Disposition de la Chari’ah relative au versement de la Zakat à un fils financièrement indépendant
Fatwa No: 12275

Question

J’ai un fils enseignant qui vit de façon indépendante et qui a un enfant à entretenir, mais son salaire ne lui suffit pas et il possède un appartement, dont les acomptes à verser se sont accumulés. Comme il ne parvient pas à payer ces acomptes, il est menacé d’être chassé de son appartement. Serais-je autorisé à rembourser sa dette avec l’argent de ma Zakat ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

Si la situation de votre fils est comme vous l’avez décrite, il mérite alors la Zakat et il vous est licite de rembourser sa dette avec l’argent de votre Zakat. En effet celui qui est endetté est l’un des huit bénéficiaires légitimes de la Zakat qu’Allah, exalté soit-Il, détermine dans le Coran en disant (sens du verset) :

 

« Les adaqāts ne sont destinés que pour les pauvres, les indigents, ceux qui y travaillent, ceux dont les cœurs sont à gagner (à l’Islam), l’affranchissement des jougs, ceux qui sont lourdement endettés, dans le sentier d’Allah, et pour le voyageur (en détresse). C’est un décret d’Allah ! Et Allah est Omniscient et Sage » (Coran 9/60).

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui