13 articles

  • Nos pieux prédécesseurs et les bonnes œuvres

    Nos pieux prédécesseurs nous ont donné les meilleurs exemples dans l’accomplissement des bonnes actions. Lorsqu’Abû Bakr, qu'Allah soit satisfait de lui, devint calife, il se rendait chaque jour à une maison, située aux environs de Médine, où habitait une vieille femme aveugle. Il lui.. Plus

  • Paroles des ancêtres pieux concernant les péchés et le repentir

    Ibn Abbâs a dit : "Il faut dire que les mauvaises œuvres laissent une tâche noire sur le visage, une obscurité dans le cœur, un manque de dynamisme, un manque de subsistance et une haine dans les cœurs". Al-Fudhayl ibn ‘Iyadh a dit : "Autant le péché est négligeable pour.. Plus

  • Nos pieux prédécesseurs et l'invocation d'Allah

    Jabir ibn Samoura, Radhiya Allahou Anhou, a dit: «Les gens de Koufa se sont plaints de Saad auprès de ‘Omar ibn Al Khattab, Radhiya Allahou Anhou, prétendant qu'il ne sait pas bien comment faire la prière". "Pourtant", dit Saad, "la façon dont je priais avec eux est pratiquement la même.. Plus

  • Nos pieux prédécesseurs et l'invocation d'Allah

    Jabir ibn Samoura, Radhiya Allahou Anhou, a dit: «Les gens de Koufa se sont plaints de Saad auprès de ‘Omar ibn Al Khattab, Radhiya Allahou Anhou, prétendant qu'il ne sait pas bien comment faire la prière". "Pourtant", dit Saad, "la façon dont je priais avec eux est pratiquement la même.. Plus

  • Nos pieux prédécesseurs et la récitation du Coran

    Atta Ibn As-Saib rapporte qu'Abderrahmane As-Salami a dit :"on a appris le Coran par cœur chez des enseignants qui nous ont informés de leur méthode qui consiste à apprendre d'abord dix versets, à étudier leur sens et à les mettre en pratique avant de passer aux versets suivants. Certainement, viendront.. Plus

  • Nos prédécesseurs et la maitrise de leur langue

    L'un des prédécesseurs raconte: "Ayant côtoyé Rabia Ibn Khaithem pendant vingt ans, je peux dire que je ne l'ai jamais entendu prononcer qu'un mot qui le dévalorise auprès d’Allah." Un homme des Bani Tamim raconte : "J’ai accompagné Rabia pendant dix ans et j'avoue que je.. Plus

  • Paroles de Salafs

    `Abd Allah ibn Mas’oud décrivit le croyant en ces termes: «Le croyant voit ses péchés comme une montagne au pied de laquelle il est assis et dont il craint l’effondrement; mais l’hypocrite, lui, voit ses péchés comme une mouche posée sur son nez et il croit qu’un geste de sa main.. Plus

  • Nos pieux prédécesseurs et le jeûne

    Al Waqidi rapporte que "l'Imam Ibn Abou Zhi’b passait toute la nuit à prier et à s'appliquer en actes de dévotion. S'il apprenait que demain sera le Jour de la Résurrection, il ne pourrait pas faire davantage. Son frère m'a informé qu'il avait pour habitude de faire le jeûne un jour et de s'en.. Plus

  • Les ancêtres pieux

    Les ancêtres pieux étaient des femmes et des hommes à la piété ascétique qui cherchaient par la prière, le jeûne et le sacrifice, à s’arracher spirituellement au monde et à renforcer le lien véritable, le lien réel, le lien d’alliance, celui avec le totalement.. Plus

  • La sincérité chez nos ancêtres pieux

    Les ancêtres pieux tenaient particulièrement à cacher leurs actes de dévotion. Puisqu’Allah, Exalté soit-Il, le Très Haut a ordonné que les œuvres lui soient vouées sincèrement, à l’exclusion de tout autre. «Il ne leur a été commandé,.. Plus

  • L’attitude des pieux prédécesseurs à l’égard des prières nocturnes et la façon dont ils les pratiquaient en permanence

    Les ancêtres pieux se plaisaient à prier pendant la nuit et manifestaient leur plus grande joie pour cette pratique. Abd Allah ibn Wahb, qu’Allah lui accorde Sa miséricorde, a dit: « Tout objet de plaisir ne procure qu’un seul plaisir, à l’exception de la pratique cultuelle qui, elle, procure trois.. Plus

  • L’attitude de nos pieux prédécesseurs vis-à-vis du Coran

    Il est révélateur de voir de quelle manière nos pieux ancêtres avaient compris l’importance, la valeur du Coran et de sa lecture régulière. Il était tout à fait normal et habituel de lire l’intégralité du Coran tous les mois, ou tous les deux mois, certains le clôturaient.. Plus

  • Le Ramadan de nos pieux prédécesseurs (nos Salafs)

    Certains salaf (pieux prédécesseurs) récitaient le coran en entier tous les trois jours, d’autres chaque sept jours, d’autres tous les dix jours. Les salaf récitaient le coran à la fois pendant et en dehors des prières du Ramadan. Al-Aswad finissait le coran toutes les deux nuits durant le mois de.. Plus