Islamweb
       Le 1er Ramadan -         La révélation des Feuilles d’Ibrahim -‘Alaihi Sallam. Il est mentionné dans un hadith rapporté par Al-Bayhaqi et Ibn Abi Chayba que  "Les feuilles d’Abraham - ‘Alaihi Sallam - ont été révélés la première nuit de Ramadan. La Thora a été révélée six jours après le début de Ramadan. L’Evangile a été révélé treize jours après le début de Ramadân. Enfin, la révélation du Coran a débuté dans les dix derniers jours de Ramadan."     -         L’entrée de l’armée musulmane sous le commandement de ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou- en Egypte en l’an 20 après l’Hégire.         -         Le Siège de Bablyoun par l’armée commandée par ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou-  après avoir vaincu sur son chemin les troupes romaines en l’an 20 après l’Hégire.     -         Le commencement de la conquête de l’Andalousie : les troupes musulmanes commandées par Tarif Ibn Malik se sont regroupées sur la rive Sud le 1ier jour de Ramadan de l’an 91 après l’Hégire.         -           L’arrivée des occidentaux à Al-Mansoura après qu’ils aient conquis Dimyat en l'an 647 après l’Hégire.     -         Mort d’Ibn Sina (célèbre médecin et philosophe musulman) en l'an 428 après l’Hégire.         -         Construction de la mosquée Al-Qarawiyin à Fès au Maroc en l'an 245 après l’Hégire.   - L'armée sioniste choisit ce jour du mois béni de Ramadan pour mener une incursion sanglante contre les populations civiles à Gasa. Incursion qui a fait du côté palestinien 110 morts et plus de 400 blaissés dont la grande majorité est constituée de femmes et d'enfants. Cet evennement dramatique  eut lieu en l'an 1425 après l'Hégire                    
Vendredi, Septembre 25, 2020
Safar 8, 1442
Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Louange à Allah qui a révélé à Son serviteur (Muhammad), le Livre, et n’y a point introduit de tortuosité (ambiguïté) ! » ...

More

Exposé détaillé sur la question de l’intention dans le jeûne Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses...

More

Il nous arrive souvent de négliger les premiers jours du mois de Ramadan faute de nous y être suffisamment préparés et parce que nous ne ressentons ni la valeur du jeûne, ni le plaisir de la récitation du Coran...

More

Abû Hurayra, qu’Allah soit satisfait de lui, a dit : « Jusqu’à sa mort, le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) entreprenait une retraite spirituelle pendant le dernier tiers du mois de Ramadan. L’ann&...

More

Louange à Allah, exalté soit-Il, Qui nous a permis de vivre jusqu’au Ramadan, le mois du Coran, du jeûne, de la prière nocturne et des actes d’obéissance ; un mois qui comprend une nuit meilleure que mill...

More

Other Categories

Islamweb Radiodiffusion

Rejoignez nous pour suivre ses événements spirituels minute par minute..
Stations de diffusion

Bref aperçu
du jeûne de Ramadan

Pourquoi notre morale change-t-elle d'une situation à l'autre ?

Mardi 09/06/2020 Imprimez

Pourquoi notre morale change-t-elle d'une situation à l'autre ?

 

La morale des croyants n'est pas censée entrer en jeu exclusivement aux moments de facilité et de confort. En fait, la vraie moralité se manifeste pendant les moments de difficultés, d'adversité et de crise. Certaines personnes peuvent sembler bien élevées, afficher une attitude polie et une conduite pleine de retenue tant qu'elles sont calmes et que les circonstances environnantes sont aisées et favorables. Cependant, en devenant la cible de la colère des gens, ces personnes éprouvent des difficultés, font face à des conditions malencontreuses et autres circonstances défavorables. Elles deviennent des personnes complètement différentes, loin des gens bien élevés que vous connaissiez ! Malheureusement, un individu (qui était autrefois bien élevé) deviendra un vulgaire transgresseur, colérique, farouche, verbalement violent, dur et intimidateur ! Nous voyons cette triste transformation assez souvent et la mesure par laquelle le caractère d’une personne peut changer est assez choquante. Est-ce que c'est à ce point que la morale islamique s’est éloignée de nos cœurs et de nos âmes en raison de quoi elle ne parvient pas à changer de tels caractères [abusifs] ?

 

Il a été rapporté, sous l'autorité de 'Abdullah ibn Mas’ûd, qu'Allah soit satisfait de lui, que le Messager d'Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :

« Le croyant ne calomnie pas, ne maudit pas, n’est pas obscène ni vulgaire. » (Al-Tirmidhi)

 

Ibn Battâl, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit que [le mot] « obscène » signifie celui qui est verbalement violent et commet des actions obscènes. « Vulgaire » signifie grossier (Al-Nihaya). Comment une personne peut-elle devenir, en un seul instant, quelqu’un qui correspond à une si mauvaise description, dénoncée par le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) en raison d'une situation, d'un mot ou d'un différend !

 

Nous avions l'habitude de penser que les gens insensés sont ceux qui sont mal éduqués, mal élevés et qui possèdent ces mauvaises qualités. Cependant, nous avons été choqués de trouver de nombreuses personnes que nous pensions être éduquées qui correspondent également à cette description !

 

Al-Qurtubi, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit :

« Une personne vulgaire et grossière est décrite comme étant insensée, parce que la vulgarité n'est compatible qu'avec l'ignorance et la petitesse d'esprit. »

 

Certains diront que leur obscénité et leur vulgarité sont justifiées par le fait qu'ils ont été irrités, que la situation l'exigeait, que d'autres ont déclenché leur mauvaise conduite ou que le calme, dans de telles situations, est nuisible et passif ! Il ne fait aucun doute qu’il s’agit d’une manière de penser erronée qui peut entrainer de mauvaises conséquences pour les gens.

 

Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :

« […] si un homme vous agresse verbalement ou vous couvre de honte pour quelque chose en vous qu'il connait, ne le couvrez pas de honte pour quelque chose en lui que vous connaissez [en retour]. Laissez-le supporter les mauvaises conséquences (de ses abus), et vous en recevez la récompense. Ne maudissez donc pas. » (Al Albâni dans Sahîh al Targhîb)

 

Al-Qâri, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit :

« L’obscénité et la vulgarité sont des qualités entièrement répréhensibles qui sont indignes des croyants […] »

 

Puis, il a ajouté :

« Celui qui est guidé par Allah doit éviter cela (l’obscénité et la vulgarité), habituer sa langue à un langage correct et poli et suivre l'exemple des prophètes d'Allah, Alayhim Assalam, car ils sont les plus excellents des modèles. » (Mirqât Al-Mafâtîh)

 

Il y a aussi des gens qui utilisent des mots grossiers, vulgaires et répréhensibles, sous prétexte qu'ils étaient couramment utilisés par les premiers Arabes !

 

Al-Mâwardi, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit :

« La catégorie de la vulgarité et du langage grossier qu’il est obligatoire d’éviter est tout ce qui apparait honteux et répréhensible, même si cela peut être considéré comme correct et acceptable après une recherche et une réflexion approfondie. »

 

An-Nawawi, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit :

« Les oulémas ont dit que des euphémismes devraient être utilisés dans de telles situations où une personne aurait honte de parler ouvertement. En conséquence, les rapports sexuels devraient être nommés, par euphémisme, par : avoir des ‘relations intimes’, la ‘consommation du mariage’, la ‘cohabitation’, etc. De la même manière, il faudrait faire allusion à l’action d’uriner et de déféquer euphémiquement par l’emploi d’expressions telles que : ‘répondre à l'appel de la nature’ ou ‘se soulager’ au lieu d'utiliser des mots crus comme ‘uriner’ ou ‘chier’. De même, un euphémisme doit être utilisé pour faire référence à des défauts (physiques) que les gens peuvent avoir honte d'exprimer ouvertement, tels que l’acné, la mauvaise haleine, les odeurs corporelles, etc. De belles expressions euphémiques qui transmettent le sens voulu doivent être utilisées dans des situations comme celles mentionnées ci-dessus et leurs semblables. Sachez que de tels euphémismes peuvent être utilisés tant qu'il n'est pas nécessaire d'utiliser un langage direct. S'il est nécessaire d’utiliser un langage direct à des fins de clarification et d'éducation et que l'on craint que le destinataire ne comprenne pas les métaphores ou comprenne quelque chose de différent, alors dans ce cas, il faut s’exprimer de manière directe à la place pour s'assurer que le destinataire comprenne la bonne signification. C'est la raison pour laquelle certains hadiths (narrations) utilisent un langage direct [sans dissimulation et sans détour]. Comme expliqué ci-dessus, il s'agissait de garantir que le destinataire comprenne la signification voulue dans ces contextes, car cela doit avoir la priorité sur la simple politesse. » (Al-Athkâr)

 

Les personnes qui ont le plus besoin d'adhérer à la morale islamique sont celles qui invitent les gens à embrasser la foi en Allah (les prédicateurs musulmans). Il est inconvenant pour eux d'agir contrairement à leurs principes moraux. Leur haute moralité devrait plutôt se manifester dans toutes les situations, quelle que soit la difficulté des circonstances et quelle que soit la malice de leurs adversaires.

 

Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :

« Que quiconque croit en Allah et au Jour Dernier, parle utilement (dise du bien), ou qu'il se taise ». (Boukhari)

 

Telles sont donc les bonnes manières qui distinguent les croyants. Un croyant devrait toujours parler en bien ou garder le silence. Parler en bien se manifeste de nombreuses manières et le silence peut être très utile quand aucun bien ne peut être dit.

 

En vérité, la pudeur est au cœur même de la morale des croyants et est la valeur morale centrale de l'Islam. Chaque fois qu'une personne adhère à la pudeur, elle prend le contrôle d’elle-même et (devient capable) de changer ses mauvaises mœurs. Par conséquent, nous devrions l'intégrer de manière consciente dans les programmes d'enseignement et la pratiquer dans nos vies.

 

Le Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :

« La pudeur n’est trouvée dans rien sans qu'elle ne l’orne, et l'obscénité n’est trouvée dans rien sans qu'elle la trouble. » (Al-Tamhid)

 

'Abdullah ibn Mas’ûd, qu'Allah soit satisfait de lui, a dit : « La plus mauvaise des qualités qu'un croyant puisse avoir est l'obscénité ». C'est la plus mauvaise de toutes les mauvaises mœurs, car cela rend une personne dangereuse et ses réactions imprévisibles.

 

Al-Ahnaf ibn Qays, qu’Allah soit satisfait de lui, a dit :

« Vous dirais-je quelles sont les pires des maladies ? Elles sont l’obscénité et le mauvais caractère moral. »

 

Selon ce sage, Al-Ahnaf ibn Qays, l'obscénité fait partie des maladies les plus graves et les gens devraient prodiguer des soins appropriés aux malades pour la traiter.

 

Al-Qâsimi, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit :

« Le discours d'une personne reflète ses vertus morales et la salubrité de son esprit. Par conséquent, vous devez limiter votre discours à ce qui est bon, parler peu, et vous méfier du langage répugnant, car il vous éloigne des gens honorables et attire plutôt les mauvaises personnes vers vous. »

 

© 2020 ,  Islamweb.net , Tous droits réservés.