Islamweb
- La  réussite de Dhahir Bibrs à reprendre la ville d’Antakya des mains des croisés en ce jour du mois de Ramdan de l'an 666 après l'Hégire. Pour le rappel, cette ville fut libérer pour la première fois à l’époque d’Oumar Ibn Al-Khattab (Radhiya Allahou Anhou) par une armée musulmane dirigée par Abu Oubaydatta Ibn Al-Jarrah. - La naissance de Abdarrahman Ad-Dakhil, fondateur de la dynastie omeyyade à l'Andalosie et connut par "L'Aigle koraichite", eut lieu en ce jour du mois de Ramadan de l'an 113 après l'Hégire. - La ville paléstinienne de Lod fut le théatre, en ce jour du mois de Ramadan de l'an 1367 après l'Hégire, d'une attaque meurtrière pérpétrée par un commando de mercenaires sionistes dirigé par Moshé Dayan. Attaque qui a fait pas moins de 426 morts. En plus de cet acte barbare, ces criminels ont donné une demi-heure aux populations civiles pour quitter la ville à pieds sans eau ni nourriture ce qui causa la mort de beaucoup de femmes, d'enfants et de vieillards.
Vendredi, Avril 16, 2021
Ramadan 5, 1442
Exposé détaillé sur la question de l’intention dans le jeûne Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses...

More

Louange à Allah, exalté soit-Il, Seigneur de l’univers. Qu'Allah accorde Son salut et Sa bénédiction à notre Prophète Muhammad, à sa famille et à ses compagnons élus. Voici une esq...

More

L’élévation spirituelle provoquée par les rayons lumineux du mois de Ramadan touche tout le monde, elle pénètre l'obscurité épaisse de l'espace, les toits des bâtiments scolaires et univers...

More

Louange à Allah, exalté soit-Il, Qui nous a permis de vivre jusqu’au Ramadan, le mois du Coran, du jeûne, de la prière nocturne et des actes d’obéissance ; un mois qui comprend une nuit meilleure que mill...

More

Ramadan est un immense stage, auquel participent plus de 1,6 milliard de musulmans dans le monde, dans une ambiance de stimulation positive, de limpidité spirituelle, de sérénité et de quiétude, se préparant ...

More

Other Categories

Islamweb Radiodiffusion

Rejoignez nous pour suivre ses événements spirituels minute par minute..
Stations de diffusion

Bref aperçu
du jeûne de Ramadan

Les pires des gens sont ceux qui volent leur prière

Jeudi 02/07/2020 Imprimez

Les pires des gens sont ceux qui volent leur prière

La prière constitue une des plus grandes adorations et un des actes les plus aimés du Seigneur. C’est l’un des plus grands piliers de l’Islam après la double attestation de foi. Son rang et son statut apparait davantage quand on sait que c’est la seule adoration qu’Allah a légiférée à Son Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) dans le ciel, au cours de l’épisode du voyage nocturne et de l’ascension aux cieux. De plus, tous les prophètes et messagers ont enjoint leurs peuples de la faire. Y veiller attentivement, l’accomplir avec ses piliers, ses conditions et ses actes obligatoires participe de sa vénération et de la vénération du Seigneur qui l’a légiférée. En négliger un aspect revient à la négliger elle-même. Ou à la voler, comme le dit le hadith.

 Selon Abu Qatâda, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Le pire des voleurs est celui qui vole une partie de sa prière. Ô messager d’Allah, mais comment pourrait-il voler une partie de sa prière ? Il dit : Il ne fait pas correctement son inclinaison et sa prosternation ou Il ne tient pas son dos droit durant son inclinaison et sa prosternation. » (Ahmad).

Dans la version de Bayhaqi qu’il cite dans son livre Shu’ab Al-Imân : « Il ne fait pas correctement son inclinaison et sa prosternation ni son recueillement. » Cette phrase explique le terme voler employé dans le hadith. Tous ceux qui n’accomplissent pas correctement les piliers de la prière avec quiétude en ont volé une partie et leur prière est invalide. Comme il est rapporté par Tirmidhi dans un hadith qu’il juge authentique, selon Abu Mas’ûd Al-Ansârî, le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Est invalide la prière d’un fidèle qui ne tient pas son dos bien droit en au cours de son inclinaison et de sa prosternation. »

L’objectif du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) dans ce hadith est d’apprendre à sa communauté que ne pas faire correctement son inclinaison et sa prosternation revient à négliger la responsabilité qui nous ait confiée à travers la prière. Négliger la prière peut être donc pire que ce que les gens considèrent comme trahir une responsabilité. Par ailleurs, il a fait précisément référence à l’inclinaison et à la prosternation, car ce sont ces deux postures qui sont le plus souvent négligées. Enfin, il emploie le terme « voler » car il dépeint bien le sens de la trahison d’une responsabilité qui n’a pas été assumée comme c’est le cas de la prière lorsqu’elle n’est pas accomplie correctement. C’est ce qu’a dit Al-Bâjî, qu’Allah lui fasse miséricorde.

Par ces informations, on apprend que faire la prière n’est pas plus important que de l’accomplir correctement ce qui comprend l’ensemble de ses piliers et le recueillement spirituel qui doit l’accompagner. Boukhari rapporte le récit suivant Zayd ibn Wahb : « Hudhayfa a vu un homme qui n’accomplissait pas correctement son inclinaison et sa prosternation et lui dit : Tu n’as pas prié. Et si tu devais mourir, tu mourrais sur une autre voie que celle de Mohammed (Salla Allahou Alaihi wa Sallam). »

Et dans le Musnad de Bazzâr on trouve cet ajout : « Depuis quand tu pries ainsi ? L’homme dit : Depuis tant et tant de temps. Il lui dit : Si tu devais mourir, tu mourrais sur une autre voie que celle de Mohammed (Salla Allahou Alaihi wa Sallam). »

Ce récit met en évidence qu’un fidèle peut prier de longues années sans accomplir correctement les inclinaisons et les prosternations de sa prière, ni se recueillir comme il convient. Ce qui est très grave. Il convient donc à chaque musulman d’apprendre la prière et tout ce qui s’y rapporte comme piliers, actes obligatoires et annulatifs. Selon Abu Horayra, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Un fidèle peut prier soixante ans sans que sa prière ne soit acceptée. Il se peut qu’il accomplisse correctement son inclinaison mais pas sa prosternation, ou qu’il accomplisse correctement sa prosternation mais pas son inclinaison. » (Abu Al-Qâsim Al-Asbahânî et Jugé bon par Al-Albânî).

Ce hadith est également une preuve qu’il est obligatoire de se recueillir durant la prière et que cela en constitue un des piliers. On y apprend aussi que négliger un des piliers de la prière est du même rang que d’en voler une partie. Ce qui prouve que celui qui agit ainsi est encore pire auprès d’Allah que celui qui vole de l’argent.

© 2021 ,  Islamweb.net , Tous droits réservés.