Ramadan en Suède

Ramadan en Suède
5544 2684

Le soleil de l’Islam brille au plus profond de l’hémisphère nord. La présence islamique ne cesse de croître dans cette région du monde au point que la religion musulmane est devenue la deuxième religion dans des pays où elle n’était pas du tout représentée il y a encore de cela un quart de siècle. L'un de ces pays est la Suède.
La Suède fait partie des pays scandinaves. Malgré la présence relativement récente des musulmans dans ce pays, l’Islam est devenu la deuxième religion du pays après le christianisme et les lois suédoises reconnaissent le droit des musulmans à pratiquer leurs rites et leur culte sans aucune restriction.
Il existe certainement une grande différence entre les pays scandinaves et le reste de l’Europe en ce qui concerne le mois de Ramadan et tout ce qui se rapporte à l’Islam, car la présence de l’Islam dans ces pays est toute récente et relativement faible comparée aux autres pays européens. C'est pourquoi la première chose que nous constatons dans ces pays est qu'il n'y a pas beaucoup de différence entre le mois de Ramadan et le reste de l’année, étant donné que le nombre de musulmans est limité.
Chaque année, la polémique habituelle surgit autour de la question du croissant de lune et du début du jeûne, en raison des divergences entre les communautés musulmanes d'Europe sur les méthodes de confirmation de la vision du croissant et aussi entre les pays qui adoptent ces méthodes pour déterminer le commencement des mois arabes et les horaires du jeûne et de rupture du jeûne. Ces divergences donnent lieu à une sorte de désordre qui sévit jusqu’à la confirmation de la vue du croissant de lune, surtout en l’absence d’une organisation islamique capable d'unir les musulmans à ce sujet.
Même les centres islamiques les plus connus, comme les Centres d’Information Islamique, ne sont pas en mesure d’informer tous les musulmans en Suède de la vue du croissant de lune, et cela, en raison du désintérêt total des médias Suédois à cet égard jusqu’à tout récemment. Ce différend entre musulmans se termine souvent en adoptant les horaires de La Mecque en ce qui a trait au calendrier arabe et cela commence à devenir la règle.
A l’approche du Ramadan, les centres islamiques annoncent l'arrivée du mois béni et s’empressent également de distribuer les horaires de jeûne. Ils annoncent l’ouverture des mosquées pour l’accomplissement de la prière du Tarâwih et la tenue des assemblées d’invocation et d’évocation d’Allah, exalté soit-Il, comme le font les musulmans dans leur pays d'origine.
Quant aux restaurants et aux boutiques arabes, perses, turques et autres, elles vendent une variété de choses que les musulmans ont l'habitude de trouver dans leurs pays d'origine, comme les pâtisseries et tout ce qui a trait aux coutumes du mois de Ramadan.
Dès qu'on annonce le début du Ramadan, les musulmans dans les quatre coins de la Suède se dirigent vers les mosquées les plus proches de leurs lieux de résidence. Il s'agit plutôt de petites salles de prière que les musulmans louent pour accomplir leurs prières et leurs rites. Ces salles ouvrent leurs portes toute la journée durant le mois de Ramadan. La première nuit, les musulmans accomplissent la prière du Tarâwih, tiennent des assemblées d’évocation d’Allah, exalté soit-Il, lisent le Coran et échangent leurs félicitations et salutations.
Les musulmans se rendent également à la mosquée centrale de Stockholm afin d’accomplir la prière du Tarâwih. Généralement, la prière du Tarâwih est précédée d’un prêche sur les vertus du mois de Ramadan, l’explication d’un des versets du Noble Coran ou un conseil aux musulmans sur le moyen d’éduquer leurs enfants.
 

Articles en relation

Les plus visités

Ambiance ramadanesque

L’essence du Ramadan

Les jours se ressemblent comme s’ils étaient des jumeaux, ils passent devant les yeux de leurs spectateurs comme un bataillon qui a ses propres caractéristiques et uniformes. De même...Plus