Le statut du mariage visant à rendre à nouveau licite une femme divorcée 3 fois par son premier mari
Fatwa No: 134069

Question

Ahmad a répudié sa femme Fatima irrévocablement (trois fois) puis a voulu la reprendre sous sa tutelle. Il s'est donc mis d'accord avec son ami Abdullah, afin que ce dernier épouse Fatima, puis la répudie après la consommation du mariage. Est-il permis à Fatima de retourner à Ahmad ? Leur est-il permis de se marier à nouveau ? Notons que le contrat de mariage entre Abdullah et Fatima ne mentionne aucune des conditions précitées, mais les trois parties étaient d'accord sur l'exécution de ce plan, et Abdullah a effectivement épousé Fatima et a eu une relation conjugale avec elle puis l'a répudiée en vertu de l'accord en question.Est-il permis à Fatima d'épouser Ahmad après l'expiration de sa 'Idda (période de viduité) suivant son divorce d'avec Abdullah, sachant que le second mariage a été planifié au préalable et n'avait comme but que de rendre licite le remariage de Fatima avec Ahmad?Le mariage de Abdullah est-il licite? Est-il permis à présent à Ahmad de se remarier avec Fatima ? Je sais bien que cet accord entre Ahmed et Abdullah comporte des interdits, mais la question subsiste :Est-il permis ou non à Fatima, après avoir épousé un Muhallil, de retourner à son premier mari ?Même s’il est prohibé d'arranger au préalable un mariage avec un Muhallil, cela est arrivé effectivement, Fatima a épousé Abdullah et il l'a répudiée après avoir consommé le mariage avec elle et chacun d’eux a joui de l'autre. Est-il permis à Ahmed d'épouser Fatima ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Nous avons déjà indiqué que le mariage Tahlîl (visant à rendre à nouveau licite une femme divorcée à son premier mari) est invalide et ne rend pas licite le remariage avec le premier époux.

Il n'est donc pas permis à Ahmad de reprendre son (ex)-épouse Fatima sous sa tutelle, et il n'est pas permis à cette dernière de se remarier avec lui.

Ils doivent tous se repentir à Allah, le Très Haut, s'ils se sont mis d'accord pour mener cette manœuvre.

L'absence de conditions dans le contrat de mariage n'a aucun effet sur sa validité car s'il (le Muhallil) l'a épousée de la manière mentionnée, le mariage est invalide et ne rend pas licite la femme à son premier époux.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui