Islamweb
       Le 1er Ramadan -         La révélation des Feuilles d’Ibrahim -‘Alaihi Sallam. Il est mentionné dans un hadith rapporté par Al-Bayhaqi et Ibn Abi Chayba que  "Les feuilles d’Abraham - ‘Alaihi Sallam - ont été révélés la première nuit de Ramadan. La Thora a été révélée six jours après le début de Ramadan. L’Evangile a été révélé treize jours après le début de Ramadân. Enfin, la révélation du Coran a débuté dans les dix derniers jours de Ramadan."     -         L’entrée de l’armée musulmane sous le commandement de ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou- en Egypte en l’an 20 après l’Hégire.         -         Le Siège de Bablyoun par l’armée commandée par ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou-  après avoir vaincu sur son chemin les troupes romaines en l’an 20 après l’Hégire.     -         Le commencement de la conquête de l’Andalousie : les troupes musulmanes commandées par Tarif Ibn Malik se sont regroupées sur la rive Sud le 1ier jour de Ramadan de l’an 91 après l’Hégire.         -           L’arrivée des occidentaux à Al-Mansoura après qu’ils aient conquis Dimyat en l'an 647 après l’Hégire.     -         Mort d’Ibn Sina (célèbre médecin et philosophe musulman) en l'an 428 après l’Hégire.         -         Construction de la mosquée Al-Qarawiyin à Fès au Maroc en l'an 245 après l’Hégire.   - L'armée sioniste choisit ce jour du mois béni de Ramadan pour mener une incursion sanglante contre les populations civiles à Gasa. Incursion qui a fait du côté palestinien 110 morts et plus de 400 blaissés dont la grande majorité est constituée de femmes et d'enfants. Cet evennement dramatique  eut lieu en l'an 1425 après l'Hégire                    
Dimanche, Novembre 17, 2019
Rabee' Al-Awwal 20, 1441
Alors que nous entrons dans le mois de Shawaal, n’abandonnons pas notre rythme et nos différentes pratiques cultuelles instaurés au cours du mois de Ramadan. Ce mois pour certains d’entre nous est l’occasion de se r&ea...

More

1- Réunions coraniques Organisez avec vos enfants des réunions quotidiennes tout au long du mois de Ramadan, que vous consacrerez à la récitation d’une des 30 parties du Coran, car certes les musulmans ne connaissen...

More

Louange à Allah, le Fort, le Puissant. Qu’Il accorde Son salut et Sa bénédiction à notre Prophète Muhammad, à sa famille et à ses compagnons élus. Le jeûne en Islam est une prescri...

More

Louanges à Allah qui a distingué certaines de Ses créatures par les bienfaits qu’Il a bien voulu leur octroyer et que Son salut et Sa bénédiction soit sur Son Prophète. Mon frère bien-aim&eacu...

More

Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui) a rapporté que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Quiconque veille les nuits de Ramadan en prière avec conviction et espérance en la rét...

More

Other Categories

Islamweb Radiodiffusion

Rejoignez nous pour suivre ses événements spirituels minute par minute..
Stations de diffusion

Bref aperçu
du jeûne de Ramadan

Votre enfant pris en otage par l’ordinateur

Jeudi 10/01/2013 Imprimez

La famille menait une vie heureuse.
Une mère et un père sereins, et leur enfant qui jouait avec eux, tantôt au jeu de construction, tantôt au ballon. Parfois, il allait au club, parfois il rendait visite à ses cousins paternels et maternels, d'autres fois, il allait au parc d'attraction ou à la plage. Le père et la mère accordaient un grand intérêt aux divertissements pour se délasser et changer de rythme de vie. Ainsi était notre Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) et ses Compagnons. Le Messager d'Allah faisait la course avec son épouse 'Aïcha, qu'Allah soit satisfait d'elle. Il jouait avec al-Hasan et al-Husayn alors qu'ils étaient petits. Et il leur disait : «Quel meilleur chameau que le vôtre ! Et quelles meilleures charges que vous! »
Tout d'un coup, un horrible intrus a fait son entrée dans la maison. Son nom est l'ordinateur. L'enfant l'a vu pour la première fois chez l'un de ses amis. Et il a insisté auprès de ses parents pour qu'ils le lui achètent, ce qu'ils ont fait par amour. Les parents pensaient sans doute que leur enfant passerait une ou deux heures par jour devant cet appareil, et qu'il mènerait ensuite sa vie de manière naturelle en les côtoyant comme d’habitude, en jouant avec ses amis et en s’intéressant à ses devoirs. Mais la vérité fut bien différente de ce que pensaient ce gentil père et cette pauvre mère. L'enfant a fait de cet ordinateur sa raison d'être. Il s’est mis à se réveiller et à s'endormir en ne s’intéressant qu’à cet appareil qui est devenu sa source de bonheur et de tristesse. Toute l'attention de l'enfant s’est tournée vers l'ordinateur. La relation de cet enfant avec ses parents a changé. Il ne les a plus salués plus comme il avait coutume de le faire. Il ne vint plus les voir avant d'aller se coucher comme à son habitude.
De plus, l'ordinateur est devenu une cause de désobéissance à ses parents. L'enfant manifeste colère, grogne et entêtement face à quiconque veut l'écarter de l'ordinateur. L'ordinateur s'est emparé d'une grande partie de son temps. Il ne se rend plus chez ses cousins paternels et maternels comme il le faisait par le passé sauf évidemment s'ils possèdent un ordinateur. Parfois des disputes éclatent entre eux à cause de l'ordinateur. Les rapports de l'enfant avec ses amis ne sont plus ce qu'ils étaient. L'enfant ne sait plus qui est l'ami et qui est l'ennemi parmi eux. Ses conceptions sont devenues confuses et il n'a désormais qu'un seul mot d'ordre : l'ordinateur avant toute chose. 

Cher éducateur
L'Islam est la religion de la modération et du juste milieu. Il ne connaît ni l'excès ni la déviation de la ligne de conduite de notre Prophète Mohammed (Salla Allahou Alaihi wa Sallam). Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Et aussi Nous avons fait de vous une communauté de justes» (Coran 2/143). Il n'est pas question de nier l'importance de l'ordinateur et même sa nécessité pour le musulman contemporain qui doit être à la hauteur des évolutions de la société, qui doit toujours apparaître en position de force pour correspondre parfaitement à la description idéale résumée par la fille du prophète Chu'ayb (Alaihi Assalam) et qui doit être celle de tout musulman. Allah, exalté soit-Il, dit :
« L’une d’elles dit : « Ô mon père, engage-le [à ton service] moyennant salaire, car le meilleur à engager c’est celui qui est fort et digne de confiance. » (Coran 28/26).
Oui, telle est la force dont l'un des fondements aujourd'hui est l'apprentissage de l’utilisation de l'ordinateur. Mais nous remarquons ici que le mauvais usage de l'ordinateur a ébranlé la structure de la famille et, par suite, de la société. L'ordinateur n'a pas été un facteur de construction autant qu'il a été un facteur de dévastation.
C'est ce qu'affirment les psychologues ainsi que les pères et les mères de famille :
Jorgen Fritz, directeur d'une équipe de recherche qui a élaboré une étude intitulée « Le monde de l'ordinateur et ses répercussions » à l'école technique de Cologne, a dit : « La pratique excessive des jeux vidéo se fait aux dépens des relations sociales au point que l'individu peut abandonner son travail et ses devoirs, comme les devoirs scolaires pour les enfants ». Selon les psychiatres, le temps que l'enfant passe devant l'ordinateur réduit nécessairement le temps qu'il passe à pratiquer le sport avec ses amis, et le temps qu'il passe avec ses parents, ou à lire ou à jouer dans un club. A la longue, le résultat est l'obésité de l’enfant. Le fait de passer de longues heures devant un écran d'ordinateur peut entraîner des problèmes sociaux pour l'enfant. Il peut devenir timide et se replier sur lui-même. Si l'enfant passe sa journée devant l'ordinateur et ne sort pas de la maison, il ne sera pas en mesure d'apprendre à vivre en groupe ou même d'acquérir certains comportements simples.

Selon l'Iman al-Chubakî, spécialiste de la santé psychologique au ministère jordanien de la Santé : « Les enfants qui font un usage excessif de l'ordinateur perdent tout lien avec leurs familles et la société. Ils ont tendance à s'isoler et ne prennent pas plaisir à jouer ou à parler avec les autres ». Et d'ajouter : «Psychologiquement, ces enfants encourent le risque d'arriver à un stade où il leur sera difficile de communiquer avec leurs familles en raison de la rupture du dialogue pendant de longues heures. Cette situation se produit plus spécialement lorsque l'enfant est au seuil de l'adolescence, période qui requiert un dialogue permanent entre lui et les parents afin de prendre connaissance de ses tendances et d’orienter son comportement »
Passer de longues heures devant l'ordinateur, sans contrôle, mène inévitablement à une forme de dépendance comparable à l'alcoolisme. A Berlin, un groupe de chercheurs spécialisés dans l'étude des différentes formes de dépendance a tiré la sonnette d'alarme. Selon ces chercheurs, les conséquences de la cyberdépendance sont aussi dangereuses que celles de l'alcoolisme. Dans une étude à ce sujet, les chercheurs affirment que les personnes qui répondent à 3 parmi 6 critères définis par l'Organisation Mondiale de la Santé sont considérées comme cyberdépendantes. Voici les six critères en question :
1- L'incapacité de se contrôler quant au désir de se livrer à une pratique donnée.
2- L'impossibilité de contrôler le nombre de fois où l'on joue à l'ordinateur.
3- L'augmentation de la dose de jeu.
4- La manifestation d’un phénomène de manque.
5- Elle néglige les autres préoccupations et obligations de la vie
6- Elle ne parvient pas à se débarrasser des conduites relevant de dépendance malgré leurs retombées néfastes.

Selon l'étude, il est remarquable que le comportement des alcooliques ressemble dans une grande mesure à celui des cyberdépendants. En comparant les alcooliques et les cyberdépendants, les chercheurs ont constaté que leurs cerveaux effectuaient des opérations identiques. Peu importe donc que l'addiction soit liée à la consommation d'un produit ou à une activité, le résultat est le même.

Cher éducateur : votre enfant a besoin d'entretenir des relations avec les autres enfants, avec les adultes et parfois même avec les animaux domestiques. Ceci lui permet de vivre les expériences de la vie au lieu d'être assis en permanence devant un ordinateur.
Maintenant que vous connaissez l'avis des médecins sur ce problème, vous vous demandez certainement : quelle est la solution ? Comment faire en sorte que nos enfants ne soient pas isolés de la société musulmane ? Comment faire en sorte que nos enfants ne vivent pas dans un monde séparé de la société?

La solution
1- Les parents doivent limiter l'accès des enfants à l'ordinateur à un nombre d'heures déterminé.
2- Le fait de passer de longues heures devant l'ordinateur peut être dû à un problème social. L'éducateur est tenu de trouver les racines de ce problème afin de le résoudre.
3- Il ne suffit pas de fixer un nombre d'heures. Il ne faut pas donner aux enfants la possibilité de se mettre devant l'ordinateur et le poussant à se rendre dans un club sportif, par exemple.
4- L'enfant doit multiplier les activités. Il aura ainsi une personnalité plus complète. Nous suggérons que ces activités englobent le fait de :

- Accomplir les devoirs scolaires
- Aller à mosquée pour apprendre le Coran
- Aller dans un club pour pratiquer le sport
- Rendre visite aux proches et aux amis
- Partir en promenade avec la famille à la campagne ou à la mer

5- L'enfant doit savoir que si l'ordinateur est un outil pour jouer, c'est aussi un outil qui « vole la vie »
6- Les sports collectifs développent sa sociabilité.

Les jeux collectifs habitueront votre enfant à être sociable. Ces jeux se pratiquent par plus de deux personnes. Ils habituent l'enfant à entrer en compétition avec les autres enfants. Au contraire, les jeux vidéo habituent l'enfant à la solitude et à l'isolement. Nous devons donc encourager nos enfants à pratiquer ces sports et nous devons de même prendre part à leurs jeux.
In fine, nous vous présentons tous nos vœux de bonheur dans le monde d’ici-bas et dans l'au-delà à vous et vos enfants.

Source : www.islammemo.com

© 2019 ,  Islamweb.net , Tous droits réservés.