Comment aider nos enfants ŗ profiter du mois de Ramadan?

Comment aider nos enfants ŗ profiter du mois de Ramadan?
5842 1371

L'une des faveurs par laquelle Allah peut honorer un musulman est de lui prolonger sa vie jusqu'à ce qu'il atteigne le mois de Ramadan, de lui permettre de jeûner et de prier la nuit durant celui-ci. Les récompenses sont augmentées, les rangs sont élevés et Allah libère de nombreuses personnes des flammes durant ce mois.
Par conséquent, un musulman se doit de mettre à profit ce mois d’en tirer avantage et de se précipiter pour effectuer autant de bonnes actions qu’il le peut. Le musulman doit aussi s'acquitter de ses responsabilités à l'égard de ses enfants : il doit leur apporter une bonne éducation et les guider sur la voie de la justice et de la formation, parce que l'enfant grandira en fonction de la manière dont il a été formé.
Au cours de sa jeunesse, son père et sa mère doivent jouer un rôle central pour l’aider à utiliser ce mois du mieux possible, et ils doivent le conseiller et le suivre dans son parcours. Notons ces importants points à l’intention des parents :

 
• Assurez-vous que vos enfants jeûnent, vous devez les encourager et faire attention à ceux qui pourraient se décourager.
 
 • Rappelez-leur l'esprit du jeûne, qui est bien plus que la simple abstinence de nourriture et de boissons et qu’il est en fait un moyen d'atteindre la piété et de se faire pardonner ses péchés.
Rappelez-leur le récit d'Abou Hourayra, qu’Allah soit satisfait de lui, qui a dit : «Alors que le Prophète  () donnait un discours sur la chaire, Il (Salla Allahou alayhi wa Sallam) a dit : ''" Amen, Amen, Amen ". On lui demanda : «Ô Messager d'Allah ! Pourquoi as-tu dis :’’ Amen, Amen, Amen’’ Il (Salla Allahou alayhi wa Sallam) répondit: "Gabriel est venu vers moi et m'a dit:« Qu’Allah humilie celui qui passe le Ramadan sans se faire pardonner’’, j’ai alors dit Amen. Puis il a dit: « Qu’Allah humilie celui dont les parents (un ou les deux) atteignent la vieillesse et ne sont pas pour lui une cause pour rentrer au Paradis (c'est-à-dire celui qui ne prend pas soin d’eux)». J'ai alors dit Amen. Puis il a dit: «Qu’Allah humilie celui en face duquel j'ai été mentionné et n'a pas invoqué Allah en ma faveur» et j'ai dit Amen. " (Ibn Khuzaymah et Ahmad).
 
• Apprenez-leur les règles et les bonnes manières d’une bonne alimentation, comme le fait de manger avec la main droite, de prendre ce qui est en face de soi dans le plat, de prononcer le nom d'Allah (Bismillah). Rappelez-leur que manger et boire avec excès est interdit et nocif pour l'organisme.
 
 
• Ne pas les laisser perdre trop de temps lorsqu’ils mangent pour leur permettre de se joindre à la prière en congrégation.
 • Rappelez-leur la situation des pauvres ne pouvant trouver une seule bouchée pour calmer leur faim et celle des musulmans qui sont déplacés de leurs foyers. • Demandez-leur d’aider leur mère à préparer la table et de la nettoyer après le repas.

• Rappelez-leur d’accomplir les prières durant la nuit, de ne pas trop manger et de se préparer suffisamment tôt pour être prêts à temps pour la prière.

• Rappelez-leur qu’avec la bénédiction du Souhour (repas d’avant l'aube) ils auront suffisamment d’énergie pour pouvoir jeûner.
 
 • Réveillez-les suffisamment tôt pour qu’ils puissent accomplir la prière du Witr avant celle du Fajr.
 
 • Assurez-vous qu'ils prient la prière du Fajr en congrégation.
 
• Mettez l'accent sur l'importance de tirer partie des dix dernières nuits du mois et rappelez-leur la pratique du Prophète (Salla Allahou alayhi wa Sallam) qui avez l’habitude de réveiller les membres de sa famille au cours de ces dix dernières nuits pour s’assurer qu’ils tirent partie correctement de ce temps par des actes d’adoration.

• Récompensez les enfants en bas âge qui jeûnent en leur offrant des cadeaux pour les encourager.

• Il serait excellent d’emmener les enfants faire une Oumra au cours de ce mois.

• Encouragez-les à lire autant qu'ils le peuvent le Noble Coran car c’est durant de mois qu’il a été révélé.
 
• Asseyez-vous avec eux pour leur lire un livre lié au jeûne et à ses mérites.

• Mettez-les en garde contre le fait de veiller tard dans la nuit devant la télévision ou de pratiquer toute autre activité inutile, mais plutôt encouragez les à prier ou réciter le Coran.
 
• Le mari ne doit pas surcharger sa femme en lui demandant de beaucoup cuisiner et de préparer différents plats, cela ne doit pas être le mois de la cuisine pour la femme. N’oubliez pas que votre épouse a également besoin de pratiquer son culte, de réciter le Coran et la forcer à trop cuisiner lui prendra trop de temps et la privera de son temps réservé à l’adoration.
 
• La famille doit saisir l'occasion de ce mois pour resserrer ses liens de parenté.
 
  

Articles en relation