Conditions requises pour faire la Daawa
Fatwa No: 141265

Question

Asalam oualeykoumQuels sont les pré-requis pour faire la Daawa ?J’ai eu la chance de rencontrer un frère, qui par la grâce d’Allah, m’a fait prendre conscience que la Daawa est un devoir pour le musulman. Il m’a donc invite à me joindre à lui et aux autres frères pour le faire en groupe de temps en temps. Seulement, pour le moment j’hésite à me lancer pour les raisons suivantes :J’ai beaucoup délaisser la religion durant mon adolescence et depuis 2 mois, grâce à Allah, je m’y accroche de toutes mes forces. Je fais toutes les prières obligatoires (ce que je ne faisais pas avant) et je m’applique à les faire à l’heure. Je fais les prières surérogatoires (ce que je ne faisais jamais) et je lis le coran tous les jours en essayant d’en comprendre le sens. J’essaie d’apprendre l’arabe, ce qui m’aide à mieux ressentir le sens des Douahs qu’on m’a appris a faire. Je fais aussi beaucoup de recherches sur les pratiques enseignées par l’islam a travers le Coran et la SunnaTout ceci pour vous dire que je m’applique beaucoup à mieux connaitre ma religion et à mieux la pratiquer. En ce qui concerne la Daawa, je pense (peut être à tort) que je devrais avoir une bonne connaissance de la religion avant de m’y engager. Je pense qu’il est plus dangereux pour un musulman de faire la Daawa sans en avoir les pré-requis, plutôt que de ne pas le faire. Le risque étant de dire des choses que l’on ne maitrise pas sur la religion. Ne pensez-vous pas qu’il serait plus judicieux de pousser mes connaissances sur la religion et de m’appliquer a bien pratiquer ma religion avant de m’engager sur le sentier de la Daawa. Merci de votre réponse sur la question.Qu’Allah vous agrée pour le travail que vous faites.

Réponse

Louange à Allah, Exalté soit-Il. Prière et salutation sur Son Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam.

 

Nous vous félicitons, cher frère, pour le bienfait dont Allah, Exalté soit-Il, vous a comblé, en vous guidant vers le chemin droit. Nous L’implorons, Exalté soit-Il, d’affermir nos pas et les vôtres jusqu’au moment de Sa rencontre.

 

L’appel à Allah, Exalté soit-Il, est une vocation éminente et constitue la mission des Prophètes, des Messagers et de leurs suivants. Allah, Exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

 

« Dis: ‹Voici ma voie, j'appelle les gens [à la religion] d'Allah, moi et ceux qui me suivent » (Coran 12/108).

 

En fait, la Da’wah, ou l’appel à Allah, Exalté soit-Il, est une obligation collective. C’est une charge qui incombe à l’individu au cas où il n’existe personne d’autre que lui pour l’assumer. Vous avez bien fait de penser que le prédicateur doit acquérir le savoir indispensable pour rendre utile et efficace sa Da’wah. Voilà pourquoi le savoir clairvoyant, nécessaire à l’appel à la religion mentionné dans le verset, constitue l’une des conditions sine qua non de la prise en charge de la Da’wah. Le Musulman ne doit pas posséder des connaissances étendues pour pouvoir assumer cette responsabilité, mais il lui suffit de connaître l’essence de son message, car le Prophète, Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam, a dit : « Transmettez de ma part ne serait-ce qu’un seul verset » (Boukhari). Par ailleurs, le Musulman doit s’abstenir de traiter de ce dont il n’a aucun savoir, comme il doit éviter de discuter avec les gens qui sont dans l’erreur, à moins qu’il ne possède les connaissances suffisantes pour battre leurs allégations en brèche. Partant de ce rôle, le prédicateur a le devoir de prodiguer des efforts intenses pour rechercher le savoir et s’armer de la lumière de la révélation, tout en fréquentant régulièrement les Oulémas et les pieux prédicateurs.

 

Le Musulman qui appelle à Allah, Exalté soit-Il, doit absolument savoir que les moyens et les champs de la Da’wah abondent. Il peut donc, entre autres, rédiger et publier des articles dans un journal périodique ou mural ou distribuer des livres et des cassettes, etc.

 

Nous vous conseillons, cher frère, de prendre l’initiative, en collaboration avec vos frères, et d’appeler à Allah, Exalté soit-Il. Mais, pour mener votre projet à bien, il vous appartient de présenter aux gens un modèle à suivre, grâce à vos bonnes qualités et la noblesse de votre éthique.

 

Sachez, cher frère, que les fruits de la Da’wah ne sont pas seulement cueillis par les gens appelés à Allah, Exalté soit-Il, mais aussi par le prédicateur, car celle-ci constitue le meilleur moyen pour affermir sa foi, persévérer sur le chemin droit, étudier les dispositions de la religion, sans mentionner la grande récompense qu’Allah, Exalté soit-Il, lui attribuera.

 

Et Allah, Exalté soit-Il, sait mieux.

Fatwas en relation