Que dit l’islam d’une sœur qui rompt les liens avec son frère ?
Fatwa No: 137506

Question

Nous avons quelques problèmes familiaux et, suite à un différend entre ma sœur et mon épouse, ma sœur s’est retournée contre nous et a commencé à propager des mensonges à mon encontre. Lorsque je lui ai demandé si
elle avait propagé ces mensonges elle a tout nié. Elle m’a dit qu’elle était innocente, qu’elle n’avait pas proféré ces mensonges bien que de sources sûres je sois certain qu’elle m’a calomnié. Que faire dans cette situation ? Les
mensonges qu’elle a propagés sont graves et lorsque je l’ai interrogée hier à ce sujet, elle m’a demandé de ne plus aller chez elle et de ne plus la considérer comme ma sœur. Pourtant, je suis certain qu’elle a réellement proféré
ces mensonges. Que dit l’islam d’une sœur qui rompt les liens avec son frère, et comment agir dans cette situation pour préserver mon honneur ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Il faut d’abord savoir que l’Islam encourage la fraternité entre les Musulmans et surtout les proches. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Les croyants ne sont-ils pas des frères ? » (Coran 49/10)

D’après Abû Houraïra, qu'Allah soit satisfait de lui, le Messager d’Allah () dit :

« Vous n’entrerez pas au Paradis avant d’être croyants, et vous ne serez pas croyants avant de vous aimer les uns les autres. Puis-je vous indiquer un acte qui contribuera à ce que vous vous aimiez les uns les autres ? Saluez-vous les uns les autres. »

Concernant votre problème, il comprend deux volets :

Le premier : il est de votre droit de vous défendre contre les mensonges et autres calomnies proférés à votre encontre et de démontrer votre innocence.

Le deuxième : votre sœur est en principe innocente car tout musulman est innocent jusqu’à preuve du contraire. Et de toute façon, le mieux est de pardonner et fermer cette page du passé car persister à faire des recherches minutieuses ne peut que compliquer le problème et avoir des conséquences fâcheuses.

Votre sœur ne doit pas rompre ses liens avec vous et vous interdire sa maison, sans excuse reconnue par la Charia. Nous vous conseillons de vous réconcilier et si elle persiste à vous empêcher de lui rendre visite, il y a beaucoup d’autres moyens de communication parmi lesquels le téléphone.

 

Et Allah, exalté soit-Il, sait mieux.
 

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui