L’humilité ou beaucoup d’actes d’adoration ?

Dimanche 20-5-2012| IslamWeb

Il arrive parfois que nous soyons pris d’enthousiasme pour l’accomplissement de certains actes d’adoration ou que les textes ventant le mérite de certains actes et notre engouement pour les bonnes actions nous poussent à redoubler d’efforts dans les actes dévotionnels. Il nous arrive d’oublier que l’essence des actes d’adoration ne réside pas dans leur abondance ou dans leur durée, comme la prière nocturne par exemple, ou l’achèvement de la lecture de tout le Coran ou encore la quantité des aumônes ; la quintessence de l’adoration est en réalité l’état du cœur lors de son accomplissement et le degré d’humilité et d’émotion du cœur.

Les textes confirment cela : Allah, exalté soit-Il, dit :
• « Celui qui a créé la mort et la vie afin de vous éprouver (et de savoir) qui de vous est le meilleur en œuvre, et c’est Lui le Puissant, le Pardonneur » (Coran 67/2)
• « Ceux qui croient et font de bonnes œuvres... vraiment Nous ne laissons pas perdre la récompense de celui qui fait le bien » (Coran 18/ 30).
Ibn al-Qayyim, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit, pour étayer cette cela : « De même, deux rak'ât que le serviteur d’Allah accomplit en orientant son cœur et ses membres vers Allah, exalté soit-Il, en vouant son cœur tout entier à Allah, exalté soit-Il, valent mieux que deux cents rak’ât dénuées de cela, même si leur rétribution sera grande étant donné leur grand nombre ».
Et il a dit : « Deux œuvres peuvent être semblables en apparence, alors que le mérite de l’une par rapport à l’autre, voire le mérite d’une petite quantité de l’une par rapport à une grande quantité de l’autre, peut être immense ».
Il a dit : « Le mérite des bonnes actions varie en fonction de la foi, de la glorification et de la vénération que renferment les cœurs. Rechercher la satisfaction de l’Etre adoré uniquement, sans rien rechercher d’autre pour que les deux œuvres ne fassent qu’une et que la différence de mérite entre les deux ne puisse être évaluée que par Allah, exalté soit-Il » (Al-manâr al-manîf).
La confirmation d’Ibn al-Qayyim est claire pour celui qui a une profonde connaissance des niveaux des œuvres et qui sait distinguer les actes dévotionnels.
Soyez donc soucieux de la perfection et de la qualité de vos actions en veillant à la présence et à l’humilité du cœur en suivant concrètement ce qui a été transmis du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam).

© 2020, IslamWeb