Les malheureux du mois de Ramadan

Mercredi 20-7-2011| IslamWeb

Gloire soit rendue à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Messager et Serviteur, Mohammed, ainsi que sur sa famille, ses compagnons et tous ceux qui suivent le chemin qu’il a tracé, jusqu’au Jour de la Résurrection.

Mes frères et sœurs, le mois de la rétribution arrive et jette son ombre sur nous. Il arrive avec ses grâces, sa beauté et sa majesté. Visiteur chatoyant, mois embaumé, son mérite est tangible à travers ses bienfaits généreux. Ses faveurs sont incalculables, ses vertus innombrables, ses fruits inépuisables, ajoutez à cela l’appel du héraut : « Ô toi qui aspires au bien approche ! Ô toi qui aspires au mal éloigne-toi ! Et Allah affranchira, pendant ce mois, des hommes de l’Enfer ».
Par le Seigneur de la Kaaba ! Les croyants ont entièrement raison de guetter l’apparition de son croissant de lune et les cœurs purs ont entièrement raison d’espérer son avènement.
Par Allah ! Combien de personnes désireuses de vivre jusqu’au Ramadan n’en ont pas eu l’opportunité, la mort les ayant surpris et emportés ?
Mes frères et sœurs, que la mort de ceux qui nous ont quittés nous serve d'avertissement. La mort se rapproche de nous. L’heure du départ approche et nous sommes en manque de provisions. Œuvrez donc, œuvrez avant qu’il ne soit plus possible de vous repentir, de vous justifier ou de vous racheter. Montrez à Allah, Exalté soit-Il, le bien dont vous êtes capable. En effet, c’est grâce au sérieux qu’on devient bienheureux et grâce à la détermination qu’on arrive à bon port. Aïcha, qu’Allah soit satisfait d’elle a dit : « Le Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) était plus dévoué pendant le mois de Ramadan que pendant le reste de l’année » (Mouslim).
Serviteur d’Allah, si tu es sérieux, sache que l’heure du sérieux a sonné et si tu es dévot, sache que l’heure de la dévotion a sonné. Le torrent de la vertu se déverse et les portes du bien sont ouvertes pour qui le veut. Abou Houreïra, qu’Allah soit satisfait de lui, rapporte que le Prophète d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Quand vient Ramadan, les portes du Paradis sont ouvertes, les portes de l’Enfer sont fermées et les diables sont enchaînés » (Mouslim).
Ô vous qui avez pris goût au péché et qui avez commis des fautes !Ô vous qui regrettez vos fautes ! Repentez-vous car la mort est prochaine ! Allah, Exalté soit-Il, aime être Généreux et Miséricordieux et Il aime accorder Ses grâces à ceux qui se repentent.
Ô toi qui le prisonnier de ses péchés, voici le mois de Ramadan qui approche à grand pas ! C’est le mois durant lequel l’éprouvé est soulagé, le prisonnier est libéré, le coupable est acquitté et les péchés sont pardonnés. Ne sois donc pas parmi ceux qui refusent cette généreuse offre. Un jour, le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) est monté sur le minbar et a dit : « Amine, Amine, Amine !  ‘Ô Messager d’Allah’, lui dit-ont ses compagnons,‘Tu es monté sur le minbar et tu as dit : Amine, Amine, Amine !’.Djibril est venu, répondit-il,et il m’a dit : Qu’Allah éloigne celui qui a vécu le mois de Ramadan et n’a  pas vu ses péché pardonnés, dis : Amine ! J’ai donc dis : Amine !’ ».(Al-Albani : Sahih)
Mes frères et sœurs, combien de Ramadans avons-nous connu dans le passé sans que de grands changements ne se soient opérés dans la vie de beaucoup d’entre nous : nous ne sommes pas plus dévoués envers Allah, Exalté soit-Il, et nous n’avons pas plus d’aversion pour le péché.
C'est parce les malheureux pendant les mois de Ramadan sont nombreux. Oui, je dis malheureux, car ils n’ont pas senti le parfum, ni goûté la saveur de Ramadan. Ils ne se sont pas familiarisés avec les œuvres vertueuses, et n’ont pas connu la douceur de ce mois béni.
Ils vivent Ramadan après Ramadan et les souvenirs qu’ils en gardent sont de longs sommeils le jour, des veillées tapageuses la nuit sur fond de bavardages, de mauvaises actions et de graves péchés.
S’ils se souviennent de quelques bonnes actions, c'est un peu de récitation du Coran et quelques prières qui ne représentent pas le dixième du temps qu’il ont consacré à leurs désirs insatiables.
Par Allah ! Malheureux est celui qui gaspille ses nuits et ses jours à faire ce qui attise la Colère d’Allah, Exalté soit-Il.
Par Allah ! Malheureux est celui qui laisse passer les jours de Ramadan l’un après l’autre en ne consacrant au Coran qu'une part insignifiante de son temps au point qu’il doive lutter pour en finir la lecture peu avant la fin du mois.
Par Allah ! Malheureux est celui dont le jeûne n’est pas accepté et dont la marchandise est rejetée devant lui ; il n’a obtenu de son jeûne que la faim et la soif. Il s’est abstenu de manger, mais ne s’est pas abstenu des gains illicites, des péchés, des écarts de langage, de la médisance, des insultes et de l’agressivité.
Par Allah ! Malheureux est celui qui croule sous le poids de la paresse et ne prie pas avec les musulmans les prières de Tarawih et du Qiyam, qui n’accompagne pas les dévots dans leurs prières et leurs invocations, leurs supplications et leur pleurs, occupé qu’il est par les bavardages et l’insouciance, avec untel et untel.
Par Allah ! Malheureux est celui qui est riche et qui n’a pas fait la charité, qui n’a pas dépensé, ni compati aux peines d'autrui, qui n’a pas croisé le chemin du pauvre, qui ne l’a ni nourri, ni abreuvé. Les gens généreux tendent la main pendant le mois de Ramadan, tandis que lui, a les yeux rivés sur ses dirhams et son bas-monde, il n’a pas offert de nourriture aux jeûneurs. Il n'a ni aidé les pauvres, ni pallié l’indigence du nécessiteux. Où en est-t-il du Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam ? Il, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, était le plus généreux des hommes et l'était encore plus pendant le mois de Ramadan ; il était plus généreux que la brise.
Par Allah ! Malheureux est celui qui a jeûné toute la journée en se préservant du péché et qui, dès la fin du jour, rompt le jeûne et utilise son regard et son ouïe de manière illicite, regarde les écrans de la vilénie, observe les scènes de débauche et passe des heures à écouter attentivement des paroles et des sons illicites.
Malheureux sont ceux qui, pendant tout le Ramadan, ne font que sillonner les marchés de long en large.
Par Allah ! Comme ils sont malheureux ! Par Allah ! Ils n’ont pas médité sur le verset de leur Seigneur : « Ô les croyants! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété, pendant un nombre déterminé de jours. » (Coran 2/183-184) 
Allah dit vrai : « C'est un nombre déterminé de jours » ; comme ils passent vite ! Comme ils sont éphémères ! Comme ils sont précieux ! Comme ils sont chers aux gens pieux ! Comme ils sont éminents pour le Juge du Jour de la Rétribution !
Par Allah ! Celui qui contraindra son âme à œuvrer et à se purifier pendant ce mois, réussira. Par Allah ! Celui qui corrompra son âme et l’éloignera de la vertu périra.
Ô Allah, accorde la piété à nos âmes, purifie-les, nul ne saura les purifier si ce n’est Toi, Tu es leur Protecteur et leur Maître.

2021, IslamWeb