Que celui qui trouve un objet de sorcellerie l'enterre.
Fatwa No: 35807

Question

J'ai trouvé un objet de sorcellerie que quelqu'un avait utilisé contre moi. Mon fils l'a pris et je ne sais pas où il l'a jeté. Mais ma question est la suivante: Que faut-il que je fasse pour me protéger de cet ensorcellement, sachant que je ne sais pas ce qui m'est arrivé à cause de cet objet et que je ne sais pas où mon fils l'a mis? Merci.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons : 

 

 

Pour ce qui est du moyen de vous protéger contre la sorcellerie, il vous incombe de craindre Allah, exalté soit-Il, car la perpétration des actes de désobéissance mène à la perte de l'Homme ainsi qu’à son asservissement par ses ennemis ; en effet tout malheur qui arrive à quelqu’un est dû à un péché qu'a déjà commis cette personne. Allah, Exalté soit-Il, dit (sens du verset) :"Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. Et Il pardonne beaucoup." (Coran:42/30).

Il vous appartient également de réciter régulièrement les Adhkars (invocations) du matin et du soir tout en implorant Allah, exalté soit-Il, et en Le priant instamment.

 

Concernant ce que vous avez trouvé et que vous pensez être un objet de sorcellerie, enterrez-le comme l’ordonna le Messager () lorsqu'il trouva celui qu’utilisa contre lui un juif. Aicha, qu’Allah soit satisfait d'elle, a dit: "On a envoûté le Prophète () et, à cause de cela, il croyait avoir fait une chose qu’il n’avait pas réellement faite. Et un jour, alors qu'il était chez moi, il invoqua Allah, Exalté soit-Il, instamment. Puis il me dit: " As-tu senti, ‘Aïcha, qu'Allah, exalté soit-Il, m'a donné la réponse à la question que je Lui ai posée?" Je lui dis alors: " De quoi s'agit-il, ô Messager d'Allah?" " Deux hommes (deux anges ayant pris l’apparence humaine), dit le Messager (sont venus auprès de moi, l'un se tenant près de ma tête et l'autre près de mes pieds. Puis l'un d'eux dit à l'autre: 'Qu’est-il arrivé à cet homme ?' L'autre lui répondit : 'Il est ensorcelé. ' le premier lui dit alors: ' Et qui l'a ensorcelé ?' L'autre lui dit : 'Le juif Labiid Ibn Al A’sam, de la tribu des Bani Zorayq' . Le premier lui dit alors: 'Dans quel objet a-t-il déposé ce sort?' ' Dans un peigne, quelques  cheveux et de la spathe, dit l'autre. ' et où se trouve cet objet?', demanda le premier. 'Dans le puits de Dhi Arwân', dit l'autre". Le Messager () se rendit en compagnie de quelques-uns de ses Compagnons à ce puits et il le trouva entouré de dattiers. Puis le Messager () rentra chez Aicha, , et lui:" Par Allah, les eaux de ce puits ressemblent  à un étang de henné et les dattiers qui l'entourent ressemblent à des têtes de démons". Je lui dis alors: " As-tu, ô messager d'Allah, fait sortir cet objet?" . Il dit " Non, puisqu'Allah, exalté soit-Il, m'a guéri et, par ailleurs, j'ai craint que les gens ne croient à l’effet de la magie".  Puis le Messager () ordonna par la suite de le fait sortir et de l'enterrer.

 

Toutefois, nous tenons à vous faire remarquer que vous vous devez de ne pas vous laisser tromper par les illusions et les chimères. Vous devez plutôt vous en remettre à Allah, exalté soit-Il. Il vous incombe également de savoir que ce qui vous a atteint ne pouvait pas ne pas vous atteindre, et que ce à quoi vous avez échappé ne pouvait pas vous atteindre.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation