Sourate ''Al-Kafiroun''

Sourate
1653 17

 

Sourate ''Al-Kafiroun''

·         La sourate les mécréants nous apprend : la plus grande question qui doit nous préoccuper dans notre vie est celle du monothéisme. Notre cœur ne doit pas diviniser autre qu’Allah. C’est à Lui que nous devons vouer tout notre culte, vers Lui que nous devons nous diriger, et de Lui que nous devons implorer la protection. Et ce, quel que soit les gens qui se trouvent autour de nous. Cette sourate nous permet de nous représenter toutes ces hautes significations. Allah intime l’ordre à son Prophète () alors qu’il est au début de sa prédication et que les fidèles sont peu nombreux et qu’il se trouve dans des conditions difficiles, de ne faire aucune concession complaisante à la mécréance et de dire la vérité tout en restant le grand homme qu’il est parce qu’il est le serviteur de son Seigneur : « Dis : « Vous mécréants qui avez rejeté la foi ! Je n’adore pas les dieux que vous adorez » En purifiant notre cœur afin qu’il soit entièrement consacré au monothéisme, et de même que nos sentiments, Allah nous accordera tout ce qui est beau. La chose la plus dangereuse à laquelle l’homme peut être confrontée dans sa vie est d’être attaché à ce qui ferait office d’associés et d’équivalents à Allah. Et de se méprendre en pensant qu’il existe un créateur avec Allah, quelqu’un qui peut nous être d’une aide quelconque, qui peut subvenir à notre subsistance, nous être utile ou nous nuire. C’est la plus grande forme de polythéisme, qu’Allah nous en préserve.

·         La sourate les mécréants nous apprend que rester fermement attaché à ses principes et ses valeurs est le plus grand critère qui distingue une personne qui est sur la vérité. Il ne convient pas qu’un croyant vive dans des contradictions, introverti et pas clair. Au contraire, l’Islam combat l’hypocrisie et les hypocrites et attend du musulman qu’il soit clair, sans zone d’ombre. C’est pour cela qu’Allah intime l’ordre à son Prophète () de décrire le peuple selon la mécréance à laquelle ils adhèrent : « Dis : « Vous mécréants qui avez rejeté la foi ! »  Et il insiste : « Je n’adore pas les dieux que vous adorez. » Quelles que soient les circonstances et les difficultés, il n’est pas possible que je laisse ma religion et fasse des concessions sur mes valeurs en me dirigeant vers une religion de mécréance. Voilà ce qu’est le comportement du véritable croyant. Il doit être fier de sa religion, ferme sur ses valeurs, avoir confiance en la vérité qu’il détient. C’est selon ces lois qu’ont vécu les pieux des premiers jours du message divin jusqu’à nos jours.

·         Il faut avoir à l’esprit en lisant cette sourate avec les significations qu’elle revêt et notamment, rester attaché à ses valeurs, que cela ne veut pas dire pour autant qu’il faille ignorer les droits des autres. L’Islam combat le désordre et insiste sur la nécessité de la justice. Il invite les croyants à représenter l’Islam par l’image qu’ils en donnent. Ainsi, le fait que vous soyez attachés à la vérité, adhérez à la foi de votre religion et à sa méthodologie ne signifie pas que vous pouvez transgresser les droits d’autrui. Allah dit : « Allah ne vous défend pas de traiter avec bonté et équité ceux d’entre eux qui ne vous ont ni persécutés en raison de votre foi, ni contraints à l’exil. Allah aime les hommes justes. » C’est cela la justice : rester fermement attaché à ses valeurs et respecter les droits d’autrui, ceux que l’Islam leur a garantis.

Articles en relation