Recevoir de l’argent d’une proche travaillant à l’étranger sans Mahram
Fatwa No: 135700

Question

Ma sœur vit seule, sans Mahram, au Royaume Uni, et travaille dans un restaurant KFC qui présente une nourriture halal. Mais la direction du restaurant oblige les employés à porter un uniforme qui n’est pas conforme à la charia. Ma sœur m’envoie une partie de l’argent qu’elle gagne de son travail dans ce restaurant. Est-ce que je peux profiter de cet argent, bien que je sache qu’elle l’a gagné d’un travail qui l’oblige à porter ces vêtements et qu’elle vit sans Mahram au Royaume Uni ?

Réponse

Louange à Allah, et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Il n’est pas permis à une femme musulmane de voyager dans un pays non islamique sans besoin urgent, comme les soins médicaux par exemple. En fait, de tels voyages mettent en péril sa religion et sa moralité, à cause de la liberté excessive qu’il y a dans ces pays, et du laxisme vis-à-vis des nombreuses choses blâmables. Cette interdiction est plus rigoureuse encore si la femme n’est pas mariée, car elle peut être séduite par la corruption qu’il y a dans ces pays.

En outre, il n’est pas permis à une femme musulmane de sortir de chez elle pour aller au travail ou autre en portant des vêtements qui ne dissimulent pas son corps et qui laissent apparaître ses formes.

Quant à son argent, il est licite si son travail est licite et si elle ne vend pas ni n'aide à vendre des choses interdites. Vous pouvez utiliser l'argent qu’elle vous envoie, mais vous devez la conseiller, l’exhorter et lui faire connaître la disposition de la Charia à propos de ce qu’elle fait, pour qu’elle puisse craindre Allah, exalté soit-Il, et se repentir, car la religion, c'est le bon conseil. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Ô vous qui croyez ! Préservez vos personnes et vos familles, d’un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres, surveillé par des Anges rudes, durs, ne désobéissant jamais à Allah en ce qu’Il leur commande, et faisant strictement ce qu’on leur ordonne » (Coran 66/6).

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation