si mon nom, ma couleur, ma situation ou mon âge importent peu. Ou plutôt, ce dernier point est très important, car c’est là peut-être ...

More

L’élévation spirituelle provoquée par les rayons lumineux du mois de Ramadan touche tout le monde, elle pénètre l'obscurité épaisse de l'espace, les toits des bâtiments scolaires et univers...

More

'Obâdah Ibn As-Sâmit, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté ceci : « Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) sortit afin de nous informer de la date de la nuit du destin, quand deux hommes parmi les Musulm...

More

Other Categories

Islamweb Radiodiffusion

Rejoignez nous pour suivre ses événements spirituels minute par minute..
Stations de diffusion

Bref aperçu
du jeûne de Ramadan

L' invocation d’Allah: importance et mérite

Dimanche 17/04/2011 Imprimez

Le mot arabe « Dhikr » est un nom verbal tiré de la racine trilitère « Dhakara », qui signifie: se ressouvenir. Le Dhikr est dans ce sens le contraire de l’oubli et de la négligence. Les traductions données à ce terme sont nombreuses et varient selon le contexte dans lequel il est utilisé. Une définition générale de ce terme consiste à dire qu’il désigne toute œuvre obéissante à Allah et qui consiste à rappeler Ses innombrables faveurs ou à mettre en garde contre  la désobéissance à Ses ordres. Cette définition englobe donc toute acte d’adoration qui rapproche d’Allah, exalté soit-Il (invocation, évocation, remémoration d’Allah, la lecture ou la récitation du Coran, la prière sur le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) …etc.

Dans  ce présent article nous allons nous intéresser à une forme particulière du Dhikr à savoir l’invocation, l’évocation et rappel d’Allah, exalté soit-Il, passer en revu quelques uns des versets et hadiths qui incitent le croyant à s’y adonner à fond et parler des mérites de certaines formules de Dhikr mentionnés dans les hadiths et de l’énorme récompense qui y est rattachée.   
Le Dhikr a été cité dans le Coran quatre vingt trois fois et dans la plupart des cas il est accompagné par le qualificatif beaucoup ou par une expression du même genre.
Parmi les versets qui incitent le croyant au Dhikr et particulièrement à l’invocation d’Allah nous citons à titre d’exemples les suivants:
« Ceux qui ont cru, et dont les cœurs se tranquillisent (s’apaisent) à l’évocation d’Allah, n’est-ce point par l’évocation  d’Allah que se tranquillisent (s’apaisent) les cœurs » (Coran : 13/28)
«Ô !  Vous qui croyez ! Evoquez Allah d’une façon abondante et glorifiez-Le à la pointe et au déclin du jour. » (Coran : 33/41-42)
« Ceux et celles qui évoquent beaucoup Allah. Allah leur a réservé un pardon et une énorme récompense. » (Coran : 33/35)
 «En vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l'alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doués d'intelligence, qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, évoquent Allah … » (Coran : 3/190-191).
« Quand vous avez accompli la Salat, invoquez Allah, debout, assis ou couchés sur vos côtés. Puis lorsque vous êtes en sécurité, accomplissez la Salat (normalement), car la Salat demeure, pour les croyants, une prescription, à des temps déterminés. » (Coran : 4/103)
« … et invoquez beaucoup Allah afin que vous réussissiez. » (Coran : 62/10)
«Récite ce qui t'est révélé du Livre et accomplis la Salat. En vérité la Salat préserve de la turpitude et du blâmable. Le rappel d'Allah est certes ce qu'il y a de plus grand. Et Allah sait ce que vous faites.» (Coran : 29/45) Autrement dit, l’impact du rappel d’Allah est prodigieux dans la protection contre les turpitudes. Son influence est d’autant plus grande que celle de la Salat.
L’abandon de l’invocation d’Allah rend le musulman à la merci des suggestions sataniques, plus grave encore, il conduit à l’hypocrisie.
Allah, exalté soit-il, dit (dans ce sens) : « Et quiconque s’écarte du rappel du Tout Miséricordieux, Nous lui désignons un diable qui devient son compagnon inséparable.» (Coran: 43/36)
Et Il, exalté soit-Il, dit concernant les  hypocrites : « Les hypocrites cherche à tromper Allah, et c’est Lui qui les trompe. […].  Et ils n’invoquent Allah que très peu » (Coran : 4/142 et 143)
Les deux derniers versets prouvent que pour éloigner de soi l’hypocrisie et se mettre à l’abri du diable et de ses suggestions, il faut invoquer beaucoup Allah, exalté soit-Il.
Pour ce qui est des hadiths nous allons nous contenter d’en citer les suivants :
Selon Aicha (Radhiya Allahou Anha) : « le Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) invoquait Allah dans tous ses états. » (Hadith rapporte par Muslim, Abou Dawoud et At-Tirmidhi)

Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Ce bas monde ainsi que tous ce qu’il contient est maudit, sauf le Dhikr d’Allah, ce qui s’y rattache et la science utile (pour celui qui l’apprend et celui qui l’enseigne. » (Rapporté par Tirmidhi et Ibn Majeh, qualifié d’authentique par Al-Albani)
Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Allah, exalté soit-Il, dit : "Je suis avec mon serviteur tant qu’il M’invoque, et que ses lèvres bougent avec mon Nom (Mon invocation) " » : (Rapporté par Al-Boukhari et Muslim)
‘Abdullah Ibn Busr (Radhya Allahou Anhou) a dit : «Un homme vint au Messager d’Allah  (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) et  lui dit : "ô Messager d’Allah, les commandements de l’islam sont devenus nombreux, apprends-moi une chose à laquelle je m’agripperai. Il dit : "Que ta langue reste humide par la mention d’Allah" » (Rapporté par At-Tirmidhî qui le qualifia de "hasan", i.e. "bon ")
Pour montrer que l’invocation d’Allah  est meilleure que tout autre acte de piété et de dévotion, le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit à ses compagnons: «Voulez-vous que je vous indique la meilleure de toutes vos actions, celle qui recueille la préférence de votre Seigneur, et qui élève le plus vos rangs ? Celle qui vaut mieux que de dépenser l’or et l’argent, et qui est mieux pour vous que d’affronter vos ennemis, en frappant leurs cols pendant qu’ils frappent les vôtres ? Les compagnons s'écrièrent : Oui ! Qu'elle est-elle, ô Messager d’Allah ? Il répondit: "L’invocation d’Allah" ».  (Hadith Sahîh, rapporté par Ibn Majah et Tirmithi)
Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit: « Il n’y a rien que le fils d’Adam puisse faire de mieux pour se sauver du châtiment divin que l’invocation d’Allah, exalté soit-Il. » (Hadith authentique rapporté par Ahmad)
 
Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Lorsque vous passez par les jardins du Paradis, promenez-vous-y.» On demanda : « Et que sont les jardins du Paradis, ô Messager d’Allah ?» Il répondit : « Les cercles d’invocation. Allah — Exalté soit-Il — possède des anges qui arpentent la terre à la recherche des cercles d’invocation, et, quand ils en trouvent, ils les entourent.» (Rapporté par Ahmed et Tirmidhi)
 
 Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit encore : « Chaque fois que des gens s’assoient pour faire mention d’Allah dans leurs invocations, les anges les entourent, la miséricorde les enveloppe, la quiétude descend sur eux, et Allah les mentionne auprès de Lui. » (Rapporté par Muslim)
 
D’après Abou Houraïra, le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Allah a des anges qui vaquent sur la terre à la recherche des gens du Dhikr. Trouvent-ils une communauté invoquant Allah qu'ils les enveloppent de leurs ailes et s'écrient entre eux : Voilà l'objet de votre quête ! Allah qui sait tout leur dit alors : Que disent Mes serviteurs. Les anges répondent : Ils chantent tes louanges, invoquent Ta grandeur et prononcent leur gratitude à ton égard. Allah dit : M'ont-ils vu ? Non répondent les anges. Qu'en serait-il s'ils Me voyaient ? S'ils Te voyaient Seigneur, leurs louanges ne seraient que plus ferventes et leurs évocations que plus ardentes. Que demandent-ils dans leurs prières ? Ils demandent le Paradis. L'ont-ils vu ? Non Seigneur. Que serait-il s'ils le voyaient ? Leur désir d'y accéder n'en sera que plus intense, ils redoubleraient d'effort pour le mériter. Et de quoi me demandent-ils de les préserver ? De l'Enfer. L'ont-ils connu ? Non, Seigneur, ils ne l'ont pas vu. Qu'en serait-il s'ils le voyaient ? Leur aversion et leur crainte de l'Enfer n'en seraient que plus forte. Le Seigneur dit alors ; Soyez témoins que J'ai pardonné à ce groupe et absous leurs péchés. Cependant un des anges objecte : Seigneur, il en est un, parmi eux, qui n'est venu que pour une affaire à régler et dont l'intention n'était pas d'invoquer Ton Nom avec eux. Le Seigneur dit alors ; Qu'importe, quiconque les côtoie ne connaîtra pas le malheur. » (Hadith rapporté par Boukhari)
L’invocation d’Allah est essentielle pour la survie des cœurs:
D’après Abou  Moussa Al-Ash‘ari, le prophète
(Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Celui qui invoque Allah et celui qui ne L’invoque pas, sont comparables au vivant et au mort.» (Rapporté par Boukhari et Muslim)

pour terminer ces hadiths, nous citerons ce dernier qui montre l’importance et la valeur inestimable qu’Allah accorde à Son serviteur qui L’invoque et dans lequel le 
Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) dit : « Allah, exalté dit : Je suis tel que Mon serviteur M’estime, et je suis avec lui s’il M’invoque. S’il M’invoque en lui-même, Je l’invoque en moi-même, et s’il M’invoque dans une assemblée, Je l’invoque dans une assemblée bien meilleure encore.» (Rapporté par Boukhari)
Les versets et hadiths susmentionnés prouvent que l’invocation d’Allah aide le croyant à mieux accomplir les actes d’obligation comme la Salat (prière rituelle) ou le jeûne car elle permet d’acquérir une présence avec Allah, exalté soit-Il, et d’atteindre un éveil de la conscience qui éloigne des péchés et des mauvaises pensées.
Ils montrent aussi que par l’invocation abondante d’Allah, le serviteur finira par aimer son Seigneur et L’adorer comme Il Se doit, et quand l’amour de son Seigneur s’incarne dans son cœur, il ne se lassera jamais de L’invoquer nuit et jour.
A suivre ...






 

© 2020 ,  Islamweb.net , Tous droits réservés.