Islamweb
       Le 1er Ramadan -         La révélation des Feuilles d’Ibrahim -‘Alaihi Sallam. Il est mentionné dans un hadith rapporté par Al-Bayhaqi et Ibn Abi Chayba que  "Les feuilles d’Abraham - ‘Alaihi Sallam - ont été révélés la première nuit de Ramadan. La Thora a été révélée six jours après le début de Ramadan. L’Evangile a été révélé treize jours après le début de Ramadân. Enfin, la révélation du Coran a débuté dans les dix derniers jours de Ramadan."     -         L’entrée de l’armée musulmane sous le commandement de ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou- en Egypte en l’an 20 après l’Hégire.         -         Le Siège de Bablyoun par l’armée commandée par ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou-  après avoir vaincu sur son chemin les troupes romaines en l’an 20 après l’Hégire.     -         Le commencement de la conquête de l’Andalousie : les troupes musulmanes commandées par Tarif Ibn Malik se sont regroupées sur la rive Sud le 1ier jour de Ramadan de l’an 91 après l’Hégire.         -           L’arrivée des occidentaux à Al-Mansoura après qu’ils aient conquis Dimyat en l'an 647 après l’Hégire.     -         Mort d’Ibn Sina (célèbre médecin et philosophe musulman) en l'an 428 après l’Hégire.         -         Construction de la mosquée Al-Qarawiyin à Fès au Maroc en l'an 245 après l’Hégire.   - L'armée sioniste choisit ce jour du mois béni de Ramadan pour mener une incursion sanglante contre les populations civiles à Gasa. Incursion qui a fait du côté palestinien 110 morts et plus de 400 blaissés dont la grande majorité est constituée de femmes et d'enfants. Cet evennement dramatique  eut lieu en l'an 1425 après l'Hégire                    
Vendredi, Septembre 17, 2021
Safar 10, 1443
Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Louange à Allah qui a révélé à Son serviteur (Muhammad), le Livre, et n’y a point introduit de tortuosité (ambiguïté) ! » ...

More

Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « (Ces jours sont) le mois de Ramadân au cours duquel le Coran a été révélé comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et d...

More

‘Abdallah Qahbî al-Ghâmidî Chers serviteurs d’Allah, voici qu'est venu le jour de l’Aïd, le jour du grand pèlerinage et le jour du Takbîr. C’est par le Takbîr que nous embellissons, n...

More

Les jours se ressemblent comme s’ils étaient des jumeaux, ils passent devant les yeux de leurs spectateurs comme un bataillon qui a ses propres caractéristiques et uniformes. De même que dans un petit village les saisons se ...

More

Louanges à Allah qui a distingué certaines de Ses créatures par les bienfaits qu’Il a bien voulu leur octroyer et que Son salut et Sa bénédiction soit sur Son Prophète. Mon frère bien-aim&eacu...

More

Other Categories

Islamweb Radiodiffusion

Rejoignez nous pour suivre ses vnements spirituels minute par minute..
Stations de diffusion

Bref aperu
du jene de Ramadan

Biographie de Ibn Rajab Al Hanbali (736 / 795 H)

Dimanche 14/08/2011 Imprimez

'Abdar-Rahman ibn Ahmad ibn 'Abd ar-Rahman Rajab ibn al-Hasan ibn Mohammed ibn Mas'ud, as-Salami, al-Baghdadi, ad-Dimashqi, al-Hanbali, l'Imam al-Hafiz (celui qui mémorise le hadith), al-Qari' (celui qui maîtrise la lecture du Coran), al-Muhaddith (le spécialiste dans la sciences du hadith), al-Hujja (l'argument), al-Faqih (le juriste), az-Zahid (l'ascète).

Il est né à Bagdad en l'an 736 de l'hégire au sein d'une famille réputée pour sa science et sa piété.
Son grand-père : Abu Ahmad Rajab ibn al-Hasan ibn Muhammad. Son prénom est 'Abd ar-Rahman ou Rajab car il est né pendant le mois de Rajab et c'est ce prénom qui est attribué à l'auteur de cette épitre. Il a reçu l'enseignement d'ath-thulathiyat de l'imam Al-Bukhari et l'a transmis. Il a reçu également l'enseignement du hadith sur les imams celèbres comme Al Mu'idh ibn al-Majlah, Ibn Ghazal et bien d'autres. Il fut un savant et un grand juriste. On venait à lui puiser de sa science à Bagdad en présence de son petit fils (Ibn Rajab al Hanbali) qui, n'avait à cette époque guère plus de cinq ans. Il mourut en l'an 742 de l'hégire.
Son père : Ahmad ibn Rajab 'Abd ar-Rahman ibn al-Hasan ibn Muhammad ibn Mas'ud, Abu al-Abbas, as-Salami, al-Baghdadi, al-Hanbali. Il naquit et grandit à Bagdad.Il mémorisa les lectures du Coran auprès de plusieurs savants. Il étudia les sciences du hadith et initia de nombreux étudiants. Ibn Hajar al 'Asqlani a dit qu'il l'avait vu. Il voyagea ensuite à Damas avec ses enfants. Il apporta beaucoup aux habitants et était réputé pour être un homme de bonté et de religion. Il mourut en l'an 774 ou 775 de l'hégire.
L'auteur : Al-'Alimi mentionna dans ses Tabaqât qu'Ibn Rajab est arrivé avec son père à Damas (venant de Bagdad) en l'an 744 de l'hégire alors qu’il était très jeune. Il s'adonna à l'étude du hadith avec le soutien de son père. Il reçut l'enseignement (du hadith) de Mohammed ibn Isma'il ibn Ibrahim ibn al-Khabbaz°[1] et de Ibrahim ibn Dawoud al-'Attar.
Son père voyagea avec lui en Egypte où il reçut l'enseignement de Sadr ad-Din Abu al-Fath al-Maydumi et d'Abu al-Haram Mohammed ibn al-Qalansi. Il étudia également chez de nombreux rapporteurs de hadiths.
Son père l'emmena également à la Mecque où il étudia le hadith chez al-Fakr 'Uthman ibn Yusuf.
Il fut également le compagnon d'al-Hafiz Zayn ad-Din al-'Iraqi dans la transmission du hadith, le shaykh d'Ibn Hajar al-'Asqalani.
Il s'attacha également aux enseignements de l'imam Ibn Qayyim al-Jawziyya jusqu'à la mort de ce dernier.
Il reçut une ijaza°[2] d'Ibn Naqib et d'an-Nawawi (à ne pas confondre avec Abu Zakariyya an-Nawawi, le savant très populaire mort en 676 de l'hégire et qui a écrit notamment " al-arba'un an-nawawiyya”)
Ibn Hijji a dit d'Ibn Rajab : " Il maîtrisait la science - du hadith - et est devenu le plus savant de son siècle en matière de 'ilal et de turuq (ce sont des spécificités dans la science du hadith).
Ibn Hajar al-'Asqalani a dit de lui : " Il reçut la science des savants les plus renommé de son temps et en tira un grand profit. Il étudia le hadith et le fiqh jusqu'à exceller dans ces sciences."
Ibn Rajab était connu pour sa ferveur, sa piété, son amour pour la retraite spirituelle son attachement à la science et à l'écriture.
Il se détachait des affaires mondaines et s'éloignait des gens de pouvoir.
Il habitait dans la madrasa as-sukkariyya à al-Qasa'in.
Il comptait parmi les grands imams et dévots de son temps. Ses assises étaient un rappel pour les coeurs.
Les biographies d'Ibn Rajab témoigne tous de sa ferveur, sa science, sa piété, sa prééminence dans le hadith, le fiqh et la prédication. Il était aimé des gens et nombre de coeur se sont apaisés à son écoute.
Ibn Rajab mourut en l'an 795 de l'hégire, le quatrième jour du mois de Ramadan. Son office mortuaire fut célébré le lendemain et il fut enterré à coté de l'imam Abu al-Faraj 'Abd al-Wahid ibn Mohammed ash-Shirazi.
Ibn Rajab a laissé environ une trentaine d'ouvrages dont les plus grands et les plus volumineux portent sur le fiqh hanbalite comme son Qawa'ide al Fiqhiyya ou son ouvrage biographique sur l'école hanbalite intitulé al-Dhayl ala tabaqat al hanabila, une suite de Tabaqat AlAshab du Qadhi Abul Hussein Ibn Ya'la mort en 460 H et qui comporte des biographies de 552 savants hanbalites.
Mais environ un quart de ces biographies sont consacrés à des soufis hanbalite et à des dévots réputés pour leur spiritualité. Ceci est important à souligner dans la mesure où il montre que le traditionnistes en général et les auteurs hanbalites en particuliers n'adoptent pas une attitude figée par rapport aux dimensions spirituelle du dogme. Il suffit pour s'en convaincre de savoir que des rangs hanbalites sont sortis des hommes à la renommée spirituelle sans égale comme le grand imam de l'islam Abdel Qader Al Jilani.
Voici quelques-uns  de ses plus célèbres ouvrages:
Sharh 'Ilal at-Tirmidhî,
Sharh al-arba'în an-nawawiyya
 Sharh al-Bukhârî (on terminé)
 Jâmi'u-l-'ulûm wal-hikam
 Latâ'if al-ma'ârif.
Tiré du Livre La profession de Foi aux Edition Tawhid
 
 
 
 
 
 


[1] Muhammad Ibn Isma'il ibn Ibrahim al-Khabbaz : Savant incontesté de son époque, spécialiste éminent de la science du hadith. Parmis ses élèves : Al-'Iraqi, adh-Dhahabi, as-Subki, Ibn Rajab et d'autres encore. Il mourut pendant le mois de Ramadan en l'an 756 de l'hégire alors qu'il avait 87 ans.
 
[2] Ijâza : dans la science du hadith, c'est une autorisation d'un shaykh à son élève lui permettant de transmettre le hadith par voie orale ou écrite.

2021 ,  Islamweb.net , Tous droits rservs.