Islamweb
       Le 1er Ramadan -         La révélation des Feuilles d’Ibrahim -‘Alaihi Sallam. Il est mentionné dans un hadith rapporté par Al-Bayhaqi et Ibn Abi Chayba que  "Les feuilles d’Abraham - ‘Alaihi Sallam - ont été révélés la première nuit de Ramadan. La Thora a été révélée six jours après le début de Ramadan. L’Evangile a été révélé treize jours après le début de Ramadân. Enfin, la révélation du Coran a débuté dans les dix derniers jours de Ramadan."     -         L’entrée de l’armée musulmane sous le commandement de ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou- en Egypte en l’an 20 après l’Hégire.         -         Le Siège de Bablyoun par l’armée commandée par ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou-  après avoir vaincu sur son chemin les troupes romaines en l’an 20 après l’Hégire.     -         Le commencement de la conquête de l’Andalousie : les troupes musulmanes commandées par Tarif Ibn Malik se sont regroupées sur la rive Sud le 1ier jour de Ramadan de l’an 91 après l’Hégire.         -           L’arrivée des occidentaux à Al-Mansoura après qu’ils aient conquis Dimyat en l'an 647 après l’Hégire.     -         Mort d’Ibn Sina (célèbre médecin et philosophe musulman) en l'an 428 après l’Hégire.         -         Construction de la mosquée Al-Qarawiyin à Fès au Maroc en l'an 245 après l’Hégire.   - L'armée sioniste choisit ce jour du mois béni de Ramadan pour mener une incursion sanglante contre les populations civiles à Gasa. Incursion qui a fait du côté palestinien 110 morts et plus de 400 blaissés dont la grande majorité est constituée de femmes et d'enfants. Cet evennement dramatique  eut lieu en l'an 1425 après l'Hégire                    
Vendredi, Mars 5, 2021
Rajab 22, 1442
Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Louange à Allah qui a révélé à Son serviteur (Muhammad), le Livre, et n’y a point introduit de tortuosité (ambiguïté) ! » ...

More

Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « (Ces jours sont) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été révélé comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du di...

More

Nos pieux prédécesseurs nous ont donné les meilleurs exemples dans l’accomplissement des bonnes actions. Lorsqu’Abû Bakr, qu'Allah soit satisfait de lui, devint calife, il se rendait chaque jour à une mai...

More

A l’approche du mois de Ramadan, nous louons Allah, exalté soit-Il, Qui nous a permis, vous et nous, d’atteindre ce mois béni et nous L’implorons, exalté soit-Il, de nous aider à le jeûner et &agrav...

More

« Ô les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme on l'a prescrit à ceux d'avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété » (Coran 2/183). Le Ramadan est là. Nous avons essayé de voir dans ...

More

Other Categories

Islamweb Radiodiffusion

Rejoignez nous pour suivre ses événements spirituels minute par minute..
Stations de diffusion

Bref aperçu
du jeûne de Ramadan

Les ablutions sèches (Tayammum)

Lundi 17/02/2020 Imprimez

 

 Les ablutions sèches (Tayammum)

 
Dans la langue arabe, le terme Tayammum veut dire l’objectif et le fait de se diriger vers une chose. Allah a dit : « Et ne vous tournez pas (Wala Tayammanou) vers ce qui est vil pour en faire dépense. Ne donnez pas ce que vous-mêmes n'accepteriez qu'en fermant les yeux! » (Coran 2/267). Ce qui signifie n’ayez pas pour objectif de donner des choses que vous ne désirez point.
Quant au sens religieux du terme Tayammum, il s’agit de viser une terre pure afin de s’essuyer le visage et les mains (après avoir y tapoter ses deux mains) en ayant l’intention de nous permettre de prier ou pour tout autre acte nécessitant d’être en état de pureté.
 
Les preuves de la légalité du Tayammum
Cette légalité est attestée par le Coran, la Sunna et le consensus des savants.
Allah a dit : « N'approchez pas de la Salât (…) quand vous êtes en état d'impureté (…) Si vous êtes malades ou en voyage, ou si l'un de vous revient du lieu où il a fait ses besoins, ou si vous avez eu des rapports sexuels et que vous ne trouviez pas d'eau pour vous purifiez, alors recourez à une terre pure, et passez-vous-en sur vos visages et sur vos mains. » (Coran 4/43).
 
Le Tayammum est une pratique spécifique à cette communauté
Le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a dit : « Il m’a été donné cinq choses qui ne l’ont été à personne avant moi … » et il cita parmi celles-ci le fait que « la terre a été faite pour moi un lieu de prière et un moyen de se purifier. Quiconque de ma communauté devant prier alors qu’il prie. » (Boukhari)
 
Quand est-ce que le Tayammum est-il légiféré ?
Il est légiféré de recourir au Tayammum pour se purifier quand on ne trouve pas d’eau selon le verset : « … et que vous ne trouviez pas d'eau pour vous purifiez, alors recourez à une terre pure » Par contre, on ne peut pas considérer qu’un homme n’a pas trouvé d’eau s’il ne prend pas la peine d’en chercher.
Il est légiféré de recourir au Tayammum quand on est dans l’incapacité d’utiliser de l’eau même si on en dispose. C’est le cas du malade ou de la personne âgée qui ne peut bouger et ne trouve personne pour l’aider à faire ses ablutions.
 Il est légiféré de recourir au Tayammum quand on redoute que l’utilisation de l’eau nous soit nuisible. Et notamment, dans les cas suivants :
- En cas de grand froid et quand on ne dispose pas de quoi réchauffer l’eau à disposition et qu’on pense fortement qu’en se lavant avec l’eau on tombera malade. Et ce, conformément au hadith dans lequel le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a approuvé que ‘Amr Ibn al ’Âs dirige la prière de ses compagnons alors qu’il avait eu recours au Tayammum pour se purifier en temps de grand froid. (Rapporté par Abû Dâwûd). 
- Si on ne dispose que d’une petite quantité d’eau juste suffisante pour boire et que l’on se trouve loin d’un endroit où on peut s’en procurer et qu’il n’est pas possible d’en faire venir.
 
La description du Tayammum
- Tapoter une seule fois la terre avec les paumes de ses deux mains.
- Ensuite souffler sur ses paumes pour en réduire la poussière s’y étant déposé.
- Ensuite faire passer ses mains sur son visage une seule fois.
- Ensuite s’essuyer les revers des deux mains en passant la paume de sa main gauche sur le revers de la main droite et la paume de la main droite sur le revers de la main gauche.
- La preuve en est le hadith de ‘Ammâr, qu’Allah l’agréé dans lequel le prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a dit : « Il te suffisait de faire ainsi et il tapota la terre des paumes de ses deux mains et souffla dessus, puis s’essuya le visage et ses mains. » Rapporté par Boukhari et Mouslim.
 
La sagesse dans la législation du Tayammum 
- Faciliter les rites aux membres de la communauté de Mohammed, Salla Allahou Alaihi wa Sallam.
- Se prémunir d’un mal qui peut émaner de l’utilisation de l’eau dans certains cas comme pour le malade ou par temps très froid et autres situations similaires.
- Etablir une continuité dans le lien que nous avons avec l’adoration que constitue la prière et que celui-ci ne soit pas rompu en raison d’absence d’eau ou d’impossibilité de l’utiliser.
 
Qu’est-il permit de faire après avoir eu recours au Tayammum ?
Après s’être purifié par le Tayammum, il est permis de faire tout ce que nous permet une purification effectuée par les ablutions ou le bain rituel (Ghusl), comme la prière ou tourner autour de la Ka’ba (Tawâf). Et ce, parce que le Tayammum est un moyen de purification qui se substitue aux ablutions et au bain rituel. Aussi, le Tayammum est appelé ‘purification’ dans les textes scripturaires au même titre que l’eau.
Le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a dit : « La terre a été faite pour moi un lieu de prière et un moyen de purification. » 
La terre est donc un moyen de ne plus être en état d’impureté rituelle au même titre que l’eau si ce n’est qu’on ne peut y recourir que si on ne peut utiliser l’eau pour se purifier.
 
Est-il suffisant de faire le Tayammum une seule fois pour accomplir plus d’une prière ?
Il est permis au fidèle qui s’est purifié via le Tayammum une seule fois de prier autant de fois qu’il le veut. Que ces prières soient surérogatoires ou obligatoires. Et ce, tant que rien ne vient annuler son état de pureté rituelle.
 
Est-il possible de se purifier par le Tayammum quand on est dans un état de grande impureté rituelle ?
Il est possible à un fidèle en état de grande impureté rituelle ou à une femme ayant ses menstrues et n’ayant pas d’eau à disposition ou ne pouvant l’utiliser de recourir au Tayammum pour se purifier. Ceci dit, il est à noter que le Tayammum permet de retrouver son état de pureté tant qu’on ne dispose pas d’eau mais qu’une fois qu’on en dispose il est obligatoire de faire ses grandes ablutions, ou bain rituel (appelé en arabe Ghusl).
 
Quel est le statut d’une personne qui s’est purifié par le Tayammum et préside la prière de fidèles qui se sont purifiés par les ablutions ?
La prière d’un fidèle qui s’est purifié par les ablutions et dont la personne qui préside la prière en groupe s’est purifié par le Tayammum est valide. Preuve en est le hadith de ‘Amr Ibn al-‘As qu’Allah l’agréé qui était en état de grande impureté et s’est purifié par le Tayammum en temps de grand froid puis présida la prière en commun devant ses compagnons bien que ceux-ci s’étaient purifiés par les ablutions. Par la suite, le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, approuva ce qu’il fit. »
 

 

© 2021 ,  Islamweb.net , Tous droits réservés.