Avoir des rapports sexuels en pensant qu’on est le jour de l’Aïd avant de se rendre compte que le mois de Ramadan n’est pas encore terminé.
Fatwa No: 127237

Question

Nous avons l'habitude au Qatar de rompre le jeûne du mois de Ramadan en même temps que le Royaume d’Arabie saoudite. Cependant, une année, l’Arabie saoudite a annonçé l’Aïd et je pensais que le Qatar allait faire de même et que l’affaire était une question de temps. J'ai donc dormi avec l’intention de rompre le jeûne le lendemain. À l’aube, je me suis réveillé et j'ai eu un rapport avec mon épouse. J’ai appris ensuite que le Qatar jeûnait ce jour là. Suis-je redevable d’une expiation ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et à ses Compagnons.

Vous auriez du attendre avant de conclure que ce jour était celui de l’Aïd. Ce qui est fait est fait, vous devez rattraper le jour de jeûne que vous avez manqué et vous n’êtes pas redevable d’une expiation parce que vous n’avez pas sciemment violé la sacralité du mois de Ramadan. L’expiation n’incombe qu’à celui qui la transgresse volontairement.

Quant à celui qui la transgresse par erreur, il n’est pas redevable d’une expiation, en vertu des versets (sens des versets) :

·        « Seigneur, ne nous châtie pas s'il nous arrive d'oublier ou de commettre une erreur. » (Coran 2/286)

·        « Nul blâme sur vous pour ce que vous faites par erreur, mais (vous serez blâmés pour) ce que vos cœurs font délibérément. » (Coran 33/5)

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui