Est-ce que le fait de ressentir du plaisir pendant l’Istindjaa annule le jeûne ?
Fatwa No: 126498

Question

Est-ce que le fait de ressentir du plaisir pendant l’Istindjaa annule mon jeûne ? Et si j’exagère dans l’Istindjaa du fait du plaisir que j’en tire, est-ce que cela annule également mon jeûne ? Dois-je le rattraper ?

Réponse

Louange à Allah.  Paix et Salut sur Son Prophète.

 

Il est interdit d’exagérer dans l’Istindjaa afin de provoquer ou de prolonger le plaisir car ceci est considéré comme de la masturbation, ce qui est illicite. Il est obligatoire pour l’auteur de tels faits de se repentir à Allah, Exalté soit-Il, et d’implorer Son pardon. Quant au simple fait de toucher son organe génital pendant l’Istindjaa, ceci ne rompt pas le jeûne à condition qu’il n’y ait pas d’éjaculation, dans la mesure où cet acte n’est pas plus grave que le contact entre un homme et une femme, or ce contact ne rompt pas le jeûne tant qu’il n’y a ni éjaculation ni pénétration.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui