Islamweb
       Le 1er Ramadan -         La révélation des Feuilles d’Ibrahim -‘Alaihi Sallam. Il est mentionné dans un hadith rapporté par Al-Bayhaqi et Ibn Abi Chayba que  "Les feuilles d’Abraham - ‘Alaihi Sallam - ont été révélés la première nuit de Ramadan. La Thora a été révélée six jours après le début de Ramadan. L’Evangile a été révélé treize jours après le début de Ramadân. Enfin, la révélation du Coran a débuté dans les dix derniers jours de Ramadan."     -         L’entrée de l’armée musulmane sous le commandement de ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou- en Egypte en l’an 20 après l’Hégire.         -         Le Siège de Bablyoun par l’armée commandée par ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou-  après avoir vaincu sur son chemin les troupes romaines en l’an 20 après l’Hégire.     -         Le commencement de la conquête de l’Andalousie : les troupes musulmanes commandées par Tarif Ibn Malik se sont regroupées sur la rive Sud le 1ier jour de Ramadan de l’an 91 après l’Hégire.         -           L’arrivée des occidentaux à Al-Mansoura après qu’ils aient conquis Dimyat en l'an 647 après l’Hégire.     -         Mort d’Ibn Sina (célèbre médecin et philosophe musulman) en l'an 428 après l’Hégire.         -         Construction de la mosquée Al-Qarawiyin à Fès au Maroc en l'an 245 après l’Hégire.   - L'armée sioniste choisit ce jour du mois béni de Ramadan pour mener une incursion sanglante contre les populations civiles à Gasa. Incursion qui a fait du côté palestinien 110 morts et plus de 400 blaissés dont la grande majorité est constituée de femmes et d'enfants. Cet evennement dramatique  eut lieu en l'an 1425 après l'Hégire                    
Mercredi, Octobre 16, 2019
Safar 17, 1441
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. Louange à Allah Seul et que la Paix et le Salut soient sur le dernier des prophètes Mohammed (Salla Allahou Alaihi wa Sallam). Le mois de Ramadan est...

More

Il nous arrive souvent de négliger les premiers jours du mois de Ramadan faute de nous y être suffisamment préparés et parce que nous ne ressentons ni la valeur du jeûne, ni le plaisir de la récitation du Coran...

More

Abû Hurayra, qu’Allah soit satisfait de lui, a dit : « Jusqu’à sa mort, le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) entreprenait une retraite spirituelle pendant le dernier tiers du mois de Ramadan. L’ann&...

More

'Obâdah Ibn As-Sâmit, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté ceci : « Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) sortit afin de nous informer de la date de la nuit du destin, quand deux hommes parmi les Musulm...

More

Louange à Allah, Seigneur de l’Univers ! Qu’Il accorde Son salut et Sa bénédiction à notre Prophète Muhammad, à sa famille et à ses compagnons élus. Nous vous proposons, chers lec...

More

Other Categories

Islamweb Radiodiffusion

Rejoignez nous pour suivre ses événements spirituels minute par minute..
Stations de diffusion

Bref aperçu
du jeûne de Ramadan

Cinq pas à faire pour devenir un meilleur père

Jeudi 08/06/2017 Imprimez

Le rôle du père dans la vie de son enfant est capital. Le Coran compare cette relation à celle du soleil. Allah, exalté soit-Il, mentionne dans le Coran que Yûsuf (’Alaihi Assalam), a dit (sens du verset) : « […] j’ai vu [en songe], onze étoiles, et aussi le soleil et la lune; je les ai vus prosternés devant moi ».  (Coran 12/4). Il est bien connu que les onze étoiles représentent les frères de Yûsuf (’Alaihi Assalam). Cependant, selon al-Tabarî, le soleil représente le père.
La paternité est un grand honneur qui représente la capacité que la personne a de transmettre l’héritage prophétique à ses enfants. Cependant, au sein de nombreuses communautés, les pères sont AWOL (argot internet anglais signifiant « absents sans permission »). De jeunes enfants, filles et garçons, sont livrés à eux-mêmes, et les importants enseignements et conseils que le père est censé fournir, sont remplacés par les DVD, les jeux-vidéos, l’Internet et la télévision. Ci-après cinq mesures importantes qui nous aideront à être de vrais pères, à diriger nos familles et à appliquer les ordres d’Allah, exalté soit-Il (sens du verset) : « Ô vous qui avez cru! Préservez vos personnes et vos familles, d’un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres […] » (Coran 66/6)
1. Aimez passionnément votre épouse :
Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) disait au sujet de ‘Aicha, qu'Allah soit satisfait d’elle : « J’aime cette femme. » quand on lui demandait : « Quelle est la personne que tu aimes le plus ? » Il répondait : « ‘Aicha » Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Si vous aimez une personne pour Allah, exalté soit-Il, vous devriez alors le lui dire. » Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a un jour dit à Mu’âdh : «  Je jure par Allah, exalté soit-Il, que je t’aime. » Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) nous a informés qu’Allah, exalté soit-Il, dira lors du Jour Dernier : « Où sont ceux qui s’aiment pour Moi ? »
Aimer son épouse est d’une grande importance. Une fois, une sœur (puisse Allah, exalté soit-Il, la bénir ainsi que sa famille) m’a dit : « Si je pouvais choisir n’importe quel homme dans le monde comme époux, il faudrait qu’il soit comme mon père. » Une fois, une petite fille criait sur son petit frère et sa mère lui demanda soudainement : « Pourquoi lui parles-tu ainsi ? » elle répondit : « parce que c’est ainsi que toi et papa parlez l’un à l’autre. »
Nous les hommes, nous établissons un important précédant au sein du foyer. En aimant nos épouses et en les traitant avec compassion et miséricorde, Inch’Allah, ces qualités pénètrent le cœur de nos enfants. Il est bien connu que les enfants de parents maltraitants sont beaucoup plus enclins à la maltraitance. L’enfant est un reflet de l’ombre parentale. La miséricorde envers les femmes est un bâton de relais qui se transmet de père en fils.
Les points d’action :
Faites en sorte, avant de quitter la maison, de dire à votre épouse que vous tenez à elle.
Continuez à lui acheter des cadeaux après la fin de la lune de miel.
Consacrez-lui de votre temps et sortez, au moins, un soir de la semaine, seul avec elle, et montrez-lui qu’elle compte beaucoup pour vous.
Parlez avec votre femme avec attention et amour. Evitez d’utiliser des mots ou un ton durs.
2. Soyez un homme intègre, sinon vos paroles ne seront pas entendues :
L’on dit que la valeur d’un homme se trouve dans ses paroles. On a demandé au Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) si un musulman pouvait être avare et il a dit : « oui ». On lui demanda si un musulman pouvait être un menteur et il a dit : « Non ». Allah, exalté soit-Il, nous a ordonné (sens du verset) : « Ô vous qui avez cru ! Pourquoi dites-vous ce que vous ne faites pas? C’est une grande abomination auprès d’Allah que de dire ce que vous ne faites pas. » (Coran 61/2-3) et Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Commanderez-vous aux gens de faire le bien, et vous oubliez vous-mêmes de le faire […] » (Coran 2/44)
Vous les pères, respectez-vous vos promesses et vos rendez-vous avec vos enfants ? Faites-vous autant d’efforts pour être avec eux que pour être, par exemple, avec vos amis ou pour vos rendez-vous d’affaires ? Un jour, on demanda à un parent de se présenter aux camarades de classe de son fils. Après avoir fait état de ses exploits, le fils a dit : « Vous savez, tout ceci est bien beau, mais cela n’a aucune importance pour moi. Ce qui m’importe le plus est que mon papa est en privé comme vous le voyez en public. »
Ceci s’applique réellement aux gens impliqués dans le travail islamique et au niveau de la mosquée. Sommes-nous les mêmes en public et lorsque les portes sont fermées ? Il est important de n’avoir qu’une seule facette autant que possible. Rien ne brise le cœur d’un enfant autant que les contradictions parentales. Faisons en sorte de tenir nos promesses et de garder,  tout le temps, un modèle de comportement positif. Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Craignez Allah, exalté soit-Il, où que vous soyez. » Il n’a pas dit « à la mosquée » ni « en présence de vos frères. » Mais il a dit : « où que vous soyez. »
3. L’importance de vos enfants pour vous se mesure par le temps que vous leur consacrez :
Un jour, un père m’a raconté tout ce qu’il offrait à son fils ; ce dernier a, sans aucun doute, reçu une grande quantité de cadeaux et de gadgets de la part de son père. Cependant, quand j’ai demandé à ce jeune homme ce qu’il voulait le plus de la part de son père, il m’a dit : « Je veux juste qu’il passe du temps avec moi. » Faites un programme, et passez au moins une heure par jour avec vos enfants. Croyez-moi, Inch’Allah, cela fera toute la différence du monde. De nombreuses choses importantes peuvent être discutées en jouant au ballon, au cerceau, aux jeux de sociétés, ou en faisant une petite marche ou une excursion au parc. Quand vous êtes avec vos enfants, éteignez votre téléphone portable et immergez-vous dans leur monde. Pouvez-vous imaginer si Luqmân avait soudainement dit à son fils : « Attends, j’ai un important appel ? » ou Ibrâhîm (Abraham) (’Alaihi Assalam) disant à Ismâ’îl (Ismaël) (’Alaihi Assalam) : « Attends une minute, j’attends un fax » ? Prenez bonne note de vos conversations et écoutez attentivement. Faites-leur des remarques, donnez-leur des conseils sincères et parfois, surprenez-les avec des félicitations, des étreintes et des petits mots d’appréciation.
Les points d’action :
Trouvez ce que vos enfants aiment faire et faites-le avec eux.
Programmez un moment à passer avec eux et faites votre possible pour le respecter.
Faites-leur la surprise en les invitant à manger après l’école.
4. Vous, plus que n’importe qui d’autre, pouvez donner à vos enfants l’estime de soi dont ils ont besoin pour toute leur vie :
En tant que fils, je me rappelle de nombreuses bonnes choses que ma mère m’a dites. Cependant, ce furent toujours les louanges de la part de mon père et ses conseils qui faisaient vraiment vibrer une corde dans mon cœur. Nous les hommes, nous pouvons construire ou briser nos enfants. Il est important d’éviter les paroles sévères et les perceptions immodérément grandes que nous avons de nos enfants. Au lieu de cela, prodiguons-leur nos conseils, faisons-leur des louanges, et occupons-nous de leur développement. Allah, exalté soit-Il, décrit l’enfance de Maryam (Marie) (’Alaiha Assalam), comme (sens du verset) : « […] la fit croître en belle croissance […] » Mon cœur aime énormément cette expression, car elle vous amène à considérer votre enfant comme une graine. Les graines ont besoins d’être nourries, et parfois, elles peuvent se développer de manière anormale. Ainsi, le laboureur prend quotidiennement soin des graines avec des gants de velours, leur offrant amour et chaleur jusqu’à ce qu’elles poussent. Allah, exalté soit-Il, dit à propos des compagnons, qu'Allah soit satisfait d’eux (sens du verset) : « Et l’image que l’on donne d’eux dans l’Evangile est celle d’une semence qui sort sa pousse […] » (Coran 48/29)
Pénétrons dans l’école d’al-Farûq, qu'Allah soit satisfait de lui :
Un jour, ‘Umar, qu'Allah soit satisfait de lui, marchait avec son fils ‘Abd Allah, et celui-ci dit à son père qu’il connaissait la réponse à l’une des questions que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) leur avait posé. Après avoir entendu la réponse de son fils, ‘Umar, qu'Allah soit satisfait de lui, a dit : « Si tu l’avais dit, cela aurait été plus doux pour moi que n’importe quoi d’autre dans ce monde. » Ô Allah, C’est ‘Umar ! Le ‘Umar que nous percevons comme fort et ferme. Mais ici, nous voyons ‘Umar, qu'Allah soit satisfait de lui, celui qui bâtit un homme. Quand nos enfants réussissent, ou même échouent, faisons en sorte d’user de précautions dans notre comportement avec eux. Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : «Rendez les choses faciles aux gens, ne les rendez pas difficiles, rassurez-les par de bonnes nouvelles et ne faites pas fuir les gens.» Anas, qu'Allah soit satisfait de lui, a dit : « Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) n’a jamais crié sur moi. » Nos enfants développent leur estime de soi à partir de nos paroles et de nos actions. Evitez d’être négatifs et de dire : « Tu fais tout de travers. » De telles paroles sont comme des briques qui servent de bases à nos futures hommes et femmes. Il est important de leur donner aide et amour. Allah, exalté soit-Il, décrit les paroles nobles comme (sens du verset) « […] un arbre béni […] » (Coran 24/35). Ainsi, nos bonnes paroles et nos conseils sèmeront les graines qui feront germer des adultes dignes et des citoyens nobles.
Les points d’action :
Baissez vos normes : de nombreux parents maintiennent des objectifs ridiculement élevés. Une fois, un jeune m’a dit : « Si Abû Bakr, qu'Allah soit satisfait de lui, se présentait à mes parents, ils demanderaient Mohammad, (Salla Allahou Alaihi wa Sallam). » Il est important d’établir des objectifs pour nos enfants, mais ils doivent y participer et les objectifs doivent être réalistes.
Rappelez-vous que c’est leur avenir : durant mes années universitaires, j’ai rencontré des frères qui étaient obligés de devenir des médecins, des avocats, ou des ingénieurs. Et quand je leur demandais : « Que voulez-vous faire. » Ils disaient : « Pas cela, mais mes parents le veulent. » Nous devons permettre à  nos enfants d’exprimer et de découvrir leurs propres personnalités et leur offrir des conseils quand ils en ont besoin. Une règle importante est à retenir : « Soyez un conseiller et non pas un superviseur. »
5. Communiquez en tant que famille :
Il est fréquent de voir des Musulmans se plaindre des injustices et des violations des droits de l’homme qui existent dans de nombreux pays musulmans. Cependant, pourquoi traiter les autres de tyrans quand on se plaît à l’être chez soi. Allah, exalté soit-Il, décrit les croyants comme des gens qui se consultent et le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) et les compagnons, qu'Allah soit satisfait d’eux, donnaient une grande importance à la Chûrâ (Consultation). En fait, au moment de la nomination de ‘Omar, qu'Allah soit satisfait de lui, il est dit que Sa’d ibn Abî Waqâs, qu'Allah soit satisfait de lui, avait consulté tout le monde à Médine, même les jeunes femmes voilées. En tant que père, il est facile d’imposer son opinion aux membres de la famille. Mais, ce n’est pas forcément la méthode qui donne le plus de résultats. Parler et écouter les autres, leur permettra plus tard, de sentir réellement que vous les respectez et que vous donnez de l’importance à leurs pensées et idées. En plus, cela leur permettra d’accroître leur estime de soi et de les guider vers les qualités importantes de l’écoute, du partage et de la contribution.
Les points d’action :
Etablissez une consultation hebdomadaire au sein de votre foyer. Prenez bonnes notes et faites un suivi chaque semaine des problèmes discutés.
Puisse Allah, exalté soit-Il, nous aider à nous améliorer en tant que pères et à avoir une bonne influence sur la vie de ceux qui nous entourent.

© 2019 ,  Islamweb.net , Tous droits réservés.