Islamweb
       Le 1er Ramadan -         La révélation des Feuilles d’Ibrahim -‘Alaihi Sallam. Il est mentionné dans un hadith rapporté par Al-Bayhaqi et Ibn Abi Chayba que  "Les feuilles d’Abraham - ‘Alaihi Sallam - ont été révélés la première nuit de Ramadan. La Thora a été révélée six jours après le début de Ramadan. L’Evangile a été révélé treize jours après le début de Ramadân. Enfin, la révélation du Coran a débuté dans les dix derniers jours de Ramadan."     -         L’entrée de l’armée musulmane sous le commandement de ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou- en Egypte en l’an 20 après l’Hégire.         -         Le Siège de Bablyoun par l’armée commandée par ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou-  après avoir vaincu sur son chemin les troupes romaines en l’an 20 après l’Hégire.     -         Le commencement de la conquête de l’Andalousie : les troupes musulmanes commandées par Tarif Ibn Malik se sont regroupées sur la rive Sud le 1ier jour de Ramadan de l’an 91 après l’Hégire.         -           L’arrivée des occidentaux à Al-Mansoura après qu’ils aient conquis Dimyat en l'an 647 après l’Hégire.     -         Mort d’Ibn Sina (célèbre médecin et philosophe musulman) en l'an 428 après l’Hégire.         -         Construction de la mosquée Al-Qarawiyin à Fès au Maroc en l'an 245 après l’Hégire.   - L'armée sioniste choisit ce jour du mois béni de Ramadan pour mener une incursion sanglante contre les populations civiles à Gasa. Incursion qui a fait du côté palestinien 110 morts et plus de 400 blaissés dont la grande majorité est constituée de femmes et d'enfants. Cet evennement dramatique  eut lieu en l'an 1425 après l'Hégire                    
Mercredi, Novembre 25, 2020
Rabee' Al-Aakhir 10, 1442
Il a été rapporté par Abou Bakr, qu'Allah soit satisfait de lui, que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Deux mois ne diminuent jamais : les deux mois de fête à savoir le Ramadan et le...

More

Exposé détaillé sur la question de l’intention dans le jeûne Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses...

More

Louange à Allah, exalté soit-Il, Seigneur de l’univers. Qu'Allah accorde Son salut et Sa bénédiction à notre Prophète Muhammad, à sa famille et à ses compagnons élus. Voici une esq...

More

Abû Hurayra, qu’Allah soit satisfait de lui, a dit : « Jusqu’à sa mort, le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) entreprenait une retraite spirituelle pendant le dernier tiers du mois de Ramadan. L’ann&...

More

Louanges à Allah qui a distingué certaines de Ses créatures par les bienfaits qu’Il a bien voulu leur octroyer et que Son salut et Sa bénédiction soit sur Son Prophète. Mon frère bien-aim&eacu...

More

Other Categories

Islamweb Radiodiffusion

Rejoignez nous pour suivre ses événements spirituels minute par minute..
Stations de diffusion

Bref aperçu
du jeûne de Ramadan

Le jeûne du voyageur

Mardi 24/07/2012 Imprimez

Le musulman qui entreprend un voyage au cours du mois de Ramadan est autorisé à ne pas jeûner, pourvu qu’il rattrape plus tard les jours de jeûne ratés. Qu'il ait entamé le voyage avant le mois de Ramadan ou pendant celui-ci, il bénéficie de cette autorisation, car Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours » (Coran 2/185). En outre, Anas ibn Mâlik, qu’Allah soit satisfait de lui, a dit : « Pendant le mois de Ramadan, nous entreprîmes un voyage en compagnie du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam). Certains d’entre nous jeûnaient, tandis que les autres pas. Les jeûneurs ne critiquaient pas ceux qui ne jeûnaient pas, pas plus que ces derniers ne critiquaient les premiers. » (Boukhari et Mouslim). Dans les Sunan, il a été établi que l’un des Compagnons, qu’Allah soit satisfait d’eux, rompait son jeûne dès qu’il s’éloignait des habitations de son village, soulignant que c’était une sunna.

Le musulman est donc autorisé à ne pas jeûner, tant qu’il est en voyage, à condition que ce voyage ne soit pas pour lui un moyen détourné de rompre le jeûne. Si tel est le cas, il lui est interdit de rompre son jeûne, afin de contrer son intention malicieuse. Selon l’avis prépondérant des oulémas, si un musulman décide de rester plus de quatre jours dans un pays, il doit jeûner, car dans ce cas les dispositions du voyage ne s’appliquent plus à lui.

Certains oulémas ont dit qu’il est préférable pour le voyageur de choisir, du jeûne ou de la rupture du jeûne, ce qui lui est le plus aisé. Abû Sa’îd al-Khudrî, qu’Allah soit satisfait de lui, a dit : « Les Compagnons, qu’Allah soit satisfait d’eux, trouvaient que celui qui se sentait capable de jeûner [pendant le voyage] et jeûnait effectivement, faisait une bonne chose, et que celui qui se sentait incapable de jeûner et ne jeûnait pas faisait une bonne chose également » (Mouslim). Par ailleurs, Hamza ibn ‘Amr al-Aslamî, qui était un jeûneur assidu demanda un jour au Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) :
- « Ô Messager d’Allah, Dois-je jeûner pendant le voyage ? ».
- « Si tu veux, jeûne, et si tu ne veux pas, ne le fais pas », lui répondit le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam), (Boukhari et Mouslim).

Cependant, s'il a des difficultés à jeûner, il doit absolument s’en abstenir, car lorsque pendant un voyage le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a eu vent que certains Compagnons, qu’Allah soit satisfait d’eux, avaient de la peine à jeûner, il a alors rompu son jeûne pour que ces derniers l’imitent. Plus tard, quand on l’a informé que certains Compagnons avaient tout de même maintenu leur jeûne, il a dit (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) : « Voilà les désobéissants ! Voilà les désobéissants ! » (Boukhari et Mouslim).

D’après Djâbir, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) était en voyage quand il vit du monde et un homme à qui on faisait de l’ombre. Il demanda :
- « Qu’est-ce que c’est ? ».
- « Un homme en jeûne », répondirent les gens.
- « Ce n’est pas un acte de bonté pieuse que de jeûner durant le voyage », dit le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam), (Boukhari et Mouslim).

Si pour le voyageur, il est aussi pénible de ne pas jeûner que de jeûner, il lui est recommandé de jeûner, pour profiter du mérite du mois de Ramadan, parce que le jeûne collectif suscite habituellement l'ardeur et l'enthousiasme du musulman, également parce que ce comportement est plus à même de libérer sa conscience et parce que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a fait ainsi dans certains de ses voyages. L'Imam Ahmed et un groupe d’oulémas, qu’Allah leur fasse miséricorde, ont soutenu eux que la rupture du jeûne était préférable pour le voyageur même s’il n'avait aucune peine à jeûner, pour user de la dispense accordée par Allah, exalté soit-Il, Qui dit (sens du verset) : « Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours » (Coran 2/185). En outre, le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Allah aime que l’on use de Ses dispenses comme Il déteste qu’on Lui désobéisse » (Ahmed). Aussi, le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a eu l’habitude de se comporter ainsi jusqu’à sa mort, et certains Compagnons, qu’Allah soit satisfait d’eux, rompaient leur jeûne dès qu’ils s’éloignaient des habitations de leurs villages, soulignant que c’était une sunna.
 

© 2020 ,  Islamweb.net , Tous droits réservés.